Article 

PSG/Malmö (2-0) en cinq remarques

Publié le mercredi 16 septembre 2015 à 0:58 par Philippe Goguet
Retour sur la victoire du PSG face à Malmö en cinq remarques sur le match.

Le maillot noir ne porte plus malheur :

Le PSG a etrenné son fameux maillot noir à flocage rose ce mardi soir contre Malmö et a donc joué pour la seconde fois de son histoire dans cette couleur, près de 14 ans après la première fois. Le 12 avril 2002, le PSG était allé s'incliner 1-0 au Stade Vélodrome avec son troisième maillot de l'époque, un match également marqué par le fait que Ronaldinho avait été envoyé sur le banc de touche au profit de Llacer... Cette fois-ci, avec tous ses artistes sur le terrain au coup d'envoi, le PSG ne s'est pas loupé et a montré que le noir n'était pas forcément maudit au PSG. En revanche, le flocage rose est parfois apparu bien moins joli que sur les visuels précédents et il faudra désormais voir à quelle occasion le club parisien va ressortir ce maillot puisque, avant le match, le port de cette tenue lors d'un match à domicile avait été annoncé comme exceptionnel.

Le PSG ne passe pas la barre des deux buts marqués à domicile :

Le PSG a joué son troisième match de la saison à domicile et il a respecté ses standards du moment avec deux buts inscrits, pas un de plus ni de moins. En trois matches à domicile cette saison, les Parisiens ont donc marqué exactement deux fois à chaque sortie, que l'adversaire se nomme le Gazélec Ajaccio (2-0), les Girondins de Bordeaux (2-2) ou Malmö FF (2-0). Toutefois, il faut tout de même noter la forte augmentation du nombre d'occasions des Parisiens, notamment par rapport au match d'il y a quelques jours contre les Bordelais. Pour le moment, la meilleure marque offensive de la saison reste donc le déplacement à Monaco avec trois buts marqués (3-0), en une mi-temps qui plus est.

Di Maria, déjà buteur 

Après Di Maria passeur à Monaco, le Parc des Princes a découvert Di Maria le buteur lors de cette première soirée de Ligue des Champions. Il n'aura donc fallu que deux titularisations et un bout de match à Monaco pour que l'ailier argentin trouve déjà le chemin des filets, signe de sa très bonne intégration. Il aurait même pu signer un doublé avec sa superbe frappe enroulée en milieu de première période ou sa tentative plus puissante après l'heure de jeu. Mais si Di Maria a été buteur, il aurait également pu être passeur décisif vu le nombre de bons ballons qu'il a distribués. Zlatan en a gâché deux tandis que les têtes de Cavani et surtout David Luiz auraient pu aller au fond des filets sur ses coups de pieds arrêtés. Et même avec des statistiques moins flatteuses que sa partition aurait pu lui laisser espérer, il n'en reste pas moins l'homme du match.

Ibrahimovic/Cavani, rebelote

Les deux premières saisons de Cavani à Paris ont souvent été placées dans un contexte d'opposition à Zlatan Ibrahimovic, les deux hommes peinant à montrer une réelle complémentarité. La fin de saison avait toutefois montré du mieux, Ibra délaissant de façon bien plus importante la pointe au profit de l'Uruguayen tout en lui adressant bien plus de passes que par le passé. Contre Malmö, il a délivré sa deuxième passe décisive de la saison et elle a une nouvelle fois été à destination de son ancien concurrent, comme à Monaco. On peut d'ailleurs noter que, sur les six buts inscrits par Cavani en compétition officielle cette saison, trois l'ont été après des actions de Zlatan avec le tir repoussé contre Lyon et les deux passes décisives citées précédemment. 

Une première victoire en Ligue des Champions depuis près de 300 jours :

Avant ce PSG/Malmö, il fallait remonter au PSG/Ajax Amsterdam (3-1) du 24 novembre 2014 pour retrouver trace d'une victoire parisienne en Ligue des Champions, soit 295 jours. Les cinq matches qui avaient suivi, soit le dernier match de poules à Barcelone, les huitièmes contre Chelsea et les quarts contre Barcelone n'avaient accouché que de nuls (face à Chelsea) ou de défaites (contre le Barça). Il faut d'ailleurs noter que ces deux victoires espacées de 9 mois ont un dénominateur commun : Cavani a marqué à chaque fois. Il reste désormais à espérer que la prochaine victoire se fera attendre moins longtemps.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux