Article 

Le match, Neymar, Icardi, Mbappé, le réalisme, etc, la conf' de Tuchel après Reims/PSG (0-2)

Publié le lundi 28 septembre 2020 à 1:29 par Arthur Verdelet
C'est un Thomas Tuchel satisfait dans l'ensemble mais pas de tout qui s'est présenté à la presse après Reims/PSG (0-2). S'il a salué quelques très bons aspects comme le match de Neymar ou le retour des buts pour Icardi, il a aussi taclé le manque de réalisme de ses troupes et quelques autres points.

Le match, Neymar et la douleur du Brésilien en fin de match :

« J’ai vu cette sensation dans toutes les dernières minutes. Il m'a dit qu'il avait senti quelque chose. Je pensais que c'était un coup mais selon les images ce n’est pas un coup, c'est peut-être plus que ça… je dois encore parler avec le docteur. Il a fait trop d'efforts défensivement. Je veux qu'il joue comme un numéro 10 et il a beaucoup joué comme un numéro 6,8 et 10. Il a fait un bon match en première temps et un grand match en général. Nous avons joué une très bonne première mi-temps, créé beaucoup, beaucoup d'occasions mais on les rate presque toutes. Honnêtement, c’était presque trop au vu de notre qualité et de celle des occasions. On doit tuer ce match, après 20 minutes, il doit y avoir 3-0 ou 4-0. Je ne suis pas content de la deuxième mi-temps. On n’a pas été assez sérieux, agressifs et intenses. C’est le résumé de la rencontre mais oui Ney’ a fait un bon, bon match. »

Le scénario du match :

« Oui, le bilan de ce match est positif. Ce n’était pas nécessaire de se mettre dans cette situation. Il aurait fallu tuer ce match plus tôt et fermer les espaces en deuxième mi-temps. Le jeu était trop ouvert et on a perdu trop de ballons faciles, nous n’étions pas nous-mêmes. Durant le dernier match contre Nice (3-0), nous n’avions pas du tout eu de phases pareilles. Mais je reste avec cette opinion que l’on a perdu trop de ballons et manqué trop d’occasions. On a gagné trois fois, c'est bien. Même s'il nous manque les trois points du match contre Marseille alors qu'on méritait de gagner. On est toujours capable de faire des matches comme celui d’aujourd’hui. On a commencé avec une équipe très offensive pour jouer avec de l’intensité et de l’agressivité et attaquer, c’est bien. Ce soir (dimanche soir), c'était bien mais il reste des choses à améliorer. »

Le manque d’efficacité de son équipe :

« Tout était possible. Ce n'était pas nécessaire de se mettre dans cette situation dans un match comme ça. On devait finir ce match plus tôt. Le plus difficile dans le football, c'est de se créer des occasions nettes. Mais nous, on en a eu 7 ou 8… On a la qualité pour marquer et si on doit marquer, je veux qu'on marque ! On manque d’efficacité depuis quelques matches, on doit la retrouver mais aussi ce « killer instinct », l’instinct du tueur. J’avais le sentiment qu’on se disait que ce n’était pas grave, qu’on allait se créer une autre occasion après chaque manqué. Ça ne marche pas comme ça, si on peut marquer huit buts, on doit marquer huit buts. Je veux qu'on garde cette intensité, agressivité et sérieux jusqu'au bout. »

Le vrai début de saison pour Mauro Icardi ce soir ?

« J'espère vraiment. C'était nécessaire pour lui, c’était très long, trop long pour lui. Il a bien travaillé cette semaine, il méritait de commencer encore. Son dernier match n'était pas bon. Pour un numéro 9, le plus important est de marquer donc pour ça c’est bien qu’il ait marqué les deux buts décisifs mais c'était possible de faire encore plus. »

Mbappé placé sur le côté gauche mais très porté par l’axe :

« Aujourd’hui on a testé ça. C’était possible de jouer en 4-4-2 mais c’était aussi le moment de tester des choses. Reims a joué il y a 2 ou 3 jours et sont allés en prolongation donc ça a joué. On a analysé leur dernier match, ils ferment très bien le centre du jeu, c’est pour ça qu’on a dit à Angel et Kylian de rester vraiment sur les ailes pour accélérer le jeu dans un 4-1-4-1 et avoir Ney’ proche de lui. Il a la possibilité de marquer 2/3 buts facile mais il a aussi fait deux passes décisives. Il a aussi manqué d’efficacité aujourd’hui mais c’était bien malgré tout. On ne s’est pas entraîné avec ce système donc on a eu quelques difficultés défensivement mais ça j’en suis responsable parce que l’on a décidé très tard de jouer de cette manière. Pour Kylian, sa position change si l’on joue en 4-1-4-1 mais aussi en 4-3-3 comme à Nice. Il joue plus à gauche et est donc plus ouvert mais il n’y a pas une grande différence de savoir si on joue en 4-4-2 ou pas parce qu’il aime jouer haut sur la gauche. »

Inquiet avant la commission de discipline mercredi et le tirage de la Champions League jeudi ?

« Oui, je suis assez inquiet. Pas par le tirage mais si on doit encore parler de la commission de discipline… Je l'ai dit après PSG-OM. Marseille a pris quatre matchs de suspension, nous quatorze, dans la même situation … Ce n'est pas du tout équilibré au niveau des suspensions alors que selon moi les actions et réactions semblaient l’être. Qui doit passer devant la Commission ? Neymar ? C'est mieux que je n'en parle pas, je dois attendre mais je suis inquiet. »

La partie mercato de cette conférence de presse avait été traitée ici

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

vendredi 30 octobre

jeudi 29 octobre

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux