Article 

Mbappé : « Luis Enrique et Luis Campos m'ont sauvé »

Publié le mardi 4 juin 2024 à 17:33 par Jean Chemarin
Présent en conférence de presse ce mardi au lendemain de l'annonce de son départ au Real Madrid et à la veille de France/Luxembourg, Kylian Mbappé en a profité pour régler ses comptes avec la direction du PSG, tout en remerciant chaleureusement Luis Enrique et Luis Campos.

La première prise de parole de Kylian Mbappé en tant que joueur du Real Madrid était très attendue et elle est intervenue ce mardi, moins de 24h après l'officialisation de sa signature jusqu'en 2029 avec le récent champion d'Europe. Capitaine des Bleus, Mbappé s'est présenté en conférence de presse à la veille de France/Luxembourg et a d'abord tenu à prendre la parole avant de répondre aux questions des journalistes.

« Je suis très content, libéré et soulagé et extrêmement fier »

« Juste avant de commencer cette conférence de presse, je voulais juste m'exprimer et donner deux-trois mots. Tout le monde a eu l'information, ça y est c'est officiel je vais être un joueur du Real Madrid pour les cinq prochaines saisons minimum. C'est un immense plaisir, un rêve qui se réalise, beaucoup d'émotion.

Je suis très très content, libéré et soulagé et extrêmement fier et pouvoir arriver dans ce club où j'ai toujours rêvé d'être. Donc un grand merci. J'ai beaucoup d'excitation à l'idée d'arriver dans ce très grand club, le meilleur du monde. J'arrive avec beaucoup d'humilité et je voudrais remercier toutes les personnes qui m'ont envoyé des messages et toutes celles qui ont contribué de près ou de loin dans cette opération, qui était plus que complexe. Je remercie toutes les personnes du Real Madrid, spécialement le président Florentino Pérez, qui a toujours eu confiance en moi depuis le premier jour. »

« J’ai beaucoup moins joué en fin de saison et tout le monde sait pourquoi »

Désireux de ne pas « faire plus d'ombre » à la sélection, Kylian Mbappé a ensuite assuré qu'il ne répondrait qu'aux questions concernant l'équipe de France, mais est tout de même longuement revenu sur son départ du PSG et son changement de club, ne cachant pas qu'il avait très mal vécu sa dernière saison parisienne, qu'il a longtemps pensé ne pas pouvoir jouer après avoir été mis dans le loft suite à son refus de prolonger. « C’est un grand soulagement, je suis très content, je pense que ça se voit facilement sur le visage (...) J’ai beaucoup moins joué en fin de saison et tout le monde sait pourquoi. C'est comme ça, il faut s’adapter quand on est joueur de haut niveau. Ce ne sera absolument pas une excuse pour ma compétition. J’essaye de retrouver la meilleure forme possible et mon objectif est d'aider l’équipe de France et bien sûr essayer de rentrer avec la coupe à la maison. »

« Je pense qu'un homme heureux a plus de chances de bien jouer qu'un homme malheureux », a ajouté Mbappé, qui a reconnu que ses performances n'avaient pas été parfaites au PSG cette saison. Ce qu'il explique par ses différends avec sa direction : « Je pense que j'ai attaqué cette saison avec une ambition différente, une exigence différente car j'ai toujours pensé que je n'allais jamais jouer. Donc à partir du moment où j'ai juste foulé la pelouse, pour moi c'était une saison réussie. C'est sûr que j'ai fait de meilleures saisons, mais je pense que celle-ci était la plus difficile à jouer et je suis fier de l'avoir jouée comme je l'ai jouée. Techniquement, elle est peut-être un peu moins bonne que mes standards, mais quand je sais tout ce que j'ai dû traverser pour jouer, tout ce que j'ai dû subir tout au long de l'année, je pense que c'est la meilleure saison de ma carrière. »

Mbappé règle ses comptes avec certaines personnes du PSG

« On m'a fait comprendre (que je ne jouerai pas avec Paris), on me l'a dit en pleine face, on m'a parlé violemment »

Sans le citer, Mbappé a ensuite visé Nasser Al-Khelaïfi avant de remercier chaudement Luis Campos et Luis Enrique : « On m'a fait comprendre (que je ne jouerai pas avec Paris), on me l'a dit en pleine face, par médias interposés, on m'a parlé violemment, on me l'a dit. Donc pour moi c'était clair que je n'allais pas jouer. Luis Enrique et Luis Campos m'ont sauvé. Sans eux, je n'aurais jamais remis un pied sur le terrain. C'est la stricte vérité, c'est pour ça que j'ai toujours eu cette reconnaissance par rapport au coach et au directeur sportif. J'entends toutes les critiques parce que je pense être la meilleure personne qui analyse mes performances donc je n'ai aucun problème à baisser la garde ici et dire que c'était peut-être un peu moins haut par rapport à mes standards. Mais par rapport à tout ce que j'ai vécu, juste jouer, répéter les matches, gagner des trophées, ça a été ma plus grande fierté. Mais c'est sûr que l'année prochaine, je ne me contenterai pas d'une année comme ça. »

« Au PSG, je n'étais pas malheureux, mais des choses et des gens m'ont rendu malheureux »

Relancé sur son mal-être au PSG, Mbappé a ensuite tenu à préciser sa pensée : « Au PSG, je n'étais pas malheureux, car cela serait cracher dans la soupe de dire ça et ce serait cracher au visage de tous ces gens qui m'ont défendu et accompagné. Au PSG, j'ai toujours été heureux, mais c'est sûr qu'il y a des choses qui me rendaient malheureux. Un joueur comme moi ne pouvait pas le montrer car j'étais un leader dans cette équipe, quelqu'un que les gens suivaient. On me suivait donc j'ai essayé d'être le plus positif possible. Le coach, les joueurs et tous les salariés au club m'ont beaucoup aidé. Ce serait donc un peu batard de venir et de cracher en disant que j'étais malheureux. Mais des choses et des gens m'ont rendu malheureux bien sûr. »

Pour finir sur ce thème, Mbappé a aussi pris soin de relativiser : « Il y a énormément de pression, mais ce n'est que du football et il y a plus grave dans la vie. J'ai toujours eu cette éducation de ne jamais venir ici pleurer. Je suis très grassement payé pour jouer au foot et faire ce que j'aime le plus au monde pendant que des gens se lèvent tous les jours pour aller à l'usine et font un travail beaucoup plus éprouvant que le mien. Je ne me lève pas pour aller à l'usine. Je continue de dire que ce que j'ai vécu, je ne souhaite à personne de le vivre. Maintenant, je trouve ça déplacé de venir me plaindre quand je vois ce qu'il se passe, il y a des choses bien pire dans le monde. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

Aujourd'hui

samedi 22 juin

vendredi 21 juin

jeudi 20 juin

mercredi 19 juin

mardi 18 juin

lundi 17 juin

dimanche 16 juin

samedi 15 juin

vendredi 14 juin

jeudi 13 juin

mercredi 12 juin

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee