Article 

« La qualité, mais plus important encore la mentalité » comme critères de jeu pour les jeunes

Publié le vendredi 30 octobre 2020 à 18:04 par Marius Cassoly
Présent en conférence de presse ce vendredi après-midi, Thomas Tuchel a expliqué quels étaient les critères requis afin que les jeunes joueurs de l'effectif parisien puissent bénéficier de temps de jeu cette saison, insistant sur « la qualité, mais plus important encore la mentalité ».

Le PSG se déplace sur la pelouse du FC Nantes ce samedi 31 octobre (21h) dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1 et Thomas Tuchel devra toujours composer avec six absents : Angel Di Maria, suspendu, ainsi que Neymar, Julian Draxler, Mauro Icardi, Leandro Paredes et Marco Verratti, encore blessés. Alors que l'entraîneur parisien a redouté qu'il n'y ait « plus de joueurs » en raison du rythme effrené auquel est confronté son effectif, Tuchel a été questionné sur un potentiel temps de jeu accordé aux jeunes joueurs du PSG. 

« Les critères sont très faciles : la qualité, mais plus important encore la mentalité »

Et alors que l'Allemand avait juste indiqué la semaine passée que « ce n’est pas un cadeau de jouer pour le PSG », Tuchel a cette fois-ci précisé les critères requis : « S'il y a des occasions, les jeunes doivent les saisir. Les critères sont très faciles : la qualité, mais plus important encore la mentalité. Est-ce qu’ils veulent vraiment (leur chance) ou est-ce qu’ils attendent seulement que l’occasion arrive ? "Voilà, je peux attendre parce que l'occasion va arriver." C’est ça la différence. Il y a toujours beaucoup d’occasions mais ils ne peuvent pas juste se contenter d’attendre, ce ne sera jamais suffisant ».

« Ils doivent combattre pour avoir chaque minute dans une équipe comme celle-là »

Avant de reconnaître que la mission n'était pas forcément facile les concernant car ils sont notamment parfois très seuls lors des entraînements : « Ils doivent combattre (il le répète trois fois, ndlr) pour avoir chaque minute dans un club et pour une équipe comme celle-là. Il y a de grandes attentes sur eux. Ce n'est pas facile pour eux de toujours montrer, car ils s'entraînent presque tous les jours entre eux vu que les autres jouent et ne peuvent pas s'entraîner. Ce n'est pas facile mais ils doivent s'adapter. Et s'ils en ont l'occasion, ils doivent se montrer ».

Alors que le championnat U19 a récemment été suspendu par la Fédération française de football (FFF) en raison de la pandémie de Covid-19, il peut donc être imaginé que des jeunes naviguant entre les U19 et le groupe professionnel depuis le début de saison, à savoir Xavi Simons, Bandiougou Fadiga ou encore Maxen Kapo par exemple, soient de plus en plus concernés par le groupe de Thomas Tuchel et gagnent même quelques minutes de temps de jeu, à l'image du dernier match contre Dijon où Fadiga et Ruiz-Atil sont entrés en jeu. Toujours selon les critères indiqués par le coach parisien.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

jeudi 19 novembre

mercredi 18 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux