Article 

Un aménagement de la loi pourrait permettre au PSG de prolonger ses joueurs en fin de contrat jusqu'à la fin de la saison

Publié le jeudi 18 juin 2020 à 10:11 par Marius Cassoly
Selon L'Équipe, une loi sur la durée légale d'un contrat de travail d'un sportif pourrait être aménagée afin de permettre aux joueurs en fin de contrat le 30 juin prochain de terminer la saison 2019/2020 avec leur club, comme préconisé par la FIFA. Mais d'autres problématiques restent encore sans réponse.

Alors que l'UEFA a officialisé mercredi la tenue d'un Final 8 du 12 au 23 août prochain à Lisbonne (Portugal) afin de boucler l'édition actuelle de la Champions League, plusieurs questions entourent la fin de saison du PSG, concernant son effectif notamment. L'instance européenne a bien précisé qu'un club ne pourra pas ajouter de nouvelles recrues estivales à sa liste de joueurs pour la C1 en cours. Une donnée qui renforce le club parisien dans son idée de terminer la saison 2019/2020 de Ligue des Champions avec son effectif au complet, alors que de nombreux joueurs arrivent en fin de contrat le 30 juin prochain. 

Début avril, en prévision de cette situation inédite, la FIFA préconisait « que les contrats soient étendus jusqu’à la fin effective de la saison », sans que cela ne soit une obligation non plus, et sous réserve naturellement d'une entente entre toutes les parties. Si le PSG a décidé de se séparer d'Eric Maxim Choupo-Moting dans quelques jours désormais, le club parisien souhaite conclure la saison 2019/2020 avec Thiago Silva, Edinson Cavani, Thomas Meunier et Layvin Kurzawa dans son effectif, alors qu'il reste également deux finales de Coupes nationales à disputer fin juillet-début août. 

Toutefois, ces prolongations de bail pour deux mois seulement ne s'annoncent pas si simples et L'Équipe fait le point dessus dans son édition du jour.

Vers un aménagement de la loi ? 

Une loi datant de 2015 concernant les sportifs de haut niveau indique que les contrats de travail ne peuvent être « inférieurs à 12 mois » et doivent courir « jusqu'au terme de la saison sportive »Toutefois, les instances mères du football français ont mis un terme à la saison et c'est donc une ordonnance qui va devoir être établie pour aménager ce texte de loi.

Déjà écrit, un projet de texte visant à « faire face aux conséquences de l'épidémie », permettra d'élaborer un « avenant » au contrat de travail « pour une durée maximale de 3 mois », toujours selon L'Équipe. Validé par les représentants des clubs et des joueurs, celui-ci doit encore être signé par la ministre des Sports puis validé par le Conseil d'Administration de la LFP et le Comex de la FFF dans les prochains jours. 

Une ordonnance qui ne répondra pas à toutes les problématiques pour autant : quid des conditions financières de cette prolongation de contrat de quelques mois ? Quelle issue dans le cas où un joueur en fin de contrat s'est déjà mis d'accord avec un autre club pour une arrivée début juillet ? Une fois l'ordonnance évoquée ci-dessus adoptée, le PSG entamera des discussions avec les représentants des joueurs concernés afin d'avancer sur ces prolongations. Avec des questions qui resteront probablement toujours sans réponse.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

dimanche 27 septembre

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

mercredi 23 septembre

mardi 22 septembre

lundi 21 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux