Article 

Romagosa officiellement présenté, Reuzeau poussé vers la sortie ?

Publié le mercredi 9 septembre 2015 à 14:16 par Dubdadda
Le journal Le Parisien est revenu longuement ce matin sur l’intronisation de Carles Romagosa au poste de directeur technique du centre de formation du PSG et les remous provoqués selon eux en interne.

Une arrivée en toute discrétion

Carles Romagosa a débuté officiellement hier sa mission ambitieuse au PSG, celle de repenser la philosophie du club parisien à travers la mise en place d’un projet de jeu et de nouvelles méthodes d’entraînement qui s’appliqueront à toutes les équipes, des U17 à l’équipe réserve en CFA. A l’origine de sa venue (selon le journal L’Equipe), Olivier Létang a présenté la semaine dernière le technicien de 43 ans aux entraîneurs des équipes de l’Association et du centre de formation à savoir Saad Ichalalène (U14, préformation), Cédric Cattenoy (U15, préformation), David Bechkoura (U17), François Rodrigues (U19) et Laurent Huard (CFA). Hier, pour sa première journée, le journal Le Parisien précise que “ses prérogatives ont été précisées devant des salariés du centre parisien”, peut-être afin de répondre aux interrogations autour de l’avenir de Bertrand Reuzeau, en poste depuis 2005.

Quel message envoyé à Bertrand Reuzeau ?

Décrit récemment comme « déçu par les prestations des équipes de jeunes ces deux dernières saisons » par le journal L’Equipe, Olivier Létang a tenu cependant à maintenir sa confiance à l’actuel directeur du centre de formation : “Carles n'est pas le supérieur hiérarchique de Bertrand (...), il vient apporter ses compétences et renforcer un secteur du club comme Di Maria quand il nous rejoint en équipe première alors que l'on a déjà Pastore, Lucas ou Lavezzi. » Si le Catalan ne dispose de toutes les façons pas du diplôme nécessaire pour gérer un centre de formation en France, on peut tout de même légitimement se poser des questions concernant le futur de Bertrand Reuzeau à Paris.

En mai 2012, l'ancien Montpelliérain visitait la Masia aux côtés d'Alain Roche et déclarait lors de l’intersaison vouloir mettre en place « une nouvelle philosophie de jeu, une animation offensive et défensive propre à toutes les équipes ».  Aujourd'hui, est-ce que les arrivées de Carles Romagosa et Francesc Sanchez Bas (entraîneur des équipes de jeunes du FC Barcelone pendant quinze ans et récemment directeur technique des équipes nationales du Bahreïn) signifient que les dirigeants parisiens sont mécontents de son travail réalisé depuis trois ans ou bien, comme le laisse sous-entendre Olivier Létang, est-ce simplement un renfort de poids dans le but de continuer “à développer le plan PSG” ? Etant donnée son ampleur, il semble clair que cette mission n’est « pas le projet d’un seul homme » comme le souligne le directeur sportif de la capitale mais il reste à savoir comment Bertrand Reuzeau acceptera le fait de voir ses prérogatives rognées et son influence diminuée.

« Donner une identité, un ADN commun à toutes nos équipes »

Olivier Létang a précisé les contours de la mission : « notre volonté est de construire une institution forte, donner une identité, un ADN commun à toutes nos équipes. On souhaite qu'elles soient identifiables par leur style de jeu et former des joueurs de très haut niveau ». Cette révolution passera par la création d’une université d'entraîneurs afin que les coachs estampillés PSG appliquent les mêmes méthodes d’entraînement et un projet de jeu similaire.

Si Albert Benaiges, ancien directeur de la Masia, est certain de la réussite de son compatriote espagnol (« avec Carles, Paris a réussi son mercato pour des années »), le journal Le Parisien soulève deux incertitudes liées à son inexpérience en tant que « chef » d'un projet de la dimension de celui du PSG et surtout le choc des cultures avec des jeunes qui ne parlent pas sa langue et ne partagent pas encore sa méthodologie. On pourrait ajouter à ces deux questions celle du futur centre d’entraînement, véritable serpent de mer depuis l’arrivée des Qataris.

L’ombre du FC Barcelone

La venue de Carles Romagosa et Francesc Sanchez Bas est fortement estampillée FC Barcelone. Pourtant, cela serait une erreur de croire que l’identité du club catalan est transposable et à ce sujet, l’ancien entraîneur des 15 ans blaugrana le rappelait dans une interview accordée au site Vavel : « lorsque vous y allez, vous vous rendez compte qu'il est difficile de l'exporter vers un autre club, parce que les joueurs, la structure, l'organisation en font un club très spécial » . La mission des deux techniciens espagnols consiste donc bel et bien à créer une véritable identité PSG, une philosophie qui « va au-delà de ce qui est simplement le football » et non un simple copier coller du modèle barcelonais.

Il faudra attendre quelques années avant d'observer les premiers résultats de la méthode Ekkono mais Albert Benaiges ne se fait pas de soucis : « Messi, c'est le ciel qui te l'offre, pas la formation. Pour le reste, comptez sur Romagosa. Ça ne se fera pas en un ou deux ans. Il faudra au minimum huit ans. Mais il est capable de sortir des nouveaux Xavi ou Iniesta ». C'est en tout cas tout le mal qu'on leur souhaite !

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

dimanche 27 septembre

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

mercredi 23 septembre

mardi 22 septembre

lundi 21 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux