Article 

Di Maria sur la bonne voie

Publié le samedi 29 octobre 2016 à 15:57 par Amezienne Rehaz
Titulaire après les critiques de la semaine écoulée, Di Maria a réalisé une prestation encourageante pour la suite de la saison sur le terrain de Lille ce vendredi soir.

Son match était scruté. Presque une semaine après sa sortie sous les sifflets du Parc des Princes, face à l'OM, Angel Di Maria était de nouveau titularisé, hier soir, par son entraîneur contre Lille. Avant la rencontre, la plupart des observateurs doutaient d'un choix qui ressemblait plus à une contrainte qu'autre chose. Dès le coup d'envoi, Emery apportait une réponse claire : l'ancien joueur du Real Madrid était aligné côté droit, laissant le côté gauche à Lucas. Une manière de lui permettre de retrouver ses repères, lui qui était souvent aligné à ce poste l'an passé ? Après la rencontre, l'Argentin apportait un indice sur ce choix, désireux d'éteindre un début d'incendie allumé la semaine dernière : «Je me sens bien à droite, et c'est bien de retrouver mes sensations. Je pense que je suis actuellement sur la bonne voie.»

Sur le terrain, Di Maria a rendu une copie encourageante. S'il s'est souvent recentré pour laisser le couloir libre à Meunier, Di Maria a également constamment cherché à créer le déséquilibre. C'est d'ailleurs lui qui s'est créé les plus grosses occasions en première mi-temps : à la 17e minute, il frappe du droit sur une remarquable ouverture de Thiago Silva. Il est même tout proche d'ouvrir le score sur un service de Lucas, mais l'arbitre annule un but qui, à première vue, semble valable (22e). Une manière de se rassurer ? Sa joie sur ce but semblait l'avoir libéré d'un poids. En seconde période, Di Maria montait en gamme et offrait une passe décisive à Cavani du pied droit (65e). Sa 4e de la saison qui l'installe en tête de la L1. Si ses performances ne répondent pas toujours aux attentes, statistiquement l'ancien joueur de Benfica est dans ses temps de passage de la saison dernière.

Au niveau de son pourcentage de passes réussies, Di Maria est le Parisien le moins performant dans ce domaine après Cavani (69,4%). Paradoxalement, c'est lui qui a réussi le plus de passes clés, amenant un tir du PSG (5). Autre chiffre, des trois offensifs titularisés par Emery, Di Maria est celui qui a tenté le moins de tirs (3). Mais encore une fois, la statistique est à relativiser d'autant plus qu'il est le seul à avoir cadré toutes ses frappes. Le temps pour lui de sortir à la 85e minute, laisser sa place à Ben Arfa et recevoir les éloges de son entraîneur : «Sa prestation ? C'est quelque chose d'encourageant pour lui et l'équipe. Il a effectué de nombreux appels en profondeur, s'est crée des occasions et a effectué une passe décisive.» Des mots qui lui feront du bien. En attendant le prochain match. Parce qu'à Paris tout est vite remis en cause. Un peu trop même.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

dimanche 07 mars

samedi 06 mars

vendredi 05 mars

jeudi 04 mars

mercredi 03 mars

mardi 02 mars

lundi 01 mars

dimanche 28 février

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux