Article 

Le match, les corners, Sarabia, Draxler, Diallo, Navas, etc, la conf' de Tuchel après Reims/PSG (0-3)

Publié le jeudi 23 janvier 2020 à 1:09 par Philippe Goguet
C'est un Thomas Tuchel forcément satisfait de son équipe qui s'est présenté face à la presse après Reims/PSG (0-3). Il a avoué avoir apprécié la façon dont ses joueurs ont joué la rencontre, notamment le fait qu'ils marquent sur coups de pieds arrêtés, et il a commenté quelques uns de ses choix : Draxler sorti à la pause, Sarabia en attaque, Navas dans les buts, Diallo arrière gauche.

Satisfait de la prestation du PSG ?

« Très, car on a joué contre une équipe très forte défensivement. C'est la meilleure en L1 et on lui a marqué 3 buts. Dans les matches comme ça, c'est aussi nécessaire de prendre l'avantage sur coups de pied arrêtés. On a réussi ça pour ouvrir le match et on l'a fait trois fois. On a fait beaucoup d'efforts défensivement, on a été très sérieux, disciplinés, on ne leur a pas laissé créer d'occasions, pas la moindre. On a joué en étant costauds et c'est nécessaire de jouer comme ça. C'était une demi-finale, c'était très sérieux. On avait changé quelques joueurs et j'ai eu l'impression qu'on était frais, qu'on jouait avec une bonne capacité physique. On a gagné de façon méritée et c'était possible de marquer plus de buts à la fin. 3-0, c'est top ! C'est une grande finale à disputer contre Lyon. »

Des coups de pied arrêtés qui ont été travaillés ?

« J'aimerais dire oui, mais non, on ne les a pas travaillés pendant cette semaine. On a beaucoup parlé avec l'équipe. On a la qualité pour être bon dans ce domaine mais on a aussi eu de la chance aujourd'hui. Il ne faut jamais oublier que c'est nécessaire pendant un match comme ça, un match décisif sur un terrain où il est super compliqué de jouer. Nous sommes heureux d'avoir fait la décision de cette façon aujourd'hui. »

La sortie de Julian Draxler à la pause :

« C'était trop dangereux pour lui : il aurait pu obtenir un carton rouge. Il en était trop proche donc on l'a sorti.  »

Ce qu'il a pensé de Sarabia en position d'attaquant :

« Il a mis beaucoup d'intensité dans le contre-pressing, il est super important pour nous dans cette phase. Il a quelques ballons faciles, un peu trop, mais c'est son style et il n'arrête jamais de travailler, de faire des sprints, aussi bien sans qu'avec le ballon. Il travaille dur pour nous, toujours pour l'équipe. C'est bien. Il a eu une bonne influence aujourd'hui et est super fiable. »

Déjà son équipe en tête contre Dortmund dans un mois ?

« Oui. Non, pas oui ! Le problème, c'est que tout peut arriver. Aujourd'hui, on a une blessure avec Marquinhos et cela peut toujours arriver donc je ne peux pas trop réfléchir à ça. On doit jouer à Lille puis à Pau, avec seulement deux jours entre les deux matches. On a cinq matchs à l'extérieur de suite, il y a des choses sur lesquelles réfléchir, comment gérer des minutes, mais on ne réfléchit pas trop à Dortmund. Mais, honnêtement, si Neymar et Mbappé ne sont pas blessés, ils joueront à Dortmund (rires). »

La finale de la Coupe de la Ligue programmée avant les quarts de finale de la Ligue des champions :

« Avec la fédération française, tout est possible (rires). On peut aussi jouer tous les trois jours, à l'extérieur et tout le temps à 21 heures, tout est possible. La finale est le samedi ou le dimanche et la Champions League le mardi ou le mercredi ? Mais on n'est pas en quart de finale, n'en parlons pas encore, on en parlera si on les joue. On doit d'abord jouer les huitièmes et ce sera un grand défi contre Dortmund, cela va être très difficile. Et ensuite, si on a un problème comme celui-là, je serai très heureux. »

Lyon en finale, objectif victoire ?

« Si on veut gagner cette coupe ? Mais oui. Vous l'avez vu aujourd'hui, l'équipe était déterminée à gagner ce match, tout le monde était prêt à jouer, là, et on a joué avec la mentalité pour gagner ici. C'était clair que ce serait difficile contre une équipe de Reims qui jouait peut-être l'un des matches les plus importants de l'histoire de ce club (NDLR : de toute évidence, Thomas Tuchel ne connaît pas l'histoire du Stade de Reims). C'était compliqué mais on a très bien fait. On a montré qu'on veut absolument gagner ce titre. Maintenant, on joue une finale, c'est une bonne chose, contre Lyon, ce sera une bonne finale. »

Les deux défaites précédentes contre Reims évoquées dans la préparation ?

« On en a parlé, oui, c'était une réalité qu'on avait perdu ces deux matches et on a regardé quelques images du match au Parc. Deux ou trois images pour s'adapter et pour préparer l'équipe au style de Reims et sur ce qu'on pouvait améliorer. La défaite lors du dernier match de la saison d'avant, c'était un peu une situation spéciale, on n'en a pas parlé. Si on joue contre la meilleure équipe défensive de la Ligue, on ne doit pas parler trop. Ils ont des très bonnes stats, c'est clair, ils jouent de façon très resserrée et tout le monde était là pour s'adapter et montrer qu'on peut gagner un match comme ça.  »

Abdou Diallo arrière gauche, un choix par défaut ou une possibilité ?

« C'est une possibilité. Il fallait qu'il joue deux fois consécutivement après deux matchs pour Kurzawa sachant qu'il y avait deux jours entre les deux matches. Ce n'est pas le meilleur poste d'Abdou mais il peut y jouer pour protéger Neymar et Kylian de ce côté-là, c'est possible. Je pense qu'il est plus fort comme défenseur central, mais quand il nous manque Juan Bernat et qu'on veut ménager Kurzawa, c'est une option. »

Navas plutôt que Rico dans les buts, pourquoi ?

« C'était seulement parce qu'on a eu beaucoup de matches en coupes consécutifs et c'était possible de jouer avec Sergio mais cela aurait fait un peu trop long sans matches pour Keylor avant de jouer à Lille. Cela aurait fait 10 ou 12 jours sans jouer et on ne veut pas ça donc on a dit qu'on allait donner du rythme à Keylor. Sergio peut toujours jouer, on a beaucoup de confiance et il n'y a pas problème entre les deux. On a décidé avec l'entraîneur des gardiens. Les gars sont des complices, ils comprennent, ils sont top. »

Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 27 février

mercredi 26 février

mardi 25 février

lundi 24 février

dimanche 23 février

samedi 22 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux