Article 

Avec Kehrer et Dagba incertains, quel arrière droit pour PSG/OL ?

Publié le jeudi 30 juillet 2020 à 19:00 par Philippe Goguet
Si Thomas Tuchel a annoncé à la surprise générale que Colin Dagba était incertain pour la finale de Coupe de la Ligue PSG/OL, c'est en raison d'une gêne musculaire. Les solutions pour le remplacer sont nombreuses mais peu évidentes.

Il était déjà connu que Thilo Kehrer était très incertain pour la finale de la Coupe de la Ligue qui va opposer le PSG à l'Olympique Lyonnais ce vendredi soir en raison du coup à la hanche reçu la semaine dernière contre l'AS Saint-Étienne mais l'autre arrière droit du groupe parisien est également incertain. Alors que rien n'avait filtré concernant son état de santé, Thomas Tuchel a annoncé ce jeudi en conférence de presse que Colin Dagba était très incertain pour la rencontre et qu'il espérait, au mieux, l'avoir sur le banc de touche.

La raison de cette possible absence du jeune latéral droit parisien n'avait en revanche pas été donnée par le coach parisien puisque ce dernier s'était contenté d'annoncer que Dagba allait s'entraîner ce jour afin de voir où il en est physiquement. Le journaliste de RMC Loïc Tanzi vient d'expliquer que c'est en fait d'une simple gêne musculaire dont souffre depuis deux jours l'arrière droit de 22 ans. Et son entraîneur ne compte prendre aucun risque avec lui :

Qui à droite pour PSG/OL ?

Sachant que Thomas Meunier est parti à Dortmund et que les deux autres joueurs dont c'est le poste sont incertains, le nom du titulaire à droite de la défense pour cette finale PSG/OL est donc pour le moins flou. Il existe plusieurs solutions dans l'effectif et la plus utilisée jusque-là par Tuchel se nomme Ander Herrera. L'Espagnol a joué à trois reprises sur ce poste cette saison : en fin de match contre Strasbourg en septembre (1-0), l'intégralité de la partie contre Angers début octobre avec notamment une passe décisive à la clé (4-0) et le match nul complètement fou à Amiens (4-4, un but marqué mais aussi de nombreux soucis défensifs).

Présent à la reprise du groupe professionnel, le jeune Timothée Pembélé est également une solution mais son inexpérience pourrait bien jouer contre lui. Même si son entraîneur n'est pas du genre à avoir peur de lancer des jeunes, celui qui est un défenseur polyvalent avec de vrais repères à ce poste de latéral droit n'a jamais joué avec l'équipe première hors matches amicaux. Il semble donc compliqué de lancer dans le grand bain à l'occasion d'une finale.

Autre jeune du groupe, Loïc Mbe Soh s'était noyé à ce poste d'arrière droit face à Reims fin septembre (0-2), et il est avant tout un défenseur central. Une autre solution est Marquinhos, le Brésilien ayant régulièrement dépanné à ce poste depuis son arrivée à Paris en 2013. Thomas Tuchel l'y a notamment placé lors de la seconde période contre Marseille le 22 octobre dernier (4-0), une partie qui était alors largement finie et que les Parisiens avaient jouée de façon très tranquille. Mais à l'exception de ce match, c'est bien dans l'axe que Marquinhos joue.

Un autre joueur a toutefois dépanné au poste d'arrière droit au cours de la saison, à savoir l'arrière... gauche Layvin Kurzawa. Le latéral gaucher avait notamment rendu une copie très sérieuse face à Galatasaray (5-0) en décembre avant d'y finir aussi le match contre Pau en Coupe de France. Alors que Paris a de quoi faire à gauche avec Bakker et peut-être Bernat, Kurzawa pourrait-il être la surprise du chef côté droit ?

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 20 septembre

samedi 19 septembre

vendredi 18 septembre

jeudi 17 septembre

mercredi 16 septembre

mardi 15 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux