Article 

Vers un terrain en bien mauvais état pour Lorient/PSG

Publié le samedi 18 janvier 2020 à 13:07 par Philippe Goguet
Particulièrement mauvaise lors du tour précédent de Coupe de France de Lorient face à Brest, la pelouse du stade du Moustoir ne devrait guère être meilleure pour la réception du PSG. C'est un terrain rempli de sable qui est notamment attendu.

Connu pendant des années pour son terrain synthétique qui était l'exception de la Ligue 1, le stade du Moustoir de Lorient a changé de surface depuis maintenant quelques années mais l'aire de jeu ne s'est pas vraiment améliorée pour autant. Lors du tour précédent de Coupe de France ayant opposé le club local à Brest, c'est même une pelouse particulièrement mauvaise sur laquelle se sont exprimées les deux équipes.

Avant la rencontre face au PSG qui se tiendra ce dimanche soir (20h55), l'entraîneur des Merlus Christophe Pélissier s'est d'ailleurs exprimé sur ce terrain en mauvais état, en faisant un atout possible pour son équipe : « Le terrain s’est amélioré par rapport au match contre Brest (le 5 janvier en 32e de Coupe de France, 2-1). C'est sûr que ce ne sera pas la pelouse du Parc des Princes. Et s’il doit y avoir un avantage avec un terrain un peu moins bon, il sera de notre côté. »

Une façon de voir les choses qui convient tout à fait à son attaquant Pierre-Yves Hamel comme ce dernier l'expliquait au journal local Le Télégramme après la rencontre de lundi face à Caen : « Dans les appuis, le terrain est encore difficile pour tous. S’il continue à pleuvoir cela peut nous aider à tenir sur la longueur du match face à Paris. » Lors de l'émission 100 % PSG sur France Bleu Paris de ce vendredi, un journaliste de France Bleu Bretagne a quant à lui confirmé que la pelouse est en très mauvais état et qu'elle se dégrade à vue d'œil.

Toujours dans Le Télégramme, le directeur général de Sportingsols Robert Jobard, l’entreprise en charge de l'entretien de la fameuse pelouse, s'est expliqué : « Avec le club et la ville, on a choisi de ne pas faire de scalpage, c’est-à-dire enlever l’intégralité de la pelouse, sur la période d’intersaison. La pluviométrie exceptionnelle depuis l’automne entraîne la situation actuelle ». Du sable a été ajouté pour absorber l'eau mais le fameux sable est ensuite resté en surface, d'où une aire de jeu franchement peu qualitative. Et qui devrait avantager les Merlus face aux techniciens parisiens…

NB : La photo d'illustration date du mois d'août mais donne une idée de la chose...

Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 27 février

mercredi 26 février

mardi 25 février

lundi 24 février

dimanche 23 février

samedi 22 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux