Article 

Sa forme, son poste en attaque, son avenir, Mbappé s'est confié après PSG/Montpellier (4-0)

Publié le vendredi 22 janvier 2021 à 23:40 par Arthur Verdelet
Auteur d'un doublé plus une passe décisive lors de PSG/Montpellier (4-0), Kylian Mbappé s'est arrêté au micro de Téléfoot et il avait des choses à dire. Il est notamment revenu sur sa méforme des derniers matches, son duo avec Mauro Icardi et, surtout, son avenir.

Tout a souri au PSG ce soir, et notamment pour votre attaque. Grande satisfaction, non ?

« C’est vrai que c’était un bon match. On a eu du temps pour le préparer, pour analyser l’adversaire et puis on se sentait mieux physiquement. On a réussi à faire quelques séquences intéressantes, mais je pense qu’on peut faire encore mieux, et on va essayer de tout faire pour être au maximum dans les prochaines semaines. »

Nous avions décidé de placer une caméra isolée sur vous ce soir, pour observer vos déplacements et votre finition. Comment vivez-vous les critiques de ces dernières semaines vous concernant et êtes-vous agacé qu’on remette votre efficacité devant le but en question ?

« Non, non, parce que la vérité est que je n’étais pas bon. Plein de critiques étaient justifiées. C’est normal : quand vous habituez les gens à marquer, le jour où vous ne marquez plus, les gens s’interrogent. Je connaîs aussi mon pays mieux que personne, je connaîs la mentalité des gens ici et je savais que c’était un passage qui allait se produire. Il faut juste se réfugier dans le travail. On continue à aider nos coéquipiers à marquer et à gagner des matches ! »

Vous avez multiplié les appels en profondeur ce soir. Êtait-ce une consigne ? Parce qu’on a semblé vous retrouver dans la meilleure configuration pour exprimer votre talent aujourd’hui.

« Non, ce n’était pas forcément une consigne. C’est surtout que je me sens mieux. Je n’étais pas en condition pour le faire. Je n’avais souvent pas 90 minutes dans les jambes, mais j’essayais d’aider mon équipe au maximum, comme je pouvais. Mais, voilà, comme on a dit, ça ne marchait pas. Ce n’était pas une consigne, mais je ne pouvais pas trop jouer mon jeu parce que je n’étais pas en condition physique de le faire. »

Vous étiez dans un rôle plus axial et assez proche de Mauro Icardi, ne serait-ce pas là que vous vous exprimez le mieux ?

« C’est vrai que j’aime beaucoup cette position. J’ai commencé à Monaco dans un 4-4-2, comme ça avec Falcao, mais aussi par la suite avec Tuchel. Malgré tout, c’est le coach qui décide, je n’ai jamais imposé un positionnement à un entraîneur, parce que sinon je serais coach. Je me mets où le coach décide et je donne le maximum pour aider l’équipe, mais c’est vrai que je me sens bien dans cette position. »

On a vu beaucoup de mouvement sur le front de l’attaque notamment, avec plusieurs jeux à trois, parlez-nous de ce qui a été mis en place et de la part de liberté que vous aviez ce soir.

« Je pense que déjà, j’ai la chance de jouer avec ces deux grands joueurs, enfin ces trois grands joueurs avec Di Maria en attaque aussi. C’est un plaisir d’évoluer avec des joueurs de cette qualité, et je pense qu’on est très complémentaires. Chacun connaît son rôle, sait ce qu’il doit faire pour aider l’équipe et on met notre talent au service de l’équipe parce qu’il n’y a que comme ça qu’on sera meilleurs et qu’on se rendra meilleurs les uns les autres. »

Dernière question avant de vous libérer, on se fait le relai des supporters parisiens à ce sujet : avez-vous envie de prolonger avec le PSG, allez-vous bientôt le faire ?

« (Sourire) J’ai déjà eu la question juste avant. J’ai expliqué qu’on discute, on discute avec le club pour trouver un projet. J’ai dit que j’étais en réflexion aussi, parce que si je signe, c’est pour m’investir sur le long terme avec le Paris Saint-Germain. Je suis très heureux ici. Je l’ai toujours été d’ailleurs. Les supporters, le club, m’ont toujours aidé, et rien que pour ça je serai toujours reconnaissant envers eux. Je veux réfléchir sur ce que je veux faire dans ces prochaines années, où je veux être. C’est comme ça que ma réflexion se tourne, mais je pense que oui, il faudra bientôt faire un choix et je suis en pleine réflexion. »

Pour terminer, bientôt, c’est quand pour vous ?

« (Sourire puis rires) Si j’avais la réponse aujourd’hui, je vous aurais répondu aujourd’hui. Ce n’est pas une volonté de gagner du temps ou autre, c’est vraiment une réflexion. Je n’ai pas envie de signer un contrat et de dire un bout d’un an « Je veux partir, je ne voulais pas signer le contrat », non. Si je signe, c’est pour rester. Donc, voilà pourquoi je mène une réflexion. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 23 février

lundi 22 février

dimanche 21 février

samedi 20 février

vendredi 19 février

jeudi 18 février

mercredi 17 février

mardi 16 février

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux