Article 

Quel PSG à Marseille ?

Publié le dimanche 26 février 2017 à 11:15 par Philippe Goguet
Le PSG se déplace à Marseille ce dimanche soir à l'occasion de la 27ème journée de Ligue 1. Et pour une fois, la surprise ne devrait pas venir du onze de départ aligné par Unai Emery.

Les mêmes que contre Barcelone ?

C'est suffisamment rare pour être souligné mais l'équipe que devrait aligner Unai Emery au Stade Vélodrome de Marseille ce dimanche semble pour une fois déjà connue. Le forfait de Thiago Motta, trop juste, a signifié la titularisation d'Adrien Rabiot au milieu du terrain à sa place. Alors qu'il était jusque-là en balance avec l'Italien ou avec Blaise Matuidi, Rabiot va finalement se retrouver dans le onze de départ devant la défense, le troisième choix devant la défense qu'est Krychowiak n'étant même pas convié pour ce match à Marseille.

Emery devrait donc aligner au milieu du terrain le trio constitué de Verratti, Rabiot et Matuidi qui avait tant brillé face au FC Barcelone il y a 12 jours lors du meilleur match du PSG cette saison et, plus globalement, toute l'équipe devrait être calquée sur le onze de départ vu face aux Catalans, submergés au Parc des Princes. La seule différence devrait venir de la défense centrale où le capitaine Thiago Silva devrait logiquement récupérer sa place de titulaire après ses soucis au mollet qui ont tant fait parler. Kimpembe n'a pas démérité mais un match, certes parfait, n'efface pas une hiérarchie de plusieurs saisons.

De très rares doutes

Depuis quelques semaines, une équipe-type semble assez nettement s'être dégagée dans l'esprit d'Unai Emery et la rencontre de ce dimanche soir au Stade Vélodrome ne devrait faire que confirmer cette tendance lourde, avec de très rares doutes concernant le onze de départ. La question de l'arrière gauche se posait encore régulièrement il y a peu mais Kurzawa a gagné sa place au point que Maxwell n'a même pas été retenu dans le groupe pour la rencontre, une rareté pour lui. Il avait certes déjà été envoyé en tribunes à Monaco en août dernier mais avait au moins fait le déplacement. Sur l'autre aile, Thomas Meunier a lui aussi su prendre le meilleur sur Serge Aurier et le Belge a largement validé sa place à l'occasion des grands matches de ce début d'année face à Monaco ou Barcelone, se montrant à chaque fois impeccable.

De ces deux gros matches est également ressortie une hiérarchie claire concernant l'attaque. Arrivé en janvier, Draxler est déjà intouchable sur son aile gauche tandis que Di Maria a repris le dessus sur Lucas côté droit. Régulièrement décisif mais plus rarement un atout dans le jeu collectif, le Brésilien a logiquement vu l'Argentin lui passer devant alors que celui-ci a retrouvé son meilleur niveau. Le doute de ce dimanche soir concerne seulement l'état du gaucher, légèrement touché dernièrement, pas vraiment le niveau respectif des deux joueurs.

A tous les autres postes, la question est entendue, soit par manque de concurrence (Trapp, Marquinhos, Cavani, Verratti), soit parce que les concurrents éventuels ne sont pas encore prêts. Pastore représente bien la situation actuelle, celle d'un joueur qui pourrait prétendre au onze de départ vu ses qualités mais n'est pas prêt à débuter de par ses limites du moment, à savoir son manque de rythme après des mois de blessure. Pour l'heure, le onze parisien est donc plutôt établi.

Victoire impérative

Si le onze parisien s'est affirmé au gré des performances des dernières semaines et fait globalement sens vu les matches produits, il va désormais falloir que les joueurs continuent à prouver qu'ils sont bien les meilleurs et fassent une grosse performance du côté de Marseille. Paris a loupé une énorme occasion le week-end dernier face à Toulouse (0-0) et se présente ce dimanche soir au Stade Vélodrome avec 6 points de retard sur le leader monégasque, en plus d'une différence de buts très largement en défaveur des Parisiens (+53 contre +32), soit pratiquement 7 points d'écart.

S'il restera après la rencontre pas moins de 33 points à distribuer cette saison en L1, en perdre encore en route compliquerait de façon très sensible la tâche des Parisiens. Ce matin, le PSG n'est d'ailleurs que troisième, une place qui ne lui assurerait même pas une place directement qualificative pour la prochaine Ligue des Champions. Paris doit donc réussir ce qu'il a fait à chaque déplacement depuis début 2017 : gagner, ni plus ni moins.

L'équipe probable du PSG : Trapp - Meunier, Marquinhos, Thiago Silva ©, Kurzawa - Verratti, Rabiot, Matuidi - Di Maria, Cavani, Draxler.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

vendredi 15 janvier

jeudi 14 janvier

mercredi 13 janvier

mardi 12 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux