Article 

Paredes en mode patron avec l’Argentine, Di Maria entrant trop neutre

Publié le mercredi 18 novembre 2020 à 21:02 par Simon Piotr
L'Argentine s'est imposée face au Pérou dans un match que les hommes de Scaloni se sont rendu facile en marquant par deux fois dans la première demi-heure. De nouveau titulaire au milieu, Paredes a signé un match complet à tous les niveaux avec notamment une passe décisive pour Martinez. Entré en deuxième période, Di Maria n’a toujours pas convaincu.

Paredes chef du milieu argentin

Les compositions d’équipe de l’Argentine se suivent et ne se ressemblent pas, au fil des essais de joueurs et de systèmes de Lionel Scaloni. Une chose ne change cependant jamais, la titularisation de Paredes devant la défense, une série qui dure depuis dix-sept matches et plus d’une année et demie. Après un match avec Palacios face au Paraguay, c’est cette fois-ci avec l’ex-Parisien Giovani Lo Celso qu’a joué le numéro cinco dans le 4-4-2 de l’Albiceleste.

Après une entame de match un peu brouillonne, l’Argentine se met finalement en route et s’accapare une large partie de la possession face au bloc médian des Péruviens. Il ne faut que quelques minutes à Paredes pour se montrer puisque c’est lui qui trouve Messi en une touche entre les lignes sur l'une des premières actions dangereuses mais il n'est en revanche pas impliqué sur la belle ouverture du score argentine. 

Toujours en réussite techniquement malgré quelques pertes de balle inhabituelles, Leo est passeur décisif sur le second but en régalant Lautaro Martinez d’un ballon axial parfaitement dosé qui efface la charnière centrale péruvienne. À noter son incursion entre les lignes adverses, lui qui ne joue plus dans cette zone depuis des années maintenant, pour recevoir le ballon de Messi.

Défensivement impliqué et solide

Sur le volet défensif, le milieu parisien n’a pas été en reste non plus puisque l’Argentine a moins été en contrôle du ballon après le deuxième but. Dans ce contexte, Paredes a su se montrer réactif et précis sur un nombre assez important de récupérations eu égard à son profil de jeu. En effet, contrairement aux Paraguayens qui ne passaient que sur les ailes il y a quelques jours, les Péruviens essayent régulièrement d’attaquer par l’axe du terrain, forçant Paredes à se retrousser les manches.

Visiblement assez affûté et mobile pour son troisième match depuis son retour de blessure, Paredes s’est impliqué dans un certain nombre de duels bien négociés. Il assure également la couverture de ses partenaires avec des récupérations aux abords de sa surface. Un des signes de sa volonté de bien faire est par exemple le fait de défendre en restant au maximum debout, en réservant ses tacles à bon escient plutôt que d’être trop définitif et téméraire dans les interventions.

Di Maria, entrant trop discret 

De nouveau remplaçant pour ce deuxième match de qualifications pour la Coupe du monde, Angel Di Maria a remplacé Gonzalez à la 72e minute de jeu. Sur son premier ballon, Fideo est tout proche d’alourdir le score en reprenant un ballon qui traîne dans la surface sur un coup franc indirect. Son tir est puissant et cadré, mais trop sur le gardien péruvien qui le sort des tibias. Marquer d’entrée aurait changé la face de son match puisqu’après cette occasion, Di Maria ne montre pas grand chose d’intéressant sur la pelouse.

Une nouvelle fois, l’attaquant parisien ne profite pas de ses minutes de jeu pour marquer des points. Vu son âge et son rôle au PSG, il pourrait bien ne pas être adapté à ce rôle d’impact player qui doit faire apporter du talent en fin de rencontre. Cela pourrait compromettre sa participation au prochain rassemblement du mois de mars, bien que le staff argentin soit très admiratif de ses performances au sein du club de la capitale.

Côté PSG, on peut se féliciter de voir Paredes jouer deux matches pleins pour reprendre des jambes et de constater que Di Maria ne s'est pas blessé comme cela lui arrive souvent en sélection. Reste à voir maintenant dans quel état de forme les deux joueurs rentreront à Paris après un changement d’environnement et un long voyage qui a fait si mal aux internationaux après la précédente trêve.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux