Article 

Service minimum mais victoire pour la réserve du PSG

Publié le samedi 24 mars 2018 à 21:17 par Jonas Satin
Face au dernier de son groupe de National 2, la réserve du PSG s'est imposée 1 but à 0 dans un match qu'elle aurait dû remporter plus largement si elles s'était montrée plus tranchante. Malgré les nombreuses occasions manquées, le plus dur a été fait et Paris enchaîne une troisième victoire.

Les compositions :

La composition du PSG face à Raon-l’Étape : Cibois - Hemans Arday, Guibert, Barry, Giacomini - Toufiqui (Yaisien, 50e), Rimane (c), Callegari - Hassani, Essende (Postolachi, 74e), Mlaab (Konaté, 62e).

Le match :

A l’occasion de la 24e journée de National 2, la réserve du PSG accueille l’US Raon-l’Etape sur sa pelouse du Stade Georges Lefèvre. Face au bon dernier de sa poule avec une seule victoire en 22 matches, c’est l’occasion pour Paris d’enchaîner une troisième victoire consécutive et de, pourquoi pas, viser le top 3, alors qu’il visait le maintien il y a encore un mois.

Une première mi-temps riche en occasions franches

Sous un beau soleil de printemps, le match démarre bien et après un coup franc bien frappé par Hicham Mlaab (5e), Raon-l’Etape part en contre-attaque : à l’entrée de la surface, le buteur adverse frappe, mais Cibois, d’une main ferme, repousse et la défense parisienne peut dégager (6e). Deux minutes plus tard, Hassani lance bien Hemans Arday dans la surface, mais le centre du latéral gauche parisien est trop long et ne trouve pas preneur (8e). Les Parisiens commencent à poser le pied sur le ballon, mais ni la frappe contrée de Mlaab (14e), ni celle de Rimane (18e) puis la nouvelle tentative croisée de Mlaab (20e) ne permettent d'ouvrir le score.

Raon-l’Etape réagit bien et sur un centre de son latéral droit, l’ailier gauche raonnais envoie une jolie reprise qui passe juste au-dessus de la cage de Cibois (21e). Dans la foulée, le dernier du groupe B a une nouvelle occasion de but : l’ailier gauche raonnais, se charge de frapper un dangereux coup franc au coin de la surface, mais sa frappe est totalement dévissée et est même à deux doigts de passer au-dessus des filets de protection (23e).

Raon-l’Etape confirme son temps fort : Giacomini, dépassé, concède tout seul un coup franc exactement au même endroit que le précédent. L’ailier gauche raonnais, encore, surprend la défense parisienne avec une belle passe en retrait pour son latéral droit, qui frappe bien à côté du cadre (33e). Au club de la capitale de riposter : Essende réalise un joli une-deux avec Mlaab, qui lui remet en profondeur mais le joueur subit un bloc par son vis-à-vis et l’arbitre siffle donc un coup franc juste devant la surface pour Pris. Le numéro 11 parisien s’en charge et envoie un très joli enroulé qui tape la barre (37e). A la mi-temps, malgré beaucoup d’occasions de part et d’autre, le score est toujours nul et vierge et les deux formations rejoignent donc les vestiaires dos à dos.

Paris marque mais loupe le break après la pause

La deuxième période commence fort : Mlaab passe fort sur Rimane qui lance Essende dans le dos de la défense d’une superbe talonnade. Le numéro 9 parisien se retrouve alors face au gardien raonnais, qui remporte son face-à-face et dévie en corner (47e). Le corner est mal joué par Paris et Raon-l’Etape peut partir en contre : l’avant-centre raonnais se débarrasse du milieu parisien, avant de lancer son son ailier droit. Dans un fauteuil à droite, le numéro 11 adresse un centre pour son avant-centre, mais la défense parisienne repousse (48e). Deux minutes plus tard, Mlaab a le champ libre et envoie donc une frappe, qui passe bien au-dessus des cages adverses (50e).

Très actif depuis le début de la rencontre mais avec du déchet, Hicham Mlaab, visiblement énervé de son match, est remplacé par Abdoulaye Konaté (62e). C’est après l’heure de jeu que ça se débloque pour Paris : entré en jeu un quart d’heure plus tôt, Yaisien donne à Essende qui remet en retrait à Hassani. Lancé le long de la surface par le numéro 10 parisien, Yaisien adresse un beau centre à ras de terre pour Essende, qui conclut d’un plat du pied tranquille et inscrit un superbe but collectif (1-0, 66e). Peu après, Hassani passe le latéral droit adverse et se dirige vers la surface de réparation, mais son vis-à-vis le crochète : l’arbitre siffle coup franc et adresse un carton jaune au défenseur raonnais (70e). Frappé par Hassani, Barry remet de la tête à Essende qui frappe mais ça passe au-dessus (71e).

François Rodrigues procède ensuite à son dernier changement de la rencontre en faisant sortir Samuel Essende pour l’entrée de Virgiliu Postolachi (74e). Dans les dix dernières minutes, Raon-l’Etape, mené d’un but seulement, peut toujours revenir et son numéro 12 adresse un très bon centre pour son avant-centre. Le N°9 raonnais le reprend, frappe à bout portant, mais Cibois est dessus et réalise un arrêt décisif (82e). La fin de match est plus tranquille, mais Paris a tout de même l’occasion de faire le break et de sceller sa victoire : en contre, le club de la capitale se retrouve en trois contre deux et Callegari décale Rimane dans la profondeur. Le capitaine parisien ne prend pas sa décision assez vite, garde trop son ballon et finit par donner à Giacomini, mais c’est trop tard, la défense adverse est revenue (90e+2).

Le PSG s’impose finalement 1 but à 0 face au dernier de sa poule, dans un match qu’il a dominé mais sans se montrer réellement tranchant. Au classement, Paris réalise une bonne opération et passe à la 5e place du groupe B de National 2.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

mercredi 23 septembre

mardi 22 septembre

lundi 21 septembre

dimanche 20 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux