Article 

Marquinhos réfute l'argument du physique pour expliquer le petit match du PSG

Publié le samedi 25 juillet 2020 à 12:34 par Philippe Goguet
Bien que vainqueur de l'AS Saint-Etienne (1-0) en finale de la Coupe de France, le PSG n'a pas vraiment brillé dans le jeu ce vendredi soir. Et selon Marquinhos, ce n'est pas lié au physique.

Le premier match officiel du PSG quatre mois et demi après le dernier a été une réussite au tableau d'affichage, Paris s'offrant une 13e Coupe de France face à l'AS Saint-Étienne, mais le contenu du match des Parisiens a été faible. L'entraîneur parisien Thomas Tuchel en a largement convenu en conférence de presse après la rencontre, de même que son capitaine Thiago Silva à ses côtés, et les deux ont insisté sur le même point, à savoir qu'il faut savoir gagner même lorsque le match est mauvais, surtout lors d'une finale.

Également présent en conférence de presse à leurs côtés, Marquinhos n'a sûrement pas dit autre chose alors qu'il était interrogé sur la faible prestation parisienne : « On ne va pas toujours faire le show, mettre des 4-0, des 5-0 et des 8-0. Il faut aussi savoir gagner les matches où on est mal, quand on ne joue pas bien, quand on voit que le match n'est pas trop débloqué en notre faveur. C'est là qu'arrive le discours où c'est une finale, où il faut y aller à fond et gagner, peu importe comment. Des fois, on veut bien jouer mais on n'y arrive pas et il faut aussi être intelligent pour gagner. »

« J'ai demandé à mes coéquipiers aussi et tout le monde se sentait bien »

Les joueurs parisiens n'ont certes pas renoncé dans le combat mais le jeu proposé était bien loin de ce qu'ils sont en mesure de produire. Après quatre mois et demi sans jouer, l'argument du déficit physique apparaît forcément comme celui de l'évidence. Mais selon Marquinhos, ce n'est pas le cas : « Non. Physiquement, on est bien. On a su répondre physiquement et je me suis senti bien. J'ai demandé à mes coéquipiers aussi et tout le monde se sentait bien. Le coach a fait les changements qu'il fallait. Ce n'était pas le cas mais on sait qu'on peut mieux jouer. »

Le vice-capitaine parisien, particulièrement en difficulté en première période, ne va d'ailleurs pas expliquer pourquoi les Parisiens ont été en difficulté dans le jeu. Il va en revanche regretter l'ambiance très particulière du Stade de France : « Cela fait quand même bizarre. Toutes les fois où on est venus ici, on a vu une belle ambiance, une belle fête et c'est plus plaisant d'avoir nos supporters dans le virage et les autres de l'autre côté, de faire la fête des deux côtés. Mais ce sont les circonstances du moment et il faut les respecter aussi quand même. J'espère que les choses vont bien avancer pour qu'on puisse retrouver vite nos supporters à nos côtés. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux