Article 

Un PSG/Leipzig déjà dans les têtes à Monaco

Publié le vendredi 20 novembre 2020 à 15:12 par Philippe Goguet
Si le PSG se déplace à Monaco ce vendredi soir avec une belle équipe, il n'en reste pas moins que la priorité est clairement la rencontre contre Leipzig mardi prochain. Fait rare, même Thomas Tuchel l'a admis et devrait faire des choix en conséquence.

Même Thomas Tuchel en a convenu avant le Monaco/PSG de ce vendredi soir, l'entraîneur ne peut pas aujourd'hui se permettre de faire comme d'habitude à quatre jours du décisif PSG/Leipzig en Ligue des champions : « On doit gérer les deux matches ensemble. Normalement, vous savez bien que je prends les matches pas à pas. Mais nous sommes dans une situation en Ligue des champions qui implique que c'est nécessaire de prendre les deux matches en considération. » 

« On doit aussi gérer des minutes afin d'avoir la possibilité l'équipe la plus fraîche possible mardi soir »

L'entraîneur allemand du PSG sait que son équipe « entre dans une période super importante. On va jouer à Monaco, l'un des matches les plus difficiles en France, mais on sait dans le même temps qu'on est dans une situation difficile dans notre groupe de Champions League. On veut absolument gagner contre Leipzig. On doit, dans le même temps, avoir la possibilité de gagner à Monaco, mais aussi gérer des minutes afin d'avoir la possibilité l'équipe la plus fraîche possible mardi soir vu que c'est super important pour nous. »

Autrement dit, le coach du PSG se retrouve au moment de composer son équipe du soir entre deux problématiques : d'un côté aligner des joueurs qui ont besoin de jouer et peuvent lui faire gagner ce Monaco/PSG, de l'autre conserver les plus fragiles du moment car un grand rendez-vous arrive. Et Tuchel de citer un exemple précis : « Il va par exemple nous manquer Kimpembe contre Leipzig, cela a une grande influence, cela veut dire qu'on peut prendre un peu plus de risques avec lui qu'avec Marquinhos par exemple. »

Egalement rentré tardivement d'Amérique du Sud et très utilisé, Paredes est dans le même cas. Au contraire, « pour Di Maria, c'est un peu différent parce qu’il a moins joué. On doit tester, parler avec les médecins pour savoir si c'est possible qu'il ait quelques minutes. Florenzi n'a joué qu'une mi-temps, mais c'était mercredi. Ça veut dire un autre match, un autre déplacement, un autre retour tardif... Ce sont des points clés pour la récupération. »

D'autres joueurs ont aussi besoin de jouer pour retrouver le rythme : Mbappé n'a joué qu'une demi-heure en trois semaines il y a quelques jours avec la France, Neymar n'a plus joué depuis fin octobre tandis que les joueurs restés à Paris pendant la trêve ont pu travailler physiquement mais ont désormais besoin de matches. Attendus contre Leipzig en raison des absences de Kimpembe et Bernat, Diallo et Kurzawa sont par exemple dans ce cas. Au contraire, le PSG a préféré rester sage avec Herrera et surtout Verratti, avec l'idée de les avoir de façon certaine en Champions League.

Et à l'heure de composer le onze de départ pour ce Monaco/PSG, Thomas Tuchel se retrouve finalement dans une situation où il doit trouver des joueurs qui peuvent lui permettre de gagner ce match tout en empiétant le moins possible sur le match suivant. D'où le mélange attendu entre remplaçants habituels (Dagba, Diallo, Rafinha, Sarabia), titulaires à relancer (Mbappé, Kurzawa, Neymar) et joueurs avec lesquels il faut éviter de prendre trop de risques vu leur santé (Kean, Paredes, Marquinhos, Di Maria). Trouver onze titulaires n'a rien d'évident et une surprise pourrait même apparaître.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux