Article 

Le match, l'état de forme, la préparation, l'Atalanta, le mercato, etc, la conf' complète de Tuchel après Le Havre/PSG (0-9)

Publié le dimanche 12 juillet 2020 à 23:01 par Philippe Goguet
C'est une conférence de presse pour le moins complète que Thomas Tuchel a donnée après la large victoire face au Havre du PSG (9-0). L'entraîneur parisien est longuement revenu sur le match, se montrant satisfait de la partie en général, il a commenté la forme de ses joueurs en se montrant satisfait et prudent, il vise toujours autant les deux finales de coupes nationales même s'il a l'Atalanta dans un coin de la tête et il a annoncé que le mercato s'agiterait... fin août.

Ce qu'il retient d'un match pareil :

« La meilleure chose, c'est qu'aucun joueur n'est blessé. On peut voir que tout le monde a profité d'être ensemble sur le terrain, de nouveau dans un stade. Faire un match, c'est vraiment un autre sentiment qu'un entraînement. Il y avait une bonne ambiance et on a fait un bon match, on a joué de façon très sérieuse, avec un bon état d'esprit. On a fait des attaques très fluides, on a défendu de façon très sérieuse et c'était un bon match, avec un bon résultat. C'était un bon test. »

Le Havre, un bon sparring-partner ?

« Oui. C'est important qu'on ait des matches pour préparer les finales contre Saint-Etienne et Lyon. C'était le premier match après plus de quatre mois de pause, ce n'est pas facile mais l'équipe est très calme, très concentrée. Les gars sont très concentrés, ils sont heureux d'être ensemble et de travailler ensemble sur le terrain, ils sont prêts à s'aider les uns les autres et cela fait très plaisir. C'était bien. »

Deux équipes de 45 minutes pour ménager le physique ?

« Oui, totalement. C'était clair avant le match qu'on ne voulait pas prendre de risques et que chaque joueur jouerait 45 minutes et voilà. Vendredi prochain, on va faire jouer 60 minutes à tout le monde et c'est bien, on ne veut pas prendre de risques. L'objectif est d'être frais pour le match contre Saint-Etienne. »

Un état d'esprit qui a répondu à ses attentes ?

« Oui, c'est bien de commencer comme ça, on peut bien voir que tout le monde profite du fait d'être ensemble. J'ai observé ça lors des premiers jours avec l'équipe mais tout le monde peut voir qu'ils profitent de jouer ensemble dans un stade avec une bonne ambiance. C'était un bon début et, vu qu'il n'y a aucun blessé, on peut continuer demain à préparer le prochain match de vendredi. »

Ce qu'il a ressenti en revoyant du public ?

« Cela nous a beaucoup manqué, ce ressenti d'un stade. C'était un plaisir d'être ici dans une ambiance très amicale. Tout le monde en a bien profité et est prêt à retrouver ça. Si j'espère plus de public pour les finales de coupes ? Je dois dire que nous sommes le seul pays avec des spectateurs, contrairement à l'Allemagne, l'Angleterre ou l'Espagne. Donc je pense qu'il faut rester prudents. La décision ne dépend pas de moi. C'était bien aujourd'hui mais j'espère surtout que tout le monde était en sécurité. »

L'état de forme de Neymar, Mbappé ou Icardi :

« On a recommencé à la reprise avec des groupes de cinq joueurs, puis on est passé à une phase avec dix joueurs. Maintenant, nous sommes dans la dernière phase où on a fait quelques entraînements avec toute l'équipe. J'ai vu une équipe très concentrée, très calme. Ils aiment s'entraîner ensemble et ils sont vraiment heureux d'être sur le terrain. Ça s'est vu aujourd'hui, ils aiment travailler ensemble, même défensivement. Ils ont de la qualité et ils ont trouvé un bon rythme aujourd'hui et c'est bien pour continuer maintenant. »

Ce qu'il va travailler après ce match : 

« Je dois revoir ce match mais on a essayé de trouver notre structure offensivement, c'était l'objectif aujourd'hui dans notre 4-4-2. On devait trouver des espaces où on peut accélérer le jeu et trouver du rythme : dans quelles situations on joue la position, dans quelles situations on essaye d'accélérer le jeu pour marquer un but ? On doit absolument passer par des matchs amicaux pour retrouver notre rythme ensemble. Maintenant, on va regarder encore ce match et revoir quelques situations. On a fait beaucoup de bonnes choses, des situations qu'on peut améliorer pour récupérer le ballon et améliorer la structure défensive. Mais ce n'était pas l'objectif, on fait ça pas à pas et semaine par semaine. »

L'équipe de la première période meilleure que celle de la seconde avec 5 buts contre 4 ?

« Oh, oui, mais c'est la faute de Pablo (Sarabia) ! Il a arrêté le dixième but et c'était fini après ! Non, sérieusement, les deux équipes ont très bien joué. Je suis très content. Je suis toujours triste d'avoir perdu trois joueurs clés pour la Ligue des champions avec Tanguy (Kouassi), Edi (Cavani) et Thomas Meunier. Cela rend les choses plus difficiles car c'est nécessaire d'avoir beaucoup de qualités pour jouer au PSG, un grand groupe. Maintenant, tous les joueurs ont été très bien ce soir. C'est absolument nécessaire que tout le monde reste comme ça. On a trouvé une bonne ambiance, une bonne atmosphère entre nous. Nous sommes prêts pour la suite. C'était un bon début. »

Une nouvelle phase de la préparation qui débute désormais ?

« Oui mais ce n'est pas une phase de préparation : s'arrêter quatre mois sans aucun entraînement, on n'a jamais fait ça! Ce n'est pas une phase de préparation, mais plutôt d'adaptation pour moi. Par exemple, la semaine de reprise, on s'est adaptés… aux chaussures de foot car c'était vraiment difficile de s'adapter aux petits mouvements avec des chaussures ! Nous sommes très prudents, très attentifs dans cette phase-là, parce que le plus important est qu'on arrive tous ensemble pour la finale contre Saint-Etienne. On ne peut pas faire la même phase de préparation que d'habitude car, normalement, les joueurs ont trois semaines de vacances et une semaine de préparation à la maison puis ils arrivent. Là, on a quatre mois et on n'a jamais fait ça. C'est pour cette raison qu'il faut s'adapter, rester calmes et prudents. Il ne faut pas en faire trop. Ça serait une grande erreur selon nous. On est donc attentifs et on veut arriver frais dans la tête et les jambes contre Saint-Etienne. »

Son regard sur l'Atalanta Bergame :

« Ça va être compliqué mais ce n'est pas une surprise parce qu'on joue un quart de finale. Ce sont huit équipes qui voudront gagner cette compétition et c'est une situation nouvelle avec trois matches (pour gagner). Toutes les équipes peuvent gagner cette compétition avec trois victoires. Ça va être un match très difficile et très serré car Bergame a beaucoup de qualités. C'était déjà clair pour moi et on l'a vu samedi contre la Juventus (2-2 à Turin) : c'est une équipe très équilibrée, très offensive, très physique. Mais ce n'est pas le moment de perdre la tête à penser à ce match-là. Le défi est d'arriver à Lisbonne avec deux titres mais le seul match dans ma tête, c'est Saint-Etienne (le 24 juillet, finale de Coupe de France). Après, ce sera Lyon (le 31 juillet, finale de la Coupe de la Ligue). Ensuite, nous aurons douze jours pour préparer la Ligue des champions. Il est absolument nécessaire de faire ça pas à pas. Le premier pas sera le match contre Saint-Etienne. »

Pas de recrues dans la première partie du mercato, une surprise ?

« Non, ce n'était pas nécessaire maintenant car ils ne pourraient pas jouer pour nous dans les finales ni en Ligue des Champions. Je pense qu'on fera ça après la Ligue des Champions car c'est aussi nécessaire. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

mardi 20 octobre

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

jeudi 15 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux