Article 

Tuchel : « Le mercato, c'est pour après la Ligue des Champions »

Publié le vendredi 26 juin 2020 à 20:26 par Philippe Goguet
Interrogé par la presse sur le mercato, Thomas Tuchel a repoussé la question à plus tard. Pour lui, c'est seulement après la Champions League au mois d'août que cela deviendra une priorité.

Un mercato auquel Tuchel ne veut pas penser

L'heure est à la reprise de l'entraînement pour le PSG, avec la santé des joueurs au coeur du projet et c'est peu dire que Thomas Tuchel ne souhaite pas s'inquiéter du mercato parisien pour l'instant. Bien que lancé par la presse sur le sujet alors que trois joueurs qu'il utilisait régulièrement sont partis, il va même rester plutôt mesuré : « Si on n'a pas de possibilités comme certaines années avant, on doit être créatifs. Si on manque des joueurs ou qu'on en perd, des grands joueurs comme Edi, un joueur super fiable comme Thomas Meunier ou un grand talent comme Kouassi, on doit trouver d'autres joueurs avec le même niveau, les mêmes qualités, la même personnalité. »

« Si on achète un joueur maintenant, il ne peut pas jouer les finales ni la Ligue des Champions »

Le constat est logique mais ne semble pas pour autant encombrer les pensée de l'Allemand qui reprend un terme récemment lancé par Leonardo : « Ce n'est pas facile si on n'a pas de possibilités d'acheter chaque joueur et on doit être créatifs. C'est le défi mais, actuellement, je suis calme car ça ne change rien si je suis en colère (sourire) et la deuxième chose qui est la plus importante, c'est que si on achète un joueur maintenant, il ne peut pas jouer les finales et la Ligue des Champions donc le plus important est d'avoir toute mon énergie et l'énergie du staff tournée vers nous et les joueurs qui sont là.

Loin de se concentrer sur un mercato dont il ne pourra de toute façon pas exploiter les recrues, il définit donc ses priorités personnelles : « Le plus important est de créer un groupe fort, qui est maintenant très petit mais avec des joueurs habitués à jouer à ce niveau-là et qui savent que c'est nécessaire de combattre à ce niveau-là. Il faut qu'on reste sur nous et qu'on ne perde pas notre tête avec le mercato. Le mercato, c'est pour après la Ligue des Champions. Mais on devra s'en occuper, c'est clair. »

Draxler et Kurzawa confortés

Parmi les joueurs cités sur le départ revient régulièrement le nom de Julian Draxler, même si le milieu semble moins penser à partir que son club. Et pour Tuchel, c'est là aussi un sujet pour la fin août : « Je compte absolument sur lui dans les 4 prochaines semaines avec les deux finales puis aussi pour la Ligue des Champions. Après, on doit parler avec le club, avec le joueur, et ce n'est pas seulement mon choix. On doit attendre et comprendre la situation avant de prendre une décision.  Mais je l'aime beaucoup ainsi que le fait de travailler avec lui. Il a toujours la possibilité de jouer pour nous et je suis très content qu'il soit là. »

Concernant le poste d'arrière gauche, c'est une prolongation de quatre ans de Kurzawa qui est annoncé depuis peu, ce que l'entraîneur ne va pas totalement confirmer, se contentant d'expliquer qu'il est « content que Layvin soit là pour les deux mois, c'est le plus important. On peut compter sur lui pour les deux finales de coupes et la Ligue des Champions, c'est le plus important, je suis concentré sur ça, on parlera ensuite des autres possibilités. »

« Si on a la possibilité d'avoir Juan et Layvin, nous seront très forts sur ce poste-là. »

Quelques secondes auparavant, il avait aussi listés les autres solutions à gauche : « On a déjà Juan Bernat, on a aussi Abdou Diallo qui peut jouer à gauche mais on doit dire que Layvin a fait une saison très forte. Il était très fiable, il a joué beaucoup de matches, plus de 20 je pense. Si on a la possibilité d'avoir Juan et Layvin, nous seront très forts sur ce poste-là. Je suis un peu inquiet car, si on commence maintenant avec les 2 coupes, la C1, la L1, la future compétition européenne et les matches de sélection, il va y avoir beaucoup de matches dans une période très courte. Si on a la qualité et l'expérience et la possbibilité de prolonger Layvin, c'est bien pour moi. »

Il n'a toutefois pas manqué de souligner qu'il y a désormais une autre priorité pour le PSG : « On a aussi un côté droit et c'est nécessaire de trouver une solution maintenant pour remplacer Thomas Meunier. C'est bien si on en a la possibilité. » Paris a deux mois pour y penser.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

mardi 14 juillet

lundi 13 juillet

dimanche 12 juillet

samedi 11 juillet

vendredi 10 juillet

jeudi 09 juillet

mercredi 08 juillet

mardi 07 juillet

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux