Article 

PSG/Kharkiv, une victoire islandaise à bonifier pour les Parisiennes

Publié le mercredi 13 octobre 2021 à 17:20 par Bruno Hermant
Le PSG reçoit le WFC Kharkiv (18h45) pour le compte de la 2e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions féminine. Le club ukrainien, habitué de la scène européenne, est un adversaire à portée pour le PSG, même s'il faut tout de même rester vigilant face à une équipe solide et capable de jouer vite en contre. Présentation.

Paris doit confirmer

Le PSG veut bonifier sa victoire en Islande face à Breidablik (2-0). Une victoire poussive pour commencer mais derrière, les Parisiennes ont rectifié le tir contre Guingamp (6-0), comme l'expliquait Didier Ollé-Nicolle en conférence de presse d'avant-match. L'entraîneur parisien souhaite que les joueuses en fassent autant contre les Ukrainiennes du WFC Zhytlobud-1 Kharkiv. Ce club est très méconnu pour les suiveurs du football en général puisqu'exclusivement féminin et pas rattaché à un club local, comme le Metalist ou le Dynamo Kharkiv par exemple. Ce club, créé en 2002 (à ne pas confondre avec Zhytlobud-2, créée en 2007) joue en première division dans le championnat ukranien. Zhytlobud-1 est le club qui domine le championnat, avec 12 titres de Champion et 13 Coupes d'Ukraine remportées (contre 3 titres et 2 Coupes pour Zhytlobud-2).

En Ligue des Champions, le club ukrainien a réussi à se hisser jusqu'en seizièmes de finale face à Umea en 2009. Cette saison, Kharkiv s'est débarassé des Bulgares du NSA Sofia (5-1), puis des Slovènes de Pomurje (4-1), avant d'éliminer les Chypriotes de l'Apollon FC en match aller-retour (2-1, 3-1). Elles ont en revanche perdu face au Real Madrid lors de la première journée sur le plus petit des écarts, sur un but un peu gag, un centre détourné qui finit au fond alors qu'elles avaient beaucoup souffert face aux Espagnoles, même si elles sont parvenues à les mettre en difficulté en contre. C'est d'ailleurs un point que l'entraîneur du PSG a souligné lors de sa conférence de presse.

Kharkiv, sélection ukrainienne bis

Sans surprise, cette équipe est une des pourvoyeuses principales de l'équipe nationale féminine d'Ukraine avec 9 joueuses du Zhytlobud-1 convoquées lors du match contre la Turquie le 21 septembre, notamment l'attaquante star et capitaine de l'équipe nationale Daryna Apanashchenko (35 ans, 124 sélections, 61 buts). Autres piliers de l'équipe et de l'Ukraine, les défenseures Olha Basanska (29 ans, 70 sélections) passée par la Russie durant 6 ans (Ryazan), et Lyubov Shmatko (27 ans, 29 sélections) qui a joué au FC Minsk durant trois saisons. Au milieu, on retrouve aussi la baroudeuse Olha Boychenko (32 ans, 61 sélections, 15 buts) qui s'est retrouvé plusieurs saisons en Russie (Rossiyanka, Ryazan, Zvezda Perm). Et en attaque, Olha Ovdiychuk (27 ans, 64 sélections, 10 buts), qui revient en Ukraine après une saison décevante à l'Atlético Madrid. L'équipe est composée à 90 % d'Ukrainiennes, mais il faut toutefois noter la présence de deux Russes et de deux Turques : l'internationale Krisitne Aleksanyan, titulaire en défense et Alevtina Utitskikh, remplaçante en défense. Puis Gamze Yaman, la gardienne titulaire, ainsi que la jeune attaquante internationale Birgül Sadikoglu, également titulaire dans tous les matchs de qualification.

Cette équipe, entraînée par Valentyna Kotyk (ancienne joueuse de l'équipe et de l'Ukraine), sait évoluer dans plusieurs schémas. En qualifications, on l'a vu passer d'un 4-3-2-1 à un 3-5-2, à un 4-1-4-1 avec la capitaine Apanaschenko offensive avant de revenir à 4-3-3 classique avec Apanaschenko sur la ligne défensive. C'est également une équipe qui régale offensivement dans son championnat (44 buts inscrits) mais le niveau général reste très loin du compte.

Le PSG face à un profil connu

Le PSG doit s'attendre à un bloc bas, capable de jouer très rapidement en contre avec Sadikoglu et Ovdiychuk lancées dans la profondeur par de longs ballons. Comme rappelé précédemment, l'équipe ukrainienne a été capable de mettre le Real Madrid en difficulté sur quelques contres, même si elle a énormément subi. Le PSG doit être capable de régler le problème en étant sérieux, à l'image de la bonne première période contre Guingamp dimanche dernier. S'il l'est, il ne devrait pas être en danger.

Composition probable du PSG : Labbé - De Almeida, Ilestedt, Dudek, Lawrence - Geyoro (c), Diallo, Däbritz - Diani, Katoto, Baltimore

La rencontre se joue au Stade Jean-Bouin de Paris, en face du Parc des Princes. Il reste encore des places, le coup d'envoi est fixé à 18h45. Si vous ne pouvez vous y rendre, le match est visible sur la chaine Youtube DAZN. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mardi 07 décembre

lundi 06 décembre

dimanche 05 décembre

samedi 04 décembre

vendredi 03 décembre

jeudi 02 décembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux