Article 

Plus de matches et d’équipes : la nouvelle Champions League se dessine (L’E)

Publié le mercredi 10 février 2021 à 12:11 par Renaud Lagord
L’Equipe révèle ce matin le projet de réforme de la Ligue des champions qui pourrait être adopté très prochainement par l’UEFA. Au programme, plus de participants, une formule de groupe revisitée, et l’invitation probable d'un quatrième club français.

La superligue européenne, si elle a du plomb dans l’aile, a trouvé sa remplaçante. L’Equipe révèle ce matin qu’une formule revisitée de la Ligue des Champions est portée par l’UEFA et pourrait être adoptée le mois prochain. Prévue pour 2024, cette nouvelle mouture de Ligue des champions engagerait 36 participants, soit quatre équipes de plus que la formule actuelle, ferait grimper le nombre de journées de la phase de poules de six à dix, et mettrait fin au système de groupes en aller-retour tel qu’il existe aujourd’hui dans cette même phase.

Un tel projet viendrait augmenter sensiblement le nombre de matches dès le premier tour : de 96, à l’heure actuelle, à 180, soit quasiment le double. Pour chacun des clubs, dix rencontres (5 à domicile, 5 à l’extérieur) seront à disputer du mardi au jeudi, et ce, jusqu’en janvier. Selon L’Equipe, dans le premier chapeau se trouveraient les principaux clubs champions tandis que les chapeaux 2 à 4 seraient composés dans l’ordre décroissant des classements UEFA. 

Là où ça se pimente un peu, c’est sur les confrontations lors de ce premier tour. L’Equipe explique que chaque club n’aura pas à jouer contre tous les clubs de son chapeau. Bien au contraire, il sera amené à jouer contre diverses écuries des autres poules. A titre d’exemple, le quotidien indique qu’un club du premier chapeau affrontera deux autres formations têtes de série, avant de rencontrer trois équipes du chapeau 2, trois du chapeau 3 et deux du chapeau 4. De quoi faire la part belle aux chocs entre cadors européens.

Au terme de ces 180 matches, un classement général verrait le jour entre tous les clubs participants. Les huit premiers clubs de ce classement seraient directement qualifiés pour la phase de huitièmes de finale tandis que les clubs classés de 9 à 24 se lanceraient dans une phase de barrages aller-retour, semblable à des seizièmes de finale, pour rejoindre les huit premiers clubs.

Une place en plus pour la France ?

Avec quatre clubs en plus dans cette nouvelle formule, le championnat de France pourrait sortir gagnant en ayant une quatrième place qualificative. Il y aurait donc trois places directement qualificatives et une place pour le tour préliminaire, si, et seulement si, la France restait 5e nation à l’indice UEFA d’ici-là. C’est le cas aujourd’hui (54,915 points) même si l’écart avec le Portugal, 6e (avec 47,349 points), est relativement faible. 

Autre nouveauté, et pas des moindres, confirmant la place plus grande accordée aux grands clubs, la possibilité pour deux clubs, parmi les mieux placés au coefficient UEFA qui n’auraient pas pu décrocher en championnat leur billet pour la C1, de pouvoir être qualifiés quand même. Un premier passe-droit envers les gros clubs... en attendant la superligue ?

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mardi 22 juin

lundi 21 juin

dimanche 20 juin

samedi 19 juin

vendredi 18 juin

jeudi 17 juin

mercredi 16 juin

mardi 15 juin

lundi 14 juin

dimanche 13 juin

samedi 12 juin

vendredi 11 juin

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux