Article 

Mbappé risque trois matches de suspension

Publié le jeudi 1 février 2018 à 13:50 par Philippe Goguet
Expulsé à Rennes pour une faute grossière sur Ismaïla Sarr, Kylian Mbappé risque jusqu'à trois matches de suspension d'après le barème. Si l'application de la sanction est encore un mystère, le rythme ne serait en revanche pas un souci pour le joueur.

Expulsé pour la première fois de sa carrière professionnelle ce mardi à Rennes suite à un mauvais geste sur le rennais Ismaïla Sarr, Kylian Mbappé devra s'expliquer pour son geste devant la commission de discipline de la LFP le jeudi 8 février prochain. La sanction minimale et automatique est d'un match ferme de suspension, une sanction qu'il purgera dès ce samedi à Lille, mais le joueur risque un peu plus que cela. Ce type de faute grossière est passible de trois matches de suspension ferme. L'état du joueur blessé est notamment un point qui est souvent pris en compte par la commission tandis que le PSG espère de l'indulgence pour un joueur «tout sauf agressif» comme l'a décrit Emery après le match.

La date d'application de la future sanction est en revanche un petit casse-tête et il n'y a aujourd'hui qu'une chose de sûre : le joueur ne pourra pas jouer à Lille mais il pourra jouer à Sochaux le 6 février, son jugement étant deux jours après. C'est la date d'application après ce passage en commission qui fait débat. Aussi bien Le Parisien que L'Equipe évoquent une application à partir du mardi 13, soit après le Toulouse/PSG placé le samedi 10 février à 17h, sous-entendant que le joueur pourra jouer ce match. 

A consulter l'article 18 du règlement disciplinaire de la LFP, c'est pourtant bien dès la fin de la commission de discipline du 8 février que la sanction (éventuelle) va s'appliquer, donc pour Toulouse/PSG : «Les peines de suspension ne sont exécutoires en ce qui concerne les championnats de France, qu’à partir du mardi 0 heure qui suit le prononcé du jugement. Cette disposition ne s’applique cependant pas au joueur expulsé du terrain, dont les peines de suspension - et en premier lieu la suspension automatique - sont immédiatement et consécutivement exécutoires.» Or, Mbappé est bien dans le second cas décrit.

Le programme de Mbappé devrait donc être le suivant :

  • Lille/PSG (L1), samedi 3 février à 17h : suspendu
  • Sochaux/PSG (CDF), mardi 6 février à 21h05 : disponible
  • Toulouse/PSG (L1), samedi 10 février à 17h : suspendu si le joueur écope de deux matches de suspension ou plus
  • Real Madrid/PSG (LDC), mercredi 14 février à 20h45 : disponible
  • PSG/Strasbourg (L1), samedi 17 février à 17h : suspendu si le joueur écope de trois matches de suspension ou plus
  • PSG /OM(L1), dimanche 25 février à 21h : suspendu si le joueur écope de quatre matches de suspension ou plus

Alors que le temps de jeu du joueur va donc être un enjeu des prochaines semaines, notamment car il va l'empêcher d'enchaîner les rencontres comme le staff technique l'aurait souhaité, l'ancien préparateur physique du PSG Alexandre Marles a rassuré quant à un éventuel manque de compétition lors de Real Madrid/PSG dans Le Parisien : «Rater un match d'ici au Real n'est pas gênant. Au contraire, cela va lui permettre de mieux récupérer de sa commotion cérébrale. [...] Son absence n'est pas assez longue pour qu'il manque de rythme face au Real.»

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

jeudi 25 février

mercredi 24 février

mardi 23 février

lundi 22 février

dimanche 21 février

samedi 20 février

vendredi 19 février

jeudi 18 février

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux