Article 

Leonardo explique la multiplication des remontadas

Publié le vendredi 17 juin 2022 à 16:52 par Mathias Luis
Une nouvelle fois cette saison, le PSG a été au cœur d’un scénario rocambolesque en Ligue des Champions face au Real Madrid. Le désormais ex-directeur sportif du club Leonardo a donné son explication sur la multiplication des « remontadas » ces dernières saisons lors d’un entretien à L’Équipe.

Dans le huitièmes de finale retour face au Real Madrid, le scénario n’est plus à refaire et est connu de tous. À la mi-temps du match, le PSG menait alors 2-0 sur l’ensemble des deux rencontres. L’ex-directeur sportif Leonardo a été questionné par L’Équipe sur l’état d’esprit qui régnait alors à cet instant : « On ne se dit rien parce qu'on connaît le football. On est confiants, oui, comme l'était Chelsea en quarts (éliminé après prolongation, 1-3, 3-2 a.p.) ou Manchester City en demies (4-3 puis 1-3 en menant encore 1-0 à la 89e minute)... C'est un sujet auquel on doit réfléchir, d'ailleurs : pourquoi arrive-t-il autant de remontadas ? »

« Quand j'étais joueur, le contexte était moins lourd, aujourd'hui c'est difficile. »

Sans doute qualifié de « remontada » de manière quelque peu abusive, ce scénario de match dans la reine des compétitions européennes fait tout de même écho à certains vieux démons du PSG. Des situations qui se répètent de plus en plus ces dernières années et qui ne concernent pas que le club parisien. Leonardo tente de l’expliquer : « Je pense que c'est lié à deux éléments. Aujourd'hui, tu as tellement de choses autour du foot, tellement de choses dans la tête, qu'il n'est pas facile de garder la concentration pendant plus de quatre-vingt-dix minutes. Les joueurs représentent beaucoup de choses, il y a une entreprise derrière, de gros enjeux. Quand j'étais joueur, le contexte était moins lourd, aujourd'hui c'est difficile. »

Des explications qui s'appliquent au PSG

En plus de tous les composants externes auxquels Leonardo fait référence pour expliquer la pullulation des « remontadas » depuis plusieurs années, le Brésilien trouve également d’autres raisons plus centrées sur le jeu à cela : « Le second élément, ce sont les nouveaux usages. Ce n'est pas possible de se passer tout le temps le ballon devant ton but sans risque. Et quand tu encaisses un but comme ça, tu continues... » 

Dans un cas comme dans l’autre, le PSG semble, logiquement, être en plein dans ce qu’explique son ancien directeur sportif. Les contextes néfastes desquels parle Leonardo peuvent volontiers être imputés à plusieurs joueurs de l'effectif tandis que le manque de capacité d’adaptation semble enfin être une réalité qui s’est répétée de manière plus ou moins sévère par quasiment tous les entraîneurs, joueurs et effectifs du club depuis plusieurs années.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

mardi 28 juin

lundi 27 juin

dimanche 26 juin

samedi 25 juin

vendredi 24 juin

jeudi 23 juin

mercredi 22 juin

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux