Article 

Marquinhos, l'indispensable à la position indéfinie

Publié le lundi 2 mars 2020 à 18:15 par Nathan Menez
La blessure de Thiago Silva impose le rôle de capitaine à Marquinhos, un statut qui n'offre pas pour autant au Brésilien une position confirmée dans le onze parisien puisqu'il est utilisé aussi bien au milieu qu'en défense centrale. A tel point que la question de son meilleur poste demeure. Voici quelques éléments de réponse après son match face à Dijon.

Une aisance rayonnante au milieu

Attendu en défense, Marquinhos effectue pourtant la première période de ce PSG/Dijon au milieu, alternant entre l'axe gauche et l'axe droit avec Gueye. Il se positionne assez haut sur les offensives parisiennes et est impliqué sur le premier but parisien. Le Brésilien est le vrai patron du milieu et Gueye se positionne par rapport à lui, souvent assez proche. Marquinhos se rend très disponible dans une position axiale.

Son volume de courses lui permet d’avoir un rôle vertical et d'être présent autant devant que derrière : outre sa participation sur le premier but, il est dans la surface sur la tête cadrée de Kehrer à la 10e minute et, deux minutes plus tard, on le retrouve à la relance dans la ligne de défense, en tant que joueur le plus bas de l'équipe parisienne.

La vitesse de Marquinhos permet de couvrir instinctivement les quelques montées de Kouassi et d’assurer le contre-pressing. Le Brésilien apporte beaucoup d’assurance au PSG, il se comporte en véritable leader, autant dans sa position que dans son attitude : on le voit régulièrement interpeller Kouassi, Gueye, Bernat ou même Mbappé. Marquinhos joue la plupart de ses ballons en moins de trois touches de balle comme le demande Tuchel, cela fluidifie le jeu parisien bien que ses passes soient souvent latérales en première période. Malgré des manques dans la construction, on sent le Brésilien à l’aise au milieu de terrain.

Une deuxième mi-temps plus défensive qui ne l’empêche pas de distribuer le jeu

Pourtant, en seconde mi-temps, Marquinhos s’installe la plupart du temps au milieu de la défense centrale. Le Paris SG trouve une allure de 3-5-2 avec le Brésilien entre Kimpembe et Kouassi lorsque Paris a le ballon et relance depuis l'arrière. Ce rôle permet davantage au capitaine d’exprimer son jeu long. Il trouve à plusieurs reprises Cavani, Mbappé ou Sarabia dans la profondeur en brisant au passage deux voire trois lignes dijonnaises.

Marquinhos est précieux dans la relance et sa position plus défensive ne l’empêche pas de créer du jeu, même si Gueye souffre en revanche un peu plus de ne plus l'avoir à côté de lui en appui. Si le capitaine revient par séquence dans le milieu de terrain, il s’installe définitivement en défense centrale lorsque Paredes remplace Kouassi à la 72e minute. Le Brésilien est ainsi éloigné des offensives et s’illustre notamment dans la couverture de Kimpembe sur les rares incursions dijonnaises. 

Le match face à Bordeaux avait laissé l'image d'un Marquinhos plus à l’aise en défense centrale, celui face à Dijon montre qu’il l'est autant au milieu du terrain, là où Tuchel le préfère et où son profil très différent de celui des autres le rend également très appréciable. Il faudra attentivement observer la position du Brésilien sur les prochains matchs puisque, en l’absence de Thiago Silva et de Marco Verratti face à Dortmund, Marquinhos sera essentiel. Mais à quel poste ?

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux