Article 

Ibra, un record qui ne l'intéresse pas ?

Publié le lundi 5 octobre 2015 à 13:00 par Philippe Goguet
Alors qu'il a battu le record de buts de Pauleta face à l'OM, Zlatan Ibrahimovic a moins parlé de son record de buts que le reste des acteurs de la rencontre. Comme son coach, il semble guidé par autre chose.

Après plusieurs mois à l'évoquer, la fin du record de buts de Pauleta est enfin arrivée et Zlatan Ibrahimovic est devenu, en à peine trois saisons et trois mois, le meilleur buteur de l'histoire du PSG. En homme pressé qu'il est, Zlatan n'aura laissé Pauleta être à égalité avec lui que trois minutes, le temps de provoquer et convertir son deuxième penalty du match. Désormais seul en tête de ce classement très particulier qui lui offre une place majeure dans l'histoire du club, le joueur a reçu un trophée en fin de match mais ne s'est pourtant pas arrêté bien longtemps sur la performance : «Je suis content d’avoir marqué ce doublé ce soir, surtout parce que cela nous permet de gagner. Evidemment, marquer l’histoire du PSG est une chose très importante pour moi. Mais désormais, je suis tourné vers d’autres objectifs.»

De façon assez paradoxale, ce sont surtout ses coéquipiers qui se sont réjouis pour lui. Son fidèle ami Maxwell est même« très fier du record de Zlatan. Il a marqué l'histoire partout où il a joué. Il fait du bon travail ici, ce record démontre qu'il nous aide beaucoup. Il mérite cela. » Moins proche de Zlatan, un joueur qui l'avait bizuté à l'entraînement à grands coups de reprises de volée commentées par des « Welcome to Paris », Kevin Trapp lui a lui aussi rendu hommage : « Il nous a encore sauvés. C’est un très grand joueur, vous le savez aussi bien que moi. Je suis très content pour lui. » Blaise Matuidi, partenaire du Suédois depuis son arrivée à Paris, a également eu un mot pour le héros du soir : « On pourra dire à nos enfants qu’on a joué avec Ibrahimovic. Il est fantastique. J’espère qu’il va nous emmener très loin cette saison. Il a marqué encore deux buts lors d’un classique. Les grands joueurs répondent toujours présents quand il le faut. »

Laurent Blanc a forcément réagi à ce record et le coach parisien a eu un discours finalement assez proche de Zlatan Ibrahimovic, expliquant que « ce n’est pas une surprise. » S'il s'est réjoui que son attaquant « marque à jamais son passage dans le club », il s’est lui aussi vite replongé dans le match et penché vers le futur: « Je l’ai remplacé à la 71e minute, car même si compte tenu de son imposant gabarit, il a besoin d’enchaîner les matches, il ne faut pas non plus prendre trop de risques avec lui. Comme vous n’arrêtez pas de le rappeler, il a 34 ans… »

Comme Pauleta en son temps, Ibra a en effet battu ce record de buts au cours de ce qui devrait être sa dernière saison avec le PSG et il lui reste désormais huit mois pour marquer le plus possible. Mais vu la gestion qu'annonce Laurent Blanc et l'importance toute relative que le Suédois a donné à son record, il semblerait bien que les deux concernés aient des ambitions bien plus grandes qu'un simple nombre de buts, notamment en Ligue des Champions. Pour Zlatan le maudit et Blanc l'aspirant, c'est seulement un geste majeur ou une victoire finale qui leur permettra d'écrire la plus belle page de leur histoire à Paris.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

vendredi 15 janvier

jeudi 14 janvier

mercredi 13 janvier

mardi 12 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux