Article 

Un autre regard sur PSG/Dortmund : Bernat, homme du match ?

Publié le mercredi 25 mars 2020 à 10:59 par Thibaut Brossard
Qui fut le meilleur Parisien lors du huitième de finale retour de Champions League face à Dortmund ? Di Maria, de tous les bons coups ? Neymar, décisif et pas avare d’efforts ? Kimpembe, solide comme un roc en défense ? Non, pour l’UEFA qui l’a désigné « homme du match », comme pour le site spécialisé Whoscored dont l’algorithme lui a décerné la meilleure évaluation, c’est l’Espagnol Juan Bernat. Tentative d’explication avec les stats du match de l’arrière gauche du PSG.

A regarder de près ses statistiques face à Dortmund, Bernat doit surtout son titre d’homme du match, à deux indicateurs : son but bien sûr et son nombre de ballons joués. Il est vrai qu’il est peu banal de retrouver un arrière latéral aussi régulièrement buteur dans les rencontres décisives.

Les supporters parisiens ont bien entendu encore en mémoire les précédents buts inscrits par Bernat en Ligue des Champions sous les couleurs « Rouge et Bleu ». La légende débute à Naples un soir de novembre 2018 pour l’ouverture du score du pied droit, dans les arrêts de jeu de la 1ère mi-temps (déjà…) ; elle se poursuit trois semaines plus tard avec un nouveau but du pied droit face au futur champion d’Europe Liverpool ; elle se conclut dans la douleur en mars 2019 avec un but finalement inutile contre Man U sur un centre de Mbappé.

L’homme qui marquait plus de buts en coupe d’Europe qu’en championnat

Pour sa première saison avec le PSG, il avait donc mis 3 buts en Ligue des Champions, et 1 autre en Ligue 1. Il n’en était pas à son coup d’essai puisque déjà avec le Bayern, en 2016-2017, il avait inscrit deux buts dans l’épreuve reine en à peine 4 rencontres disputées. D’ailleurs sur les 12 buts qu’il a inscrits en carrière (championnat et coupes européennes), 7 le sont lors des joutes continentales (4 avec le PSG, 2 avec le Bayern et 1 en 2013-2014 avec Valence) !

7 buts en 53 matches de coupe d’Europe, le ratio est excellent pour un latéral, et bien meilleur qu’en championnat où il a marqué 5 fois en 170 matches. A titre de comparaison, Marcelo en est à 9 réalisations en 97 rencontres européennes avec le Real Madrid…

Face à Dortmund, après une récupération au milieu de terrain, Bernat a donc poursuivi son effort jusqu’à la surface et s’est retrouvé à point nommé pour dévier le centre de Sarabia dans le but de Bürki (46ème). La connexion espagnole avait frappé et les Allemands ne s’en remettront pas.

En plus de son but, ce qui frappe à la lecture de ses statistiques, c’est son nombre de ballons joués. Avec 100 pile, il est le joueur qui a le plus touché le cuir ! Dont 2 seulement dans la surface adverse…

C’est d’ailleurs la première fois depuis qu’il joue à Paris qu’il est le joueur avec le plus de ballons joués. Il reste néanmoins sur deux gros matches en terme de volume de jeu : 95 touches face à Bordeaux puis 115 contre Dijon, son record sous les couleurs parisiennes. C’est bien au-dessus de sa moyenne depuis qu’il joue au PSG (66).

Il n’y a pas grand-chose d’autre à retenir de son match : il a fait preuve de sa maîtrise technique habituelle (92 % de passes réussies) et a eu un peu de mal dans les duels (5/11). Du classique pour lui.

Alors, Bernat homme du match ? Peu importe. L’Espagnol s’est encore montré décisif dans une rencontre capitale. C’est exactement ce dont ce club a besoin.

Les autres épisodes autour de PSG/Dortmund : 

  1. La fausse domination du BVB dans les tirs
  2. Paris apprend à gagner sans le ballon
  3. Le BVB victime des balles perdues
  4. De l'importance de bien répartir ses attaques
  5. Un Kimpembe taille patron
Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

dimanche 05 juillet

samedi 04 juillet

vendredi 03 juillet

jeudi 02 juillet

mercredi 01 juillet

mardi 30 juin

lundi 29 juin

dimanche 28 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux