Article 

PSG/Breidablik, les Parisiennes doivent finir le travail

Publié le jeudi 31 octobre 2019 à 16:01 par Bruno Hermant
Le PSG reçoit les Islandaises de Breidablik pour la manche retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions féminine. Pour jouer l'Europe au printemps, le PSG doit finir le travail après une belle victoire 4-0 à l'aller.

Paris a logiquement remporté la manche aller de ces huitièmes de finale de la Ligue des Champions féminine sur un score net de 4-0. Sans avoir été véritablement bousculé par cette équipe islandaise plutôt limitée, le PSG avait rendu une copie mitigée, avec certes beaucoup de maîtrise lors de la rencontre, mais moins de fluidité en seconde période. Paris avait déroulé en première période, inscrivant 3 buts, puis était moins concentré en seconde période, ne marquant qu'en toute fin de rencontre le dernier but de la partie.

Après ce match aller, Paris a enchaîné deux autres succès en championnat contre le PFC et l'OM. Ce soir, le PSG affronte de nouveau les Islandaises qui, elles, n'ont pas rejoué depuis ce match en Islande puisque leur championnat est déjà terminé. Le PSG devra ce soir finir le travail lors du match retour, sans pour autant croire que la qualification est déjà acquise. Le coach parisien Olivier Echouafni y veille. Lors de la conférence de presse d'avant-match, le technicien l'affirmait : « On a fait un bon match aller, on s'est mis dans les meilleures conditions en vue d'une qualification, mais nous n'avons fait que la moitié du chemin.» 

Surtout, Echouafni veut éviter l'excès de confiance de ses troupes et une mauvaise prestation de son équipe, comme lors de la rencontre retour lors du tour précédent contre les Portugaises de Braga (7-0; 0-0) : « A nous de terminer le travail demain avec beaucoup de sérieux et beaucoup d'application, avec je l'espère une victoire au bout. » Lors de cette rencontre face à Braga, les Parisiennes qui étaient alignées n'étaient pas toutes titulaires lors de la rencontre précédente, un manque de fluidité était constaté mais le PSG aurait du l'emporter malgré tout.

L'entraîneur du PSG va très certainement laisser des joueuses au repos, comme Formiga, aux soins hier, mais également des pièces majeures comme Marie Antoinette Katoto qui a déjà accumulé beaucoup de temps de jeu. Ces deux joueuses ne devraient pas être sur la feuille de match, tout comme Sandy Baltimore, suspendue. Cela n'empêchera pas Echouafni et ses joueuses de chercher la victoire, comme le déclarait le coach : « Il ne faudra pas leur laisser d'espoir, pour cela, il faudra être vigilant, et bien organisé. Et jouer avec nos qualités. » 

Enfin, le PSG aura à coeur de montrer à son entraîneur et à ses supporters les progrès dans le jeu de l'équipe depuis le début de la saison : « Depuis plusieurs semaines, il y a un vrai fond de jeu qui se met en place, je vois des joueuses qui prennent confiance et qui sont heureuses d'être sur le terrain.»

La composition probable du PSG contre Breidablik : Kiedrzynek - Périsset, Glas, Cook, Lawrence (ou Morroni) - Diallo, Khelifi, Däbritz - Saevik, Huitema, Nadim

La rencontre sera diffusée sur BeIN Sports 1, prise d'antenne à 19h45. Il était attendu une affluence supérieure à 3000 personnes avant l'annonce du boycott du CUP pour les rencontres du PSG, féminines inclus.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux