Article 

Capello : « Florenzi est une bonne pioche pour le PSG »

Publié le vendredi 11 septembre 2020 à 10:27 par Jean Chemarin
Parti ce matin de Rome direction Paris, Alessandro Florenzi sera un nouveau joueur du PSG dans les prochaines heures si sa visite médicale se passe sans encombre. Son arrivée imminente, sous forme de prêt avec option d'achat, est largement commentée dans la presse du jour.

C'est une piste que personne n'avait vu venir avant que Sky Italia ne la révèle hier, en fin de matinée. Associé à une dizaine de latéraux droits depuis le début du mercato, Leonardo a finalement jeté son dévolu sur Alessandro Florenzi, international italien de 29 ans évoluant à l'AS Roma et sortant d'un prêt de quelques mois à Valence. Pas dans les plans de Paulo Fonseca dans la Ville éternelle, l'ancien milieu offensif droit va tenter de se relancer à un an de l'Euro.

« C'est une recrue de valeur pour le PSG »

« Alessandro est un vrai joueur de club. Il a une grosse mentalité, un état d'esprit positif et c'est un mec sérieux, confie dans L'Equipe Chistian Damiano, ancien adjoint de Claudio Ranieri à la Roma. Il peut occuper tout le couloir droit. Il est polyvalent et offre beaucoup de possibilités à un entraîneur, avec sa grosse activité. Il n'a pas un grand gabarit (1m73), mais il est agressif et combatif. C'est une recrue de valeur pour le PSG. Après, l'interrogation est de savoir s'il a récupéré de ses grosses blessures.»

« L'une de ses plus grandes qualités, c'est sa capacité à toujours parvenir à centrer »

Florenzi s'est en effet blessé aux ligaments croisés du genou gauche fin 2016, puis a rechuté début 2017, au même genou. Depuis, certains disent qu'il n'a jamais retrouvé son niveau d'antan. Il a en tout cas enchaîné trois saisons plus que correctes en terme de temps de jeu (42 matches en 2017-2018, 38 en 2018-2019 et 32 en 2019-2020). « L'une de ses plus grandes qualités, c'est sa capacité à toujours parvenir à centrer, estime Fabio Capello sur Eurosport.fr. Il a aussi une très bonne frappe, et c'est un garçon très professionnel et très sérieux. Pour moi, sa meilleure position est celle de latéral droit. Je pense que c'est une bonne pioche pour le PSG et il peut très bien s'y imposer. »

« Je ne vais pas vous dire que c'est un mauvais recrutement pour Paris, car j'adore le joueur, abonde Frédéric Bompard, l'ancien adjoint de Rudi Garcia à la Roma (2013-2016), au Parisien. C'est un super gars, il débarque le matin avec le sourire à l'entraînement et a une très bonne mentalité. Quand nous sommes arrivés, il jouait milieu excentré sur le côté droit, haut sur le terrain, et ensuite Rudi Garcia avait décidé de le faire descendre au poste d'arrière droit. »

«  Mes qualités se voient à partir de la ligne médiane »

Florenzi s'est depuis fixé à ce poste de latéral droit, où il dit se sentir à l'aise, avec toutefois une nuance : « Je me sens bien en tant que latéral. Si je joue avec une équipe qui propose du foot, je m’y vois bien, confiait-il au Corriere dello Sport il y a quelques semaines dans des propos rapportés par Eurosport. Mes qualités se voient à partir de la ligne médiane. En revanche, si un entraîneur veut un joueur très grand et qui n'attaque pas, je ne suis pas le bon profil ». A Paris, Tuchel utilise déjà un latéral petit et offensif à gauche avec Juan Bernat (1m70) et cela ne pose aucun problème. Avec Florenzi, l'Allemand disposera de son pendant à droite et d'une solution intéressante s'il souhaite passer à un schéma à trois derrière, avec deux pistons sur les côtés.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mardi 29 septembre

lundi 28 septembre

dimanche 27 septembre

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

mercredi 23 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux