Article 

Le match, les progrès, les blessés, Icardi, Marquinhos, etc, la conf' complète de Pochettino après PSG/Brest (3-0)

Publié le dimanche 10 janvier 2021 à 1:19 par Philippe Goguet
C'est un Mauricio Pochettino satisfait mais bien conscient de tout ce qu'il reste encore à accomplir qui s'est présenté en conférence de presse après la victoire contre Brest ce samedi (3-0). Il a notamment été question des progrès effectués, des blessures, d'Icardi, de son retour au Parc ou encore de Marquinhos.

Ce qu'il a préféré par rapport au dernier nul face à Saint-Etienne (1-1) mercredi ?

« La réalité, c'est que nous avons encore peu de vécu commun. On vient de jouer deux matches très compétitifs, difficiles. La principale satisfaction réside dans les efforts et l'application des joueurs qui sont ouverts à de nouvelles idées. Mais le staff, aussi, réalise un travail énorme dans une période difficile. Logiquement, on a vu de l'amélioration par rapport à la partie à Saint-Etienne. Tout d'abord avec la victoire qui est très importante mais aussi avec des concepts mieux travaillés qui nous donnent de la satisfaction. Espérons que cela continue. »

La sortie de Gueye :

« Idrissa avait mal au ventre. »

Des retours pour PSG/OM, notamment Neymar ?

« Pour l’instant on ne sait pas, on doit attendre l’évolution des prochains jours pour tous les joueurs convalescents, on prendra une décision avec l’analyse de l’équipe médicale et performance du club en impliquant les joueurs dans la décision également. »

Comme à Saint-Etienne, le PSG a baissé d'intensité en début de deuxième période. Comment corriger ce souci ?

« Je suis totalement d'accord avec cette analyse. On peut voir qu'il y a des périodes dans le match où il y a une baisse d'intensité. C'est une question de travail. Il y a des choses à améliorer. Il faut que nous parvenions à maintenir un rythme déterminé durant 90 minutes. Cela fait peu de jours que nous sommes là. C'est une des choses où nous devons nous améliorer en faisant assimiler de nouveaux concepts dans le comportement des joueurs. Je pense que nous y parviendrons au fur et à mesure car l'effort des joueurs est réel. Leur détermination et leurs efforts sont fantastiques.»

Comment régler le problème physique avec l'enchaînement des matches ?

« Il y a une situation que personne ne peut contrôler : l'apparition du coronavirus. Cela a bouleversé les structures dans tous les secteurs du monde. Le PSG sort d'une situation difficile, comme beaucoup d'autres clubs. Chaque club a une situation particulière en fonction des joueurs qui ont été ou non infectés par le virus. Nous travaillons de façon commune avec le staff médical, qui est un département fondamental du club, une aide très précieuse pour nous, ainsi que celui de la performance pour trouver la meilleure stratégie afin d'atteindre le meilleur rendement des joueurs le plus rapidement possible. C’est ce que nous sommes en train de travailler avec eux. »

Ses retrouvailles avec le Parc des Princes ?

« Cela a été très spécial et je veux dire merci aux supporters qui ont écrit cette banderole pour moi. C’était émouvant et spécial. Je suis heureux de revenir dans ce stade, au Parc des Princes, 18 ans, qui est l’un des meilleurs stades avec l’une des meilleures ambiances qui peut être imaginée. On espère retrouver les fans le plus tôt possible car ils nous ont manqués et qu'on espère ressentir leur chaleur au plus vite. Depuis mon arrivée, et malgré le peu de jours où je suis au club et dans cette ville magnifique, j'ai noté l'affection énorme qui nous a été réservée, cela a été extraordinaire. Je veux remercier tout le monde de ma part, de celle du staff et de nos familles qui sont avec nous. L'accueil a été magnifique. Nous comprenons la responsabilité de diriger ce club. C’est un grand engagement et une grande responsabilité. Nous allons tout faire pour donner du plaisir durant la saison. »

Un mot sur Mauro Icardi, buteur pour son retour 

« Pas à pas, il faut y aller doucement. Mauro revient d'une blessure importante. Il travaille très bien. Petit à petit, il est réintégré au groupe et il revient à la compétition. Pour lui comme pour Pablo (Sarabia), c'est bien de marquer pour leur donner confiance et leur permettre de donner encore plus. Ce que je dis toujours, c’est vrai pour Mauro mais aussi pour tous les joueurs, c'est important qu'il puisse sentir qu'il ait la possibilité de jouer et il faut qu’il soit prêt à jouer. Il y a entre 25 à 30 joueurs mais seulement onze peuvent commencer le match à chaque fois et il y a cinq changements. Ce que j'attends, c'est que tous les joueurs me mettent en difficulté au moment de faire mon onze de départ. »

L'état physique de Gueye, encore touché :

(La réponse n'a rien à voir avec la question mais c'est bien sa réponse)

« On est arrivés ici dans des circonstances qui sont ce qu'elles sont et je ne suis pas là pour juger ou parler du passé, on est là depuis quelques jours et on veut écrire notre propre histoire avec le Paris Saint-Germain, avec les joueurs, le staff et les supporters. C’est notre responsabilité à partir du jour où nous sommes arrivés dans des circonstances particulières. Il faut être positif. On va faire de notre mieux pour permettre à l'équipe d’être dans les meilleures conditions.»

Marquinhos au milieu ou en défense centrale, un débat pour lui ?

« (Demande la traduction et s’excuse car il dit qu’il voulait être sûr de ne pas faire d’erreur de compréhension) J’ai beaucoup de respect pour tous mes confrères et je ne veux pas entrer dans un débat pour valider l’idée d’un entraîneur ou celle d’un autre. Nous verrons avec le temps. Marquinhos est un grand joueur, comme mon prédécesseur le disait publiquement. Les grands joueurs peuvent jouer à différents postes, c'est clair. Il a joué défenseur central pour ses deux premières parties avec moi mais on verra avec le temps, je ne veux pas être esclave de mes mots. On ne sait jamais dans le football, tout change tout le temps. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux