Article 

Le match, l'efficacité, Di Maria, Draxler, les sanctions de la LFP, etc, la conf' de Tuchel après PSG/Metz (1-0)

Publié le jeudi 17 septembre 2020 à 2:29 par Arthur Verdelet
C'est un Thomas Tuchel très heureux de la façon dont son équipe du PSG a arraché la victoire face à Metz qui s'est présenté face à la presse. Il a aussi commenté le manque d'efficacité de son équipe, les performances individuelles de Di Maria ou Draxler avant de commenter les décisions de la LFP.

Il arrive en précisant qu'il espère que c'est sa dernière fois avec les béquilles puis attaque réellement sa conférence de presse

La performance d’Angel Di Maria :

« C’est toujours la même chose avec Angel : il est fiable, il est fort, il a l’expérience, la mentalité et la qualité pour être décisif. Il est un joueur clé pour nous et il l’a encore montré. Rien de nouveau, c’est incroyable, il enchaîne deux matches en trois jours sans entraînement après avoir été malade du coronavirus. Je n'ai pas de mots, c'est incroyable. Mais on commence à être habitué à cela avec lui, il est toujours là, toujours fiable et il veut toujours jouer. C’est un cadeau pour un entraîneur de l’avoir dans son équipe. »

La blessure au genou de Bernat :

« Je suis très triste pour Juan. Je m'attends à une grande blessure au genou même si on doit encore attendre qu’il soit examiné. »

La performance de Draxler et s’il sera toujours présent au sein de l’effectif à la fin du mercato :

« Non, nous sommes dans le football donc on ne peut pas garantir des choses. Pendant le mercato, on ne peut pas garantir des choses parce qu’elles changent chaque jour. Mais concernant Drax’, il a la qualité, c’est clair, sans aucun doute. Maintenant, chaque jour est le moment pour le montrer, pour prouver des choses. C’est comme ça dans le foot et le sport à ce niveau-là. C’est la clé de toujours être prêt à souffrir, à être décisif. Il a eu une grosse occasion en première mi-temps. J’étais sûr qu’il avait tiré du pied droit, parce qu’il est très fort à l’entraînement dans cette position mais voilà.. Et il a malgré tout réussi à marquer ce but lorsqu’on était à neuf. Il a fait des courses, c’est le plus important pour moi, qu’il continue à aller dans la surface et à avoir la bonne mentalité. Il n’a pas à prouver qu’il a la qualité mais s’il joue avec cette mentalité-là, il peut être un joueur très important pour nous. Je compte toujours sur lui et d’autant plus dans ces moments-là. On ne peut laisser aucun joueur de côté et on doit utiliser tous les joueurs. L’équipe est morte dans les vestiaires. Ils sont tous super fatigués. On doit récupérer maintenant puisqu’on rejoue rapidement. »

La prestation de son équipe et la victoire à 9 contre 11 :

« Oui, je suis très fier. C’est incroyable, honnêtement. Je dois encore réfléchir parce que je n’arrive pas à y croire. On a créé beaucoup d’occasions, on a fait beaucoup d’efforts, on a beaucoup de changements et ça s'est vu. On a joué avec beaucoup de joueurs sans entraînement, encore aujourd’hui avec Marqui et Mauro (Icardi). On a joué avec des joueurs qui n’ont pas joué avec nous depuis longtemps comme Abdou (Diallo). On utilise aussi trop certains joueurs comme Angel (Di Maria), Ander (Herrera), Gana (Gueye)… Mais l’effort est toujours là et c’est le plus important en ce moment. On s’est créé beaucoup d’occasions, on a eu la possession, récupéré beaucoup de ballons. On a attaqué ensemble, on a défendu ensemble et pourtant je sais que ce n’est pas facile. Les quatre défenseurs n’avaient jamais joué ensemble mais ont dû faire avec aujourd’hui.

En première mi-temps, on a raté beaucoup d’occasions alors qu’on était à onze. En deuxième mi-temps, on était fatigués et puis ce n’était pas facile de créer du jeu à dix. On rate deux grosses occasions, on ne marque pas et on arrive à rester dans le match après la blessure de Juan (Bernat), c’est incroyable ! Cette équipe a encore montré qu’elle a un état d’esprit extraordinaire. Je suis très très fier parce qu’en tant que coach, on ne peut pas souhaiter autre chose qu’une mentalité pareille. Tous les supporters peuvent être fiers. On a encore mérité de gagner, dans les dernières minutes, alors qu’on était à neuf contre onze dans les dernières minutes. C’est fort, très fort ! »

Le manque d’efficacité de son équipe :

« Il nous manque des attaquants, c’est très simple. On a eu quatre attaquants la saison dernière mais là on a joué avec un seul vrai attaquant parce qu’Angel est un joueur de demi-espace comme Sarabia. Le seul attaquant est Mauro. Le dernier match c’était la même chose, on jouait sans un seul attaquant. On joue sans entraînement également et ça nous manque. On avait ces joueurs avec nous dans une saison avec beaucoup de succès donc on comprend qu’ils nous manquent. C’est facile. »

De possibles retours pour dimanche (Mbappé, Verratti, Kehrer) :

« J’espère ! Les deux (Verratti et Kehrer) ont eu une petite douleur à l’adducteur c’est pour ça qu’on n’a pas pris le risque de les faire jouer aujourd’hui. J’espère vraiment qu’ils peuvent récupérer puisqu’il va également nous manquer Leo Paredes. Pour Ander et Gana, je ne sais pas s’ils vont encore pouvoir jouer dimanche après leur performance des derniers matches. Concernant Kylian, il était positif mais il se sentait bien et n’a pas eu de symptômes. Il s’entraînait individuellement depuis plusieurs jours et on va peut-être faire la même chose qu’avec Angel, Marqui et Mauro, ça dépendra s’il peut s’entraîner avec toute l’équipe ou non. On décidera samedi. Je dois parler avec le docteur au début, puis avec Kylian uniquement. On décidera ensuite mais j’espère pouvoir compter sur lui. »

Les sanctions de la commission de la LFP et la convocation de Di Maria le 23 septembre :

« C’est mieux que je ne dise pas ce que je pense parce que j'ai envie d’être au bord du terrain lors des prochains matches. Je n’ai jamais vu qu’un joueur prenant deux cartons jaunes puisse être sanctionné deux matches et je suis très surpris. En même temps, je ne peux pas être surpris parce que ça arrive souvent. »

S’il a évoqué avec Neymar ses accusations de racisme :

« Non, on n’a pas spécialement parlé de ça avec lui depuis le match dimanche soir. Il m’a expliqué ce qu’il a entendu et après c’était plus une affaire entre les clubs et justement au club d’être à côté de Ney. Il m’a expliqué mais après on parle de choses sportives et personnelles aussi bien sûr, mais pas trop de ça. »

La sévérité des sanctions de la commission de la LFP et la possible sanction de Di Maria :

« Je suis très surpris qu’Angel doive parler avec la commission, et surtout aussi tard (le 23 septembre). Je ne peux pas attendre une suspension d’Angel mais je dois dire que je suis très surpris que Leo Paredes ait pris deux matches pour deux cartons jaunes consécutifs. Comme je l’ai dit, je n’attendais rien et j’accepte maintenant. C’est un autre défi, on va accepter. Je ne vais pas parler plus de ça. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

vendredi 30 octobre

jeudi 29 octobre

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux