Article 

Kurzawa : « Moi-même, j’ai été surpris par ma prolongation ! »

Publié le mardi 20 octobre 2020 à 14:25 par Marius Cassoly
Dans une interview accordée au journal Le Figaro, Layvin Kurzawa est revenu sur sa prolongation au PSG jusqu'en 2024, le dernier PSG/OM lors duquel il a été suspendu six matches ou encore sur ses ambitions dans le couloir gauche parisien.

Alors qu'il n'a plus disputé le moindre match depuis plus d'un mois suite à sa suspension après le houleux PSG/OM (0-1) du 13 septembre dernier au Parc des Princes, Layvin Kurzawa figure dans le groupe pour PSG/Manchester United ce mardi soir (21h) dans le cadre de la première journée de la phase de poules de la Champions League. Selon les derniers échos de la presse française, le joueur de 28 ans est en balance avec Mitchel Bakker, qui a pris du galon durant son absence, pour une place de titulaire au poste de latéral gauche.

« Le temps de la suspension m’a permis de beaucoup travailler »

Une suspension mais du travail

À quelques heures peut-être de son retour en match officiel sur la pelouse du Parc des Princes, Kurzawa s'est longuement confié au journal Le Figaro et a donné des nouvelles de son état physique : « Je me sens très bien. Le temps de la suspension m’a permis de beaucoup travailler, de m’entraîner, de faire des choses en plus qu’on ne peut pas faire quand on joue tous les trois jours. Et je le ressens aujourd’hui. J’espère que ça va continuer, qu’une fois sur le terrain je me sentirai encore mieux ».

Et pour cette Champions League 2020/2021, le PSG va pouvoir s'appuyer sur sa belle édition dernière, là-aussi évoquée par Kurzawa : « Oui, c’était une expérience formidable, une expérience qu’on n’est pas près d’oublier. On a ressenti qu’un groupe s’était formé, un groupe solide, et on l’a encore ressenti en ce début de saison, dès les entraînements. On espère que ça va continuer. En tout cas, je ne vois pas pourquoi ça ne continuerait pas dans ce sens-là ».

« Je ne suis pas fier de ce que j’ai fait »

Élément marquant de l'actualité du club de la capitale française en ce début de saison, le dernier PSG/OM (0-1) a fait couler beaucoup d'encre avec de nombreux cartons rouges, dont un distribué à Kurzawa après un coup de pied sur le Marseillais Jordan Amavi : « Je l’avais déjà un peu expliqué sur les réseaux sociaux… Je ne suis pas fier de ce que j’ai fait, mais c’est fait. Maintenant, je suis passé à autre chose, le club aussi. Je n’ai pas grand-chose d’autre à dire… C’était une réaction à chaud que je n’aurais pas dû avoir. Basta ». L'ancien joueur de l'AS Monaco ajoute que « la leçon est retenue » et que des discussions ont eu lieu en interne, à défaut de sanctions.

Prolongation surprise et volonté de s'imposer « enfin » au PSG

Enfin, Layvin Kurzawa est revenu sur sa prolongation au PSG jusqu'en 2024, plutôt arrivée de façon surprise dans l'actualité alors que le natif de Fréjus était annoncé sur le départ du club parisien : « Moi-même, j’ai été surpris ! Dans le foot, comme dans la vie, ça va vite… Il s’est passé que Leonardo a contacté mon agent, j’ai eu une discussion avec Leonardo en tête à tête et il m’a dit qu’il voulait me prolonger de quatre ans. Ça s’est passé rapidement, j’ai vite réfléchi, et j’ai décidé de prolonger. Il y a eu des négociations, et on a fini par arriver à quatre ans. Je suis heureux de rester au PSG et à Paris avec ma famille. Ça fait cinq ans qu’on est ici, on est bien. Tout le monde était content ». 

« Je ne vois pas pourquoi je ne jouerais pas »

Avant de se projeter sur la saison en cours, alors que Juan Bernat sera absent de nombreux mois suite à sa blessure au genou : « Tout dépendra de mes prestations, et Tuchel fera ses choix. Après, c’est à moi de faire les meilleurs matches possibles, d’être le meilleur possible. Et de continuer à faire comme je le fais aujourd’hui : travailler, travailler et travailler. Je ne vois pas pourquoi je ne jouerais pas si je continue à travailler et si mes prestations sont bonnes. Après, il y a Mitch (Bakker) et Abdou (Diallo). À moi de prouver au coach que, malgré la blessure de Juan, aujourd’hui, je peux avoir le temps de jeu que j’ai toujours voulu avoir. Je vais bosser pour l’avoir et m’imposer, enfin, dans cette équipe ».

N.B : l'interview complète de Layvin Kurzawa au journal Le Figaro est disponible ici. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

jeudi 19 novembre

mercredi 18 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux