Article 

La LFP rappelle qu’elle veut « terminer la saison au plus tard le 30 juin ou éventuellement le 15 juillet »

Publié le mardi 24 mars 2020 à 9:09 par Marius Cassoly
Réunie lundi avec un bureau élargi, la Ligue de Football Professionnel a rappelé son objectif prioritaire, qui est de « terminer la saison au plus tard le 30 juin ou éventuellement le 15 juillet », évoquant au passage « l'unité » et la « solidarité » du football français face à cette crise, alors qu'une polémique au sujet de la création d'un comité de pilotage restreint a récemment enflammé les instances dirigeantes.

Alors que la France est plongée dans un confinement inédit depuis une semaine désormais en raison de la pandémie du coronavirus, l'avenir de la saison de football reste encore totalement flou. Si le calendrier des prochains mois va surtout dépendre de l'évolution de cette crise sanitaire sans précédent, la Ligue de Football Professionnel a réaffirmé ses objectifs à ce sujet. 

« À l’unanimité, le Bureau a rappelé l’objectif prioritaire de terminer la saison au plus tard le 30 juin 2020 ou éventuellement le 15 juillet », écrit la LFP dans un communiqué publié sur son site internet lundi soir, au terme d'un bureau réuni en urgence et destiné à étudier « les conséquences sportives et économiques de la crise sanitaire », avec « unité » et « solidarité », alors qu'une polémique enflait dans les couloirs de l'instance française ces derniers jours. 

La raison de cette polémique ? La création récente d'un comité de pilotage restreint, rassemblement quelques clubs seulement dont le PSG, et avec pour objectif d'agir notamment sur les risques économiques liés au coronavirus. Un groupe de travail remis en question par certains dirigeants qui voyaient cela comme une « tentative de putsch », rapportait L'Équipe. Finalement, Nathalie Boy de La Tour, qui ne faisait pas partie de ce comité, au contraire de Didier Quillot, a souhaité reprendre les choses en main. 

« On ne parle pas de ce qui s'est passé au cours des dernières 24 heures », a notamment expliqué la présidente de la LFP en ouverture du bureau réuni lundi, selon des propos rapportés par L'Équipe. La dirigeante de 51 ans a ensuite tenue à réaffirmer son autorité en quelques mots : « C'est le bureau de la Ligue qui va gérer ». Un discours suffisant pour retrouver une unité et prendre des décisions communes dans les prochaines semaines face à une crise sanitaire mondiale inédite ?

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

dimanche 05 juillet

samedi 04 juillet

vendredi 03 juillet

jeudi 02 juillet

mercredi 01 juillet

mardi 30 juin

lundi 29 juin

dimanche 28 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux