Article 

Deschamps justifie les convocations de Mbappé et Kimpembe

Publié le jeudi 3 octobre 2019 à 17:34 par Philippe Goguet
Convoqués en équipe nationale alors qu'ils reviennent à peine sur les terrains après des pépins physiques, Kylian Mbappé et Presnel Kimpembe ont vu leur sélectionneur national Didier Deschamps justifier leur présence.

Alors qu'aucun membre du PSG n'avait représenté le club de la capitale durant la trêve internationale de septembre, ils seront deux pour celle d'octobre, Kylian Mbappé et Presnel Kimpembe ayant été rappelés par Didier Deschamps pour les deux matches de qualification à l'Euro 2020 en Islande le vendredi 11/10 à 20h45 puis contre la Turquie le lundi 14/10 à 20h45. Bien que revenant à peine de blessures, ils font partie de la liste et leur coach s'en est expliqué.

Mbappé semble même presque encore blessé mais Deschamps ne s'inquiète pas car il s'agit de quelque chose de nouveau pour son jeune attaquant de 20 ans : « Il faut qu'il puisse être bien, il a eu sa première blessure musculaire importante. Le plus dur est derrière lui. Après, il y a ses propres sensations et, quand c'est une première grosse blessure, on n'a pas l'habitude de gérer. Il y a le côté appréhension qui est important. »

« Je ne suis pas là pour prendre des risques avec Kylian ou n'importe quel autre joueur, par respect par rapport aux clubs »

Les Bleus ont deux matches en trois jours, un rythme qui semble aujourd'hui hors de portée de Mbappé, et Deschamps a été rassurant sur ce point : « Je ne suis pas dans la configuration de vouloir le faire enchaîner, je ne suis pas là pour prendre des risques avec Kylian ou n'importe quel autre joueur, par respect par rapport aux clubs même si on a deux matches très importants. On va déjà voir ce week-end ce qu'il va se passer avec son club et on a ensuite une petite semaine avant le premier match pour évaluer sa condition athlétique. Aujourd'hui, par rapport à ce qu'il fait avec deux bouts de matches, enchaîner deux fois 90 minutes en trois jours ne semble pas évident pour lui même si c'est un jeune joueur. »

Pour autant, l'entraîneur de l'équipe de France rappelle que ce n'est pas une situation nouvelle pour Mbappé et confirme que c'est bien les prochains jours qui vont dicter sa conduite : « Avant qu'il n'arrive au PSG, je l'ai aussi pris en bleu alors qu'il ne jouait pas avec Monaco mais il s'entraînait. Je n'ai pas de certitude aujourd'hui, lui n'en a pas non plus. On va voir en espérant que tout se passe bien dans les jours qui viennent, ce week-end puis la semaine avant le premier match. » Selon L'Équipe, Kylian Mbappé s'est refait mal à la cuisse gauche lors de Galatasaray/PSG et il pourrait manquer Angers/PSG comme le rassemblement des Bleus. Une nouvelle dont Deschamps ne semblait pas vraiment au courant vu son discours.

Si Mbappé venait à renoncer, Presnel Kimpembe sera en revanche bien présent, le défenseur parisien faisant un retour sur les terrains que son sélectionneur a bien remarqué : « Si j'ai douté de lui ? Non. Je suis en observation, attentif. Il a eu une fin de saison compliquée voire très compliquée avec le PSG, comme beaucoup de joueurs. Il a eu cette opération chirurgicale (pour une pubalgie) qui l'a éloigné des terrains puis a fait la préparation. Il y a une concurrence qui est plus importante aussi mais il était avec nous avant. »

« Sur les deux gros matches de Ligue des champions qu'il a eus à livrer, il a bien répondu, avec ses qualités »

Après quatre mois sans jouer, Kimpembe a même assuré en C1 comme Deschamps l'a souligné : « Sur les deux gros matches de Ligue des champions avec son club qu'il a eus à livrer, il a bien répondu, avec ses qualités. Il a aussi un peu gommé ses défauts, à savoir rester dans la simplicité et ne pas rajouter. Je le connais bien et Thomas Tuchel lui a fait confiance sur ces deux gros matches de Ligue des Champions. De par les deux performances qu'il a réalisées, Kim' lui a bien rendu cette confiance. Il y a toujours des passages un peu plus difficiles pour les jeunes ou les moins jeunes et on ne sait pas comment les lendemains vont être quand il y a une intervention comme ça. Mais il n'aura pas le choix car il y a du monde à son poste. À lui d'être le plus performant et exigeant aussi. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux