Article 

Di Maria n'a pas apprécié de sortir contre Leipzig (RMC)

Publié le vendredi 27 novembre 2020 à 18:09 par Philippe Goguet
Sorti du terrain dès l'heure de jeu lors de PSG/Leipzig (1-0), Angel Di Maria n'aurait pas apprécié son remplacement précoce selon RMC. L'Argentin estimerait que c'est anormal que ce soit toujours à lui de sortir, des propos très différents de ceux qu'il tenait il y a un mois à peine.

S'il a provoqué le penalty qui a finalement permis au PSG de l'emporter sur la plus petite des marges face aux RB Leipzig (1-0) ce mardi soir, la prestation d'Ángel Di Maria n'a guère été convaincante et il a été le premier joueur parisien à sortir dès l'heure de jeu. L'Argentin avait montré son mécontentement au moment de quitter le terrain, refusant notamment de saluer son coach, et cette impression de désaccord est confirmée par RMC au surlendemain du match.

Dans un article totalement à charge envers l'entraîneur parisien Thomas Tuchel, « une source du vestiaire parisien » explique notamment que Di Maria « a l’impression que c’est tout le temps lui qui sort dès qu’on est dans la difficulté. Il a ce sentiment, pas injustifié, que Kylian et Ney ne sortiront jamais avant lui, alors qu’il ne fait pas des plus mauvais matches qu’eux. Là, il n’y avait pas de justification encore une fois. » Des arguments qui s'entendent plus ou moins vu le match effectivement catastrophique du trio de devant.

Il y a un peu plus d'un mois, Di Maria était revenu dans la presse argentine sur un cas très similaire, à savoir sa sortie en finale de la Champions League face au Bayern, et ses propos étaient en effet assez proches de ce qui est décrit là : « Non je n'ai pas compris ma sortie parce que j'ai senti que beaucoup ou une grande partie des occasions importantes de l'équipe venait de mon côté, du côté droit. Je ne l'ai pas comprise. Quand le match s'est terminé, il ne s'est rien passé. Mais après plusieurs jours, quand j'ai revu le match, Tuchel m'a expliqué qu'il restait un changement et qu'on pouvait faire cinq changements mais en trois fois seulement. Il voulait voir si avec Choupo devant, comme il avait déjà marqué en quarts, il pouvait marquer de la tête ou de n'importe quelle manière. C'est pour cela qu'il a décidé de faire ce changement. »

Mais alors que l'article de RMC sur sa sortie contre Leipzig cible Tuchel, Di Maria défendait totalement son coach il y a encore un mois : « Je ne peux rien lui dire parce que depuis son arrivée, il m'a donné toute sa confiance. Il m'a dit que j'allais être son joueur, que s'il y avait de la place pour que je joue, j'allais jouer parce qu'il me regardait jouer depuis Benfica et qu'il avait toujours voulu m'entraîner. La vérité, c'est que je ne peux rien lui reprocher, il m'a soutenu, il m'a aligné en ayant des stars devant comme Kylian, comme Ney, comme Cavani. Mauro (Icardi) est arrivé et, au final, les derniers matches, on a joué à trois devant sans Mauro. Il m'a beaucoup soutenu et c'est difficile de le critiquer quand il te dit quelque chose comme ça. »

A noter que RMC se montre très critique dans le reste de son article envers Thomas Tuchel, avec « un proche du vestiaire parisien » qui affirme que le PSG n'avait « jamais travaillé le système » en 3-5-2 de la fin de match plaçant Danilo en défense centrale alors que la radio elle-même affirmait le contraire à la veille du match. Il est également affirmé que les changements tactiques en cours de match ont perturbé les joueurs quand Marquinhos, qui plus est au micro de RMC, avait démenti cette version dans laquelle le diffuseur voulait l'embarquer après la partie. Un article, par ailleurs non signé, qui sent légèrement le règlement de comptes alors que le ton est monté entre Tuchel et l'un des journalistes de la chaîne à l'issue de ce très tendu PSG/Leipzig.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux