Article 

Tuchel : «Aujourd'hui, Edi est mon joueur, j'en suis heureux et rien n'a changé»

Publié le mardi 21 janvier 2020 à 18:30 par Philippe Goguet
Face à la presse, l'entraîneur du PSG Thomas Tuchel a rappelé qu'Edinson Cavani n'était pas encore parti du PSG. Au contraire il fait toujours partie de ces plans et il a rappelé que l'Uruguayen pourrait lui aussi envoyer un joueur sur le banc s'il parvenait à enchaîner les matchs.

Les rumeurs se multiplient autour d'Edinson Cavani depuis la sortie de Leonardo face à la presse dimanche soir après Lorient/PSG, mais l'attaquant uruguayen de 32 ans est toujours un membre du club parisien alors qu'il ne reste que 10 jours dans ce mercato hivernal. Présent face à la presse mardi, son entraîneur Thomas Tuchel a même rappelé qu'il tenait à lui : « J'ai toujours le même avis et je l'ai toujours dit : j'aime ce groupe, avec chaque joueur, et on ne veut pas perdre un joueur mais ça peut arriver en ce moment, c'est la réalité. J'ai le même avis et on doit attendre. Peut-être que rien n'arrivera. Je suis calme. Leo vous a tout dit c'est bien, c'est comme ça et c'est la réalité. Aujourd'hui, Edi est notre joueur, mon joueur, j'en suis heureux et rien n'a changé. Si les choses changent, on s'adaptera. »

« Il est là, il est dans le vestiaire, il est mon joueur. Si des choses changent, on réfléchira »

Relancé sur un éventuel remplaçant en tête qu'il aurait en tête, l'entraîneur allemand va même balayer cette hypothèse d'un simple « Si, si, si... » semblant dire qu'il n'en est pas là. Tuchel va d'ailleurs conclure sa tirade dans un point sur la situation du joueur selon lui : « Il est là, il est dans le vestiaire, il est mon joueur. Si des choses changent, on réfléchira. » Pour l'heure, la situation sportive n'a en tout cas pas vraiment changé puisque Cavani est toujours incertain pour Reims/PSG en raison de ses soucis au pubis.

Du côté du PSG, on peut aussi se demander dans quel état on va récupérer Cavani s'il venait à rester pour la seconde partie de saison alors qu'il a demandé à partir. Thomas Tuchel n'a pas caché qu'il a déjà pensé à cet éventuel problème: « C’est toujours comme ça pour les gars qui ont de la qualité, qui sont habitués à jouer tous les trois jours au haut niveau, comme Edi. Cette situation change maintenant car il est sur le banc et manque de minutes, de rythme et de confiance. C’est le plus important, spécialement pour les attaquants, les buteurs. Mais c’est aussi comme ça dans les grands clubs, il y a des joueurs de grande qualité et la concurrence est forte. La situation n’est pas facile pour lui, je le comprends absolument. »

« Si des choses arrivent, qu'il peut jouer et retrouve le rythme, il peut aussi mettre quelqu’un d’autre sur le banc »

L'entraîneur parisien a d'ailleurs rappelé que la situation de son avant-centre est loin d'être figée : « Je suis heureux qu’il reste positif et professionnel. Si quelqu’un est blessé, on a un remplaçant extraordinaire. Si des choses arrivent, qu'il peut jouer et retrouve le rythme, il peut aussi mettre quelqu’un d’autre sur le banc. Mais s’il manque de plus en plus de rythme, c’est difficile d’aider juste sur un match. C'est dommage et difficile pour des attaquants mais on a ça en tête, c'est clair. Cela irait mieux s'il était avec nous dans le groupe mais il est un peu blessé et il ne se sent pas libre au pubis donc on ne peut pas lui donner de minutes alors qu'on pourrait maintenant avec les matches qui arrivent tous les trois jours. Cela n'aide pas. »

« Il recommence sans cesse, il doit faire trop d'entraînements individuels donc il manque ensuite de confiance, de minutes et de buts et ça donne une situation très complexe »

Relancé sur ce thème Cavani décidément très présent la conférence de presse du jour, l'entraîneur parisien va aussi regretter le cycle infernal dans lequel se trouve son joueur : « Leo a dit la situation, on est en janvier et pour la clarifier, on doit attendre quelques jours, qu'il ne soit plus blessé. Après, il devra ensuite recombattre pour sa place, pour retrouver le rythme. Ce n'est jamais facile durant cette saison vu qu'il est un peu trop blessé et ce n'est pas du tout sa faute mais pas la nôtre non plus. Il recommence sans cesse (au début), il doit faire trop d'entraînements individuels donc il manque ensuite de confiance, de minutes et de buts et ça donne une situation très complexe. On ne peut pas trop réfléchir vu que la situation est celle que Leonardo a expliquée et la situation sportive est qu'il est blessé. Maintenant, on doit s'adapter à cette situation et attendre par rapport à toutes les choses qui vont arriver. »

Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

jeudi 27 février

mercredi 26 février

mardi 25 février

lundi 24 février

dimanche 23 février

samedi 22 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux