Article 

Le match, la préparation en général, Gueye, Bakker, Mbappé, Silva, etc, la conf' de Tuchel après PSG/Celtic (4-0)

Publié le mardi 21 juillet 2020 à 23:30 par Philippe Goguet
C'est encore une fois un Thomas Tuchel satisfait qui s'est arrêté en conférence de presse après la victoire 4-0 de son équipe face au Celtic ce mardi. Il a fait un long point sur la préparation avant la finale de Coupe de France de vendredi contre Saint-Etienne et a notamment évoqué plusieurs cas individuels : Gueye, Mbappé, Bakker, Thiago Silva.

Des joueurs qui ont un peu levé le pied en vue de la finale ?

« Peut-être… C'est toujours dans la tête. On est mardi soir, on joue vendredi, on n’a que deux jours de repos avant de rejouer. Dans la tête, c’est aussi normal pour moi… Mais je suis quand même content. On a fait des choses sérieuses, on a encore gagné sans encaisser de but et on a en marqué quatre. Mais oui, je ne m’attendais pas à ce qu’on joue à 100% comme en finale. C'est la dernière phase de la préparation de cette finale. On jouait face à une équipe très forte, le Celtic, et ce n'est pas facile de jouer face à cette formation. Je suis content.»

Le PSG prêt physiquement ?

« Oui. On a pris des décisions à l’entraînement pour donner du volume et en jouant 45 minutes par groupe encore aujourd'hui. On a préparé les choses de la meilleure façon et on est juste prêt pour le moment présent, pour vendredi. On a très bien fait depuis quatre semaines et demi et le plus important était d’arriver sans blessure pour les 22 joueurs. Il ne nous manque qu'Abdou Diallo et Juan Bernat. C’est très dommage mais l’objectif est d’arriver avec la tête et les jambes fraîches vendredi, dans une bonne atmosphère et dans une bonne forme. Ce qui est le cas. On est prêt pour jouer ce match-là. Ce sera le premier match compétitif, c'est toujours spécial, mais j’ai le sentiment que nous sommes prêts.»

Idrissa Gueye titulaire, un signe ?

« Il est super important pour nous, il a un caractère sportif qui nous aide beaucoup. Il est très fort à la récupération, mais aussi défensivement, il a une grosse capacité à fermer les espaces contre le ballon. Il aide beaucoup notre équipe défensivement donc il est super important. On doit toujours mériter de commencer et ce n’est pas décidé aujourd'hui, on décidera vendredi. Mais je suis très content de lui, il apporte physiquement à notre équipe et c’est très important.»

Kylian Mbappé qui confirme rester au PSG en 2020/2021 : 

« Il est sous contrat à Paris, avec nous, et on n’est pas prêt à vendre les gars. Il est super important. C’est un joueur clé, c'est notre joueur. C’est un cadeau de travailler avec lui et de travailler avec des joueurs comme Kylian, Ney, Angel, Mauro, Marco, Leo, Marqui… Ce sont des joueurs extraordinaires. Thiago, Kimpembe, etc... C’est super. Il y a vraiment une bonne connexion entre Ney et Kylian. Ça donne beaucoup de plaisir à tout le monde et c’est une vraie force pour le PSG. C’est top comme ça.» 

Juan Bernat forfait contre Saint-Etienne ?

« Juan n'a pas joué aujourd'hui, cela veut dire que ce n'est pas possible qu'il joue une finale de Coupe malheureusement. On doit continuer la phase de préparation avec lui, de façon contrôlée notamment au niveau du volume afin de ne pas prendre trop de risques. J'espère qu'il pourra faire l'entraînement avec nous demain ou après-demain, au plus tard après la finale afin d'arriver peut-être pour la seconde finale contre Lyon. Mais ce vendredi, c'est trop tôt pour nous. » 

Comment il avait conçu le programme de reprise :

« Ce n’était pas le même volume que d’habitude après quatre semaines de vacances. Là, on sortait de quatre mois de vacances, sans entraînement ! Il y a eu plusieurs phases différentes pour s'adapter. Au début, c’était avec des groupes de cinq joueurs, il fallait s'adapter aux mouvements et aux chaussures de football. On faisait beaucoup d’accélérations, des mouvements typiques du football. Après, on est passés à dix joueurs et on a décidé de ne faire qu'une séance par jour, pas deux, parce qu’on avait peur de faire trop. Une préparation après quatre mois sans entraînement, on n’a jamais fait cela…. Le plus important était d’arriver sans blessure, toujours frais dans les jambes et les têtes. Après, la dernière phase, depuis deux semaines avec tout le monde à l'entraînement. On a donné beaucoup de travail physique dans les deux premières semaines. Après, c'était complètement sur le terrain avec toute l'équipe et des matches amicaux. Nous sommes très contents parce que je peux sentir que les joueurs ont eu une bonne attitude, une bonne mentalité. Le groupe profite de travailler ensemble, c'est vraiment bien. Vendredi, c’est le moment pour montrer qu’on est capables de gagner le premier titre à cet instant, le troisième cette saison (après le Trophée des champions et la L1).»

La prestation de Mitchell Bakker :

« Si Mitch' est devant Layvin Kurzawa en vue d’une place de titulaire vendredi ? Il a l’avantage de n’avoir jamais été blessé. Il a fait tous les entraînements avec nous et il a donc l’avantage sur le plan physique. Layvin a manqué quelques entraînements à cause d'une petite blessure au dos. Il a manqué quatre ou cinq jours et c’est beaucoup dans une phase courte de préparation, d'où un avantage pour Mitch'. Mais je suis content que Layvin ait joué les deux derniers matches contre Beveren et le Celtic. C’est bien parce qu’on a besoin des deux si Juan est blessé. Je leur fais confiance. Il faut maintenant décider qui commence. On choisira jeudi, après le dernier entraînement.»

Thiago Silva, stop ou encore ?

« Un espoir qu'il reste ? Maintenant, c’est notre joueur, notre capitaine, et on doit parler de tout cela après la Ligue des Champions. Maintenant, il faut être concentré… Il semble qu’il va partir. Dans le foot, on ne sait jamais (sourire).»

Le PSG en stage à Faro :

« Pourquoi on part dès le 8 août au Portugal ? Pour moi, la Ligue des Champions au Portugal, c’est comme un tournoi, un Euro ou une Coupe du monde, avec des matches secs. Après six semaines à être toujours à Paris, au Camp des Loges, on partira après ce match amical du 5 août (contre Sochaux, L2) pour trois jours à Faro au Portugal pour minimiser les risques de coronavirus, afin de rester ensemble dans un hôtel très privé, s’adapter à l'atmosphère, profiter du temps ensemble, manger ensemble, profiter de ces jours-là et créer une atmosphère pour jouer ce quart. C'est aussi un peu de distraction aussi après six semaines et demi, pour profiter et afin de sentir l'ambiance au Portugal. »

Toujours autour de ce PSG/Celtic, vous pouvez retrouver : 


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 

News 

Aujourd'hui

vendredi 17 mai

jeudi 16 mai

mercredi 15 mai

mardi 14 mai

lundi 13 mai

dimanche 12 mai

samedi 11 mai

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee