Article 

Retour sur PSG Hand-US Ivry (40-26)

Publié le samedi 12 novembre 2016 à 11:22 par Yorgos Bonos
Paris continue son cavalier seul en tête de la Lidl Starligue après avoir remporté le derby contre Ivry ce mercredi. Nantes est décroché après sa défaite à St Raphaël 23-21 jeudi.

Le match :

La première indication de la soirée est la présence en tribune de Daniel Narcisse ménagé depuis quelques mois par Serdarusic au PSG et forfait pour les matches de l’Equipe de France en raison de douleurs au genou. En prévision du match contre Barcelone ce samedi, sa présence semble incertaine. L’inquiétude est grande aussi pour le meilleur joueur du monde 2015, Mikkel Hansen, sur-utilisé par son sélectionneur en équipe nationale et qui a une petite gêne à l’épaule. Le Danois ne rentrera pas une minute et passera tout le match sur le banc de touche.

Ces mauvaise nouvelle relatives, Noka Serdarusic semblait rassurant sur la présence de ses deux stars contre Barcelone (Voir les réactions plus bas), font à l’inverse les affaires de William Accambray en manque de temps de jeu et qu’on va voir en grande forme dès les premières minutes dans un match qui commence de manière très fermé (2-1- 5ème).

Mais le jeu rapide parisien va débrider le match et permettre à Paris de voir son avance au score augmenter de manière irrémédiable. Avec un Omeyer encore très bon dans les buts et un Gensheimer infatigable sur l’aile gauche et encore parfait dans l’exercice des pénalties, Paris termine la mi-temps sur une avance confortable de sept buts et déjà 21 buts.

Score à la mi-temps : 21-14

Avec une telle avance, la deuxième mi-temps est un laboratoire des exercices travaillés à l’entrainement par les Parisiens. Avec un grand turnover de l’effectif, Serdarusic expérimente notamment la sortie du gardien en situation d’égalité numérique. Dans cette configuration, le coach parisien fait jouer Paris à deux pivots permettant notamment à Jesper Nielsen mais aussi à Luka Karabatic d’enchaîner les buts. Même si cette tactique n’est pas encore parfaitement maîtrisée par les Parisiens, Paris accroit et stabilise son avance au score autour des 10 unités (32-21- 46ème).

Paris fait le show avec plusieurs buts magnifiques sur des actions individuelles mais aussi sur de beaux mouvements collectifs avec des buts suite à des passes dans le dos. Le public du Stade Pierre de Coubertin est conquis et le contrat est rempli avant le choc de la Ligue des Champions contre le FC Barcelone ce samedi à 18h30.

Score final : 40-26

La fiche technique

PSG Hand-Ivry (40-26) – Stade Pierre de Coubertin – Arbitres : Bader et Weber

PSG Handball : Omeyer (11 arrêts à 46%), Skof, Nielsen (7 buts), N.Karabatic (6), L.Karabatic (5), Accambray (5), Mollgaard (4), Remili (2), Abalo (2), Kounkoud (1), M'Tima (1), Stepancic, Hansen.

US Ivry Handball : Chapon (3 arrêts à 16%), Gervelas, Brasseleur (5 buts), Vium (4), M.Bataille (4), Keita (4), Prandi (3), Cauwenberghs (2), Martinez (2), B.Bataille (1), Del Arco Perez (1), Furlan, Chipurin, Kolle, Badi, Ruiz Margaria.

Réactions

Le PSG fait le trou

Avec cette victoire, Paris est assuré de terminer cette 7ème journée de Starligue avec 3 points d’avance sur ses premiers concurrents. En effet, dans le choc de la journée entre St Raphaël et Nantes se sont les Varois qui l’ont emporté 23-21. Nantes qui était la seule équipe à tenir le rythme infernal des Parisiens pointe maintenant à 3 points du leader.

Les autres rencontres se joueront ce week-end. Et Chambéry et Montpellier, en déplacement respectivement à Aix et Créteil, pourraient à leur tour laisser échapper des points.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

dimanche 07 mars

samedi 06 mars

vendredi 05 mars

jeudi 04 mars

mercredi 03 mars

mardi 02 mars

lundi 01 mars

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux