Article 

Les internationaux du PSG jugés par les notes de la presse

Publié le lundi 12 octobre 2020 à 9:01 par Marius Cassoly
Alors que six joueurs du PSG ont foulé les pelouses dimanche soir lors de France/Portugal et Italie/Pologne, retour sur leurs performances par l'intermédiaire des notes de la presse.

Le PSG était à l'honneur dimanche soir avec pas moins de six joueurs du PSG qui ont foulé les pelouses à travers l'Europe : Kylian Mbappé, Presnel Kimpembe et Danilo Pereira lors de France/Portugal (0-0) tandis que Marco Verratti, Alessandro Florenzi et Moise Kean ont participé à Pologne/Italie (0-0). Si les deux rencontres ont donc débouché sur des matches nuls et vierges, les performances individuelles ont varié comme le confirment les notes des joueurs dans la presse en ce lundi matin. 

France/Portugal : Kimpembe se démarque 

Dans un match où ce sont surtout les défenses qui auront brillé, Presnel Kimpembe a rayonné et place L'Équipe et Le Parisien sur la même longueur d'ondes avec un 6/10. « Beaucoup de ballons récupérés (9) et propre dans ses relances », relève le quotidien sportif, tandis que le quotidien régional rapporte que le défenseur central du PSG s'est montré « très fiable, notamment sur une excellente anticipation devant Cristiano Ronaldo (15e) ou sur un corner chaud (21e) ». Kimpembe figure parmi les joueurs français les mieux notés de la soirée. 

« Transparent surtout en première période », Kylian Mbappé hérite d'un 3/10 dans les colonnes du journal L'Équipe, qui relève « peu de dribbles et de percussion » chez l'attaquant du PSG, qui n'a réussi aucun de ses trois dribbles tentés. De son côté, Le Parisien se montre un peu plus généreux avec un 4,5/10 pour « le plus jeune Français à atteindre les 30 sélections (21 ans et 196 jours) », néanmoins « bien muselé et discret en première période », et qui n'aura tenté qu'un seul tir en 84 minutes de jeu sur la pelouse du Stade de France.

Dans le camp d'en face, Danilo Pereira n'a pas lâché son poste de sentinelle, devant la défense portugaise, et la recrue parisienne s'est montrée « utile par son abattage et son placement durant le premier acte » comme relevé par L'Équipe, qui lui attribue un 4/10. « Enrhumé par Mbappé (47e), déposé par Pogba (50e) », le puissant milieu de terrain portugais a ensuite affiché des limites en terme de mobilité notamment pour sa première dans la capitale française. 

Pologne/Italie : Verratti, toujours le patron

Désigné comme le meilleur Italien du match par la Gazzetta dello Sport dans son édition du jour, le relayeur gauche Marco Verratti obtient logiquement un 6,5/10 de la part du journal italien après sa belle copie face à la Pologne sur une pelouse du Stadion Energa de Gdansk en mauvaise état avec une incidence sur la circulation du ballon. « Il n'a besoin que de quelques minutes de rodage pour s'adapter et montrer ses compétences », confirme de son côté le Corriere dello Sport, qui lui attribue la même note.

Dans un rôle moins offensif qu'avec le PSG sur le début de saison, Alessandro Florenzi hérite d'un 6/10 dans la Gazzetta dello Sport, qui met en avant « un de ceux qui ne trahissent jamais, même les jours moins excitants pour lui et l'équipe ». Le Corrierre dello Sport se montre un petit peu plus généreux envers le défenseur du PSG en lui attribuant un 7/10. 

Entré sur le terrain à la 70e minute de jeu, Moise Kean s'est montré « presque plus dangereux que Chiesa en 20' », écrit la Gazzetta dello Sport, qui lui accorde un 6/10, relevant toutefois son manque de vitesse. Même notation pour le Corrierre dello Sport qui souligne « un bon impact sur le jeu » de la part du jeune attaquant du PSG. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

jeudi 19 novembre

mercredi 18 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux