Article 

Au Havre, « un jeune qui ne signe pas pro ne jouera plus avec l'équipe première »

Publié le samedi 4 juillet 2020 à 22:27 par Philippe Goguet
Dans le même cas que le PSG avec de jeunes talents qui jouent puis refusent de signer leur premier contrat professionnel, le club du Havre a décidé de changer de méthode : seuls les joueurs sous contrat professionnel pourront jouer avec l'équipe première désormais.

Si les cas de Tanguy Kouassi (photo) et Adil Aouchiche ont été très médiatisés ces dernières semaines, le PSG n'est pas le seul club français qui a vu quelques uns de ses jeunes espoirs profiter d'une belle exposition avec l'équipe première avant de refuser de signer leur premier contrat professionnel dans la foulée. En Ligue 2 depuis maintenant une dizaine d'années, Le Havre a même subi à trois reprises ces deux dernières années une mésaventure pareille avec Moukoudi à l’été 2019 puis Gueye et Badé cet été. Une fin douloureuse qui a forcé l'un des clubs les plus formateurs de France à agir.

« Une fois que le joueur sera prêt à être valorisé, il faut qu’il s’engage vis-à-vis du club »

C'est le président du club Vincent Volpe qui a fait l'annonce de ce changement radical de politique sur le site du club : « On ne peut pas se permettre que cela se reproduise à l’avenir. On a adopté une politique rigide et stricte -même si ça ne veut pas dire qu’il n’y aura pas une exception de temps en temps – qui vient de Paul Le Guen, et que je soutiens à 100% avec Pierre Wantiez (le DG). Quand on détecte, qu’on recrute et qu’on forme des joueurs, cela représente un investissement très lourd, de l’ordre de 30 000 euros par joueur. Une fois que le joueur sera prêt à être valorisé, il faut qu’il s’engage vis-à-vis du club. Donc si le joueur ne signe pas pro, il ne pourra pas jouer avec l’équipe première, c’est aussi simple que cela. S’il signe et qu’il se valorise, cela amènera des résultats sportifs et financiers positifs. »

Du côté du PSG, il avait récemment été annoncé dans les colonnes de L'Equipe que le club comptait bien durcir sa ligne de conduite concernant les jeunes joueurs qui ne sont pas sous contrat professionnel et il n'était plus vraiment question de les voir avec l'équipe première. Pas question d'« exposer sans garantie un joueur en fin de contrat (ou dans un an) qui n'a pas signé pro » résumait le journal, sans aller pour autant aussi loin qu'à l'époque d'Antero Henrique lorsque ce dernier privait même les jeunes de compétitions avec les U17, U19 ou encore la réserve en attente de signature des contrats. Une méthode qui n'avait fait changer d'avis strictement aucun jeune.

Le Havre et le PSG se rencontrant en match amical le dimanche 12 juillet prochain, les dirigeants des deux clubs pourront en tout cas parler de leurs solutions pour éviter cette fuite des talents qui touche finalement tous les étages du football français.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mercredi 12 août

mardi 11 août

lundi 10 août

dimanche 09 août

samedi 08 août

vendredi 07 août

jeudi 06 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux