Article 

Les tirs subis, indicateur du match à deux visages du PSG

Publié le dimanche 29 novembre 2020 à 12:10 par Arthur Verdelet
Ces dernières semaines, le PSG n’est pas souverain, même en Ligue 1. Ce constat s’observe notamment grâce aux nombreux tirs et occasions franches concédés par le club parisien lors des derniers matches. Le nul face à Bordeaux (2-2) au Parc des Princes ce samedi soir illustre parfaitement le sujet, avec 4 tirs concédés avant le repos puis... 14 ensuite !

Au terme du match nul du PSG face à Bordeaux (2-2) en Ligue 1 ce samedi soir au Parc des Princes, l’organisme d’analyse statistique OptaJean a révélé un élément permettant en partie de mettre en lumière les maux actuels du club parisien. Pour cause, comme mesuré, « Paris a subi au moins 16 tirs lors de chacun de ses trois derniers matchs à domicile en Ligue 1 (18 contre Bordeaux, 16 contre Rennes et Dijon) », et le PSG n'a pas gagné contrairement aux deux matches précédents.

Autant contre Dijon (4-0) fin octobre et surtout contre Rennes (3-0) le 7 novembre, le PSG n’a qu'assez peu été inquiété du fait du manque de réalisme des Bourguignons et des Rennais (3 tirs cadrés seulement chacun), cette statistique prend un tout autre sens après le match d’hier soir. Bordeaux a failli faire payer cher aux Parisiens le laxisme, aussi bien défensif qu’offensif, observé depuis plusieurs semaines et que Monaco avait sanctionné le week-end dernier (défaite 3-2 de Paris après avoir mené 2-0 à la pause).

Des tirs subis en rafale après la pause

Pour cause, les Bordelais, même s’ils n’ont cadré que quatre de leurs tentatives, ont amené beaucoup de danger sur le but gardé par Sergio Rico. La seconde mi-temps du PSG, très critiquée par Thomas Tuchel notamment, aura permis à Bordeaux de multiplier les incursions dans le camp parisien. Pour preuve, 14 des 18 tirs des visiteurs du soir (dont 3 des 4 cadrés) auront eu lieu lors du second acte. Dans une fin de match très débridée, les Bordelais auraient pu marquer un troisième but s’ils avaient mieux géré certains coups en contre, notamment lorsque Nicolas De Préville a buté sur Rico (86e).

Comme l’explique également Opta, cette série de matches à domicile avec au moins 16 tirs subis est une première pour le PSG depuis que l’organisme analyse la Ligue 1 (depuis la saison 2006/2007). Rien de très rassurant pour Paris avant de défier Manchester United en Ligue des champions mercredi soir dans une rencontre ultra-décisive pour la suite de la saison. Lors du match aller, le PSG avait d'ailleurs concédé pas moins de 14 tirs...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

vendredi 15 janvier

jeudi 14 janvier

mercredi 13 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux