Article 

Di Maria a plu à tout le monde

Publié le mercredi 16 septembre 2015 à 12:59 par Philippe Goguet
A l'issue d'un match qu'il a survolé de son talent et de sa classe, Angel Di Maria a reçu les félicitations de tout le monde, du public à ses coéquipiers. Retour sur cette première grande performance de l'Argentin.

Un grand match pour mettre tout le monde d'accord

Après une première sortie très moyenne contre Bordeaux, Angel Di Maria s'est largement rattrapé face à Malmö ce mardi. Arrivé pour apporter un plus en Ligue des Champions, il n'a pas failli et a été le grand artisan de la victoire parisienne. Un but d'entrée, des passes qui auraient dû être décisives à foison et même sa faiblesse de la première période, les coups de pieds arrêtés, s'est améliorée après la pause, Cavani puis David Luiz étant à deux doigts de marquer sur un de ses corners. A quelques minutes de la fin, alors que le jus commençait à manquer, Laurent Blanc l'a sorti et le public du Parc des Princes lui a réservé une ovation des plus méritées vu le match de l'Argentin.

En 85 minutes, il a déjà fait oublier sa première titularisation ratée contre Bordeaux, ses dribbles font désormais partie des meubles, son entente avec Verratti est un point fort sur lequel construire et son entente avec un Van der Wiel brocardé depuis des mois une bonne nouvelle plus qu'inattendue. Di Maria est désormais un point fort du PSG, intouchable comment peuvent l'être Ibrahimovic, Verratti ou Thiago Silva. Le montant de son transfert n'est même plus un sujet pour les médias français, signe très fort de sa qualité sportive.

Des louanges venus du vestiaire

Logiqument élu homme du match par l'UEFA, il a ensuite récolté les louanges de tous ses partenaires. Son ami David Luiz l'a bien évidemment salué («C'est un joueur fantastique, un super professionnel et surtout un super coéquipier. Il nous apporte indéniablement un truc en plus»), tout comme son arrière latéral d'un soir, Gregory Van der Wiel, déjà très à l'aise avec lui dans les combinaisons offensives : « Di María est incroyable. Il nous a permis d'avoir de nombreuses occasions, grâce à ses dribbles et ses passes. On est heureux de l'avoir avec nous. »

Blaise Matuidi, pourtant un de ceux qui a souffert de l'omniprésence de l'Argentin dans le jeu, n'a pas hésité à mettre en valeur son nouveau partenaire, insistant sur des caractéristiques moins évidentes que ses partenaires : « Il nous apporte de la variété dans notre jeu. Il a une grande qualité technique, de la percussion, avec ou sans ballon. C'est un grand joueur de plus dans l'effectif et on est content. C'était ce qu'il nous fallait. Il a une grande capacité physique, il sait répéter les efforts et c'est très important pour l'équipe.»

Buteur, une qualité qui compte au PSG

Finalement, et si tout va bien pour Di Maria, ce sont peut-être ses concurrents directs au PSG qui devraient s'inquiéter. Au bout de quatre minutes seulement, il avait déjà réussi ce que Lucas ou Pastore n'ont pas su faire durant toute la campagne européenne de l'an passé : marquer. Et vu à quel point son entraîneur insiste sur la nécessité d'être décisif, il a probablement déjà creusé un large écart sur la concurrence. C'est d'ailleurs un point sur lequel Blanc a insisté après le match : «C’est un garçon qui nous amène une énorme qualité de passe, mais je pense qu’il peut marquer beaucoup aussi. Il m’a dit qu’il n’avait pas souvent beaucoup marqué dans une saison, mais il en est capable.» 

Quelques instants avant, c'est un président du PSG euphorique qui s'était exprimé sur sa principale recrue, parlant simplement d'un joueur « top », le visage barré par un sourire d'enfant déjà sous le charme de son nouveau jouet. Du côté du principal intéressé, pourtant, outre la satisfaction du devoir accompli par le biais d'un très basique « Je suis très content », c'est l'ambition collective qui ressort : «Non, je ne suis pas l'homme du match, le plus important était d'obtenir les trois points et nous avons fait un très bon match. Il faut y aller petit à petit et l'objectif du PSG est déjà de passer les quarts de finale et peut-être ensuite arriver en finale. Pour l'instant, il faut continuer de travailler et, ensuite, on verra.» De notre côté, on a déjà hâte de voir.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 07 mars

samedi 06 mars

vendredi 05 mars

jeudi 04 mars

mercredi 03 mars

mardi 02 mars

lundi 01 mars

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux