Article 

Puel ne veut pas « laisser tomber la finale de la Coupe de France » face au PSG

Publié le mercredi 13 mai 2020 à 8:41 par Marius Cassoly
Alors que Roland Romeyer, président du directoire de l'ASSE, avait fait comprendre qu'il ne disputerait pas la finale de la Coupe de France face au PSG sans ses supporters, Claude Puel, l'entraîneur stéphanois, tient un discours différent.

Initialement prévue le 25 avril dernier, la finale de la Coupe de France entre le PSG et Saint-Étienne n'a toujours pas été officiellement reprogrammée. Récemment, Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football (FFF), expliquait que début août reste « la date la plus probable », tandis que Le Parisien avançait que la rencontre pourrait finalement se disputer en juillet. Le PSG, l'ASSE et la FFF ont d'ailleurs prévu de se rencontrer concernant l'organisation de cette finale. 

En parallèle, et alors que les événements de plus de 5000 personnes sont interdits en France jusqu'au mois de septembre, Roland Romeyer, président du directoire stéphanois, s'opposait radicalement à une rencontre sans public : « Un huis clos, c’est un match d’entraînement. [...] Et on nous parle de cette finale dans un Stade de France vide. Je ne peux pas imaginer une minute qu’on la joue sans nos supporters »

Dans une longue interview accordée à L'Équipe ce mercredi, Claude Puel, l'entraîneur stéphanois, discret durant la période du confinement, est revenu sur le sujet : « Il y a le coeur et la raison. Le coeur, c'est Roland qui parle. On est d'accord avec lui. Ça paraît impossible d'envisager un match de football ou Roland-Garros en étant privés de ces notions de spectacle, de partage et de communion ». 

Avant de poursuivre et d'adopter un discours différent de celui de son président : « Après, comment on fait ? On est dans une situation où ce n'est pas seulement le sport qui est pénalisé. C'est la nation. On est obligés de porter des masques. On ne reconnaît plus nos voisins. On change de trottoir, on ne se fait plus la bise. Et on ne vit plus ? Non, il faut quand même avancer. (...) On n'a donc pas le droit de laisser tomber la Coupe de France ». 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

jeudi 04 juin

mercredi 03 juin

mardi 02 juin

lundi 01 juin

dimanche 31 mai

samedi 30 mai

vendredi 29 mai

jeudi 28 mai

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux