Article 

Le PSG avait la 3e plus grosse masse salariale d'Europe en 2017/2018 (UEFA)

Publié le vendredi 17 janvier 2020 à 9:39 par Jean Chemarin
Pour la 11e année consécutive, l'UEFA a dévoilé ces dernières heures son rapport annuel sur la santé économique des clubs européens. Ce rapport concerne l'année fiscale 2018 et met notamment en lumière l'augmentation des revenus du PSG, ainsi que de sa masse salariale, la troisième plus élevée d'Europe.

Deloitte, KPMG, UEFA... l'heure est aux bilans et aux rapports économiques en ce début d'année 2020. Mercredi, le cabinet Deloitte publiait son traditionnel classement des clubs européens les plus riches. Un classement qui concernait la saison 2018-2019 et plaçait le PSG à la 5e place, avec 635,9 M€ de revenus générés sur la saison écoulée (le détail ci-dessous).

Le cabinet KPMG a lui aussi publié son rapport sur la santé économique des champions européens de la saison 2018-2019 et a trouvé un chiffre d'affaires similaire à celui de Deloitte pour le PSG, à savoir 636 M€ (le détail ci-dessous). KPMG a aussi dévoilé la masse salariale du PSG sur la saison écoulée en prenant en compte les joueurs et le staff et cette dernière s'élevait à 369,4 M€.

Jeudi soir, l'UEFA a aussi publié sa petite étude sur la santé économique des clubs européens. Une étude qui concerne elle l'année fiscale 2018 (soit la saison 2017-2018) et place la masse salariale du PSG au troisième rang européen derrière le Barça et le Real, avec 337 M€. Un chiffre moins élevé que celui fourni par KPMG (qui concernait lui la saison 2018-2019), mais qui reste quand même très élevé. Par rapport à l'étude de l'UEFA sur l'année fiscale 2017 (saison 2016-2017), la masse salariale du PSG a augmenté de 24% en un an, ce qui s'explique sans trop de difficultés par le recrutement à l'été 2017 de Neymar et Kylian Mbappé.

Premier de ce classement de la masse salariale, le Barça a lui dépensé 529 millions d'euros en salaires sur la saison 2017-2018, soit une augmentation de 40% par rapport à 2016-2017, ce qui s'explique là par les arrivées de Dembélé (été 2017) puis de Coutinho (hiver 2018), ainsi que par la prolongation XXL de Messi fin novembre 2017.

Si la masse salariale du PSG a augmenté sensiblement de 2016-2017 à 2017-2018, les revenus du PSG ont eux aussi augmenté sur cette période. Sur l'année fiscale 2018, l'UEFA a recensé 546 M€ de revenus pour le PSG, soit 43 M€ de plus qu'en 2017. Et pour 2019, l'UEFA a aussi confirmé un chiffre proche de celui dévoilé par les cabinets Deloitte et KPMG, à savoir 638 M€ de revenus, ce qui placerait bien le PSG à la 5e place des clubs européens les plus riches sur la saison écoulée, devant Manchester City, mais derrière le Bayern Munich, Manchester United, le Real Madrid et le Barça.



News 

vendredi 21 février

jeudi 20 février

mercredi 19 février

mardi 18 février

lundi 17 février

dimanche 16 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux