Article 

Le 16 mars, date clé pour le futur stade du PSG ?

Publié le lundi 12 février 2024 à 12:25 par Jean Chemarin
Présidente de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse s'active pour le futur stade du PSG et a commencé à démarcher les maires des villes franciliennes susceptibles d'être intéressés.

Face au refus de la mairie de Paris de lui vendre le Parc des Princes, Nasser Al-Khelaïfi a annoncé jeudi dernier que le PSG avait l'intention de quitter le Parc des Princes. Une annonce qui a poussé la mairie de Paris à sortir du bois et à tendre la main au PSG pour une reprise du dialogue. En vain ? Déterminé à ne pas perdre plus de temps, le PSG s'active en coulisse pour étudier la faisabilité de la construction d'un nouveau stade à Paris ou en Île-de-France. 

Pécresse demande aux maires intéressés une réponse avant le 16 mars

Présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse a d'ailleurs fait savoir samedi dernier dans les colonnes du Parisien qu'elle allait aider le PSGet« saisir l’Établissement public foncier d’Île-de-France, qui gère toutes nos réserves foncières, pour lancer des recherches correspondant au cahier des charges du PSG ». Le PSG recherche un terrain d'au moins 50 hectares afin d'y constuire un nouveau stade d'environ 70 000 places et aussi un complexe hôtelier à côté.

Selon France Bleu Paris, Valérie Pécresse a également démarché dimanche soir les maires des villes franciliennes de plus de 10.000 habitants susceptibles d'accueillir le nouveau stade du PSG. Dans un message Whatsapp envoyé aux élus concernés et consulté par la radio, Valérie Pécresse explique « avoir été saisie par le président du club pour expertiser d'autres sites en Ile-de-France » et demande aux maires qui « disposent de réserves foncières ou de friches constructibles suffisantes et sont intéressées » de la contacter avant le 16 mars.

La mairie de Paris l'a mauvaise

Une démarche qui n'a pas du tout plu à la mairie de Paris, présente dans ce groupe Whatsapp. « Chère Valérie, nous avons un stade porte de Saint-Cloud qui est prêt à être rénové. Si tu crois que le PSG doit rester au Parc des Princes, tu peux nous aider plutôt que nous tirer dans le dos », a ainsi pesté Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris. Ce à quoi Valérie Pécresse lui a répondu qu'elle avait « poussé pour le Parc et refusé d'envisager toute autre solution depuis des mois » et qu'elle n'était pas « responsable » des mauvaises relations de la mairie de Paris avec le PSG.

Quelques heures avant cet échange de messages sur Whatsapp, Emmanuel Grégoire avait participé à l'inauguration de l'Adidas Arena et profité de la présence de médias pour déclarer que « le PSG ne quittera jamais le Parc des Princes » et qu'il fallait renouer le dialogue avec le PSG « sans faire de commentaires par presse interposée ».


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

lundi 26 février

dimanche 25 février

samedi 24 février

vendredi 23 février

jeudi 22 février

mercredi 21 février

mardi 20 février

lundi 19 février

dimanche 18 février

samedi 17 février

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee