Article 

Echos contraires sur les chances de Mbappé pour PSG/Atalanta

Publié le dimanche 26 juillet 2020 à 12:05 par Philippe Goguet
Au lendemain de l'annonce du diagnostic de la blessure de Kylian Mbappé, l'entorse de la cheville de l'attaquant français divise la presse : une partie croit à sa participation pour PSG/Atalanta, l'autre beaucoup moins.

Il ne reste désormais plus que 18 jours à Kylian Mbappé pour être rétabli de l'entorse de la cheville droite contractée vendredi soir en finale de la Coupe de France quand Loïc Perrin a raté son tacle sur lui. Au lendemain de la partie, le PSG a officialisé la nature exacte de la blessure du joueur dans un communiqué médical : Kylian Mbappé souffre d'une « entorse de la cheville droite avec lésion importante du compartiment latéral externe » et il sera réévalué dans 72h, le temps que la cheville dégonfle. 

Il reste donc deux semaines et demi à l'attaquant pour être rétabli s'il veut participer au très attendu PSG/Atalanta Bergame en quart de finale de la Ligue des Champions et cette course contre-la-montre n'est pas vue de la même façon dans tous les médias, chacun s'appuyant sur des sources au club plus ou moins optimistes. L'Equipe parle par exemple d'un « miracle qu'il ne faut pas écarter totalement » et évoque un joueur qui « ne serait évidemment pas à 100% » si ledit miracle venait à arriver. 

Le journal rappelle toutefois que le joueur est jeune (21 ans seulement) et que sa capacité de récupération est importante, d'où l'espoir du PSG sur ce dossier. Un médecin de Ligue 1 interrogé sur ce thème explique aussi que « le cerveau commande la cicatrisation. S'il y a de l'espoir, il y a plus de chances de cicatrisation. » Vu l'engouement que suscite le match contre l'Atalanta et la blessure moins grave que redoutée, Mbappé pourrait donc y participer si son corps l'autorise.

Du côté du Parisien, on est plus optimiste, le joueur souffrant en réalité « d'un arrachage du faisceau antérieur du ligament externe » qui « nécessiterait une indisponibilité allant de dix à quinze jours. » Un timing qui rend sa participation à PSG/Atalanta plus envisageable, le quotidien régional estimant que Mbappé a « le droit d'y croire » et que le club n'écarte pas totalement sa participation. Un spécialiste de la cheville interrogé rend même la chose possible « si l'os n'est pas touché ».

Interrogé par RMC, le médecin du sport Frédérik Taouss, qui travaille notamment avec le Metropolitans 9, s'est en revanche dit de son côté très pessimiste : « C’est le 12 août, dans moins de trois semaines, donc franchement… Un ligament met trois semaines pour cicatriser quand il est déchiré. Quand il y a un seul ligament on peut prendre le risque si c’est indolore pour le joueur et qu’on a la possibilité de bien le strapper pour immobiliser sa cheville, voire de lui faire une infiltration, indique le médecin. Mais là, faire jouer un joueur de ce niveau avec un risque de sur-blessure sur une cheville fragile… Il va être gêné sur les appuis latéraux, il va forcément subir des tacles où il sera obligé de sauter en l’air, donc il peut se blesser plus gravement et avoir ensuite une indisponibilité de plusieurs mois. »

Paris n'en est pas encore là et en saura déjà plus lors de la prochaine IRM. Il sera alors temps d'affiner les pronostics sur la participation ou non du joueur à la rencontre attendue depuis six mois...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

vendredi 27 novembre

jeudi 26 novembre

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux