Article 

Le match, Verratti, Kean, Mbappé, MU/PSG, etc, la conf' de Tuchel après PSG/Bordeaux (2-2)

Publié le dimanche 29 novembre 2020 à 1:30 par Philippe Goguet
C'est un Thomas Tuchel très mécontent du match de ses troupes qui s'est présenté en conférence de presse après PSG/Bordeaux (2-2). L'Allemand n'a pas du tout apprécié la seconde mi-temps de ses joueurs et ne s'est pas fait prier pour le dire. Même les bonnes performances individuelles comme celles de Verratti et Rafinha ont été placées sous l'angle du collectif à la rue.

Pourquoi son équipe manque autant de maîtrise ?

« On a maîtrisé la première mi-temps, on a contrôlé totalement, on a fait une mi-temps "ok". Peut-être qu'on a bien joué car on a suivi le plan, on a été assez disciplinés, assez forts et concentrés. On a suivi le plan, on s'est créé beaucoup d'occasions contre une équipe face à laquelle il est difficile d'en créer. Nous, on a réussi. On a encore oublié ou manqué de finir ce match, de le décider, pendant la première mi-temps parce qu'on a eu beaucoup d'occasions, mais on a déjà manqué de détermination dans la surface, de sérieux dans la dernière passe et la dernière touche. En seconde mi-temps, je ne sais pas pourquoi mais on a manqué de tout, d'attitude, d'effort, de discipline. On a perdu cette deuxième mi-temps de façon méritée. Je n'ai pas d'explication à pourquoi, je ne vois pas de raison à une différence pareille. Mais je sais qu'on ne peut pas jouer une deuxième mi-temps comme ça, on eu a assez de temps pour récupérer et on en a assez pour se préparer avant Manchester. C'est difficile à accepter aujourd'hui mais on doit le faire, c'est notre responsabilité. »

S'il en veut à ses joueurs ?

« Je suis très déçu, très déçu (il se répète). Je ne veux pas accepter notre deuxième mi-temps. On a joué à onze de façon individualiste, on a manqué de tout. En deuxième mi-temps, on ne peut pas jouer un match de L1 comme ça, ce n'est pas assez sérieux. Le jeu demande qu'on donne tout, c'est ce que demandent les spectateurs, l'entraîneur. Sans efforts et à 40 ou 50 %, c'est mérité, on ne peut pas gagner et c'est bien comme ça. J'ai vraiment eu l'impression que ça avait suffi une fois contre Monaco (2-3) mais je me suis trompé et on l'a fait encore fait aujourd'hui. Pour moi, on a perdu ce match, car je ne peux pas accepter la seconde mi-temps. »

Le vrai Verratti retrouvé ?

« Oui, il a encore été très fort mais il est sorti à 2-2, ce n'est pas comme si on menait 4-0 avec Marco puis 4-4 après sa sortie, ce n'était pas le cas. Avec Rafinha, les deux ont été très forts, en première mi-temps. Les deux ont été très très forts, ils ont apporté beaucoup de qualité et d'énergie. Mais, à la fin, nous sommes une équipe et quand ils sont sortis, il y avait déjà 2-2. Nous sommes ensemble et c'est comme ça. »

Inquiétant en vue de Manchester/PSG mercredi prochain ?

« Non, c'est pas à pas. Maintenant, c'est Bordeaux. Vous savez bien que je défends toujours mon équipe quand je peux voir des raisons sur pourquoi elle est comme ça, quand je vois qu'on donne tout et qu'il y a des raisons évidentes sur pourquoi c'est difficile pour nous de faire une bonne performance, mais aujourd'hui, je ne peux pas et je ne veux pas car je ne vois aucune raison à cette deuxième mi-temps. On va en parler, analyser ce match avec l'équipe demain et à partir de lundi, on parlera de Manchester, pas avant. »

Moise Kean possiblement titulaire contre Manchester United vu son match ?

« Bien sûr qu'il peut espérer mais je dois regarder ce match encore. Cela va être dur mais on doit analyser le match, puis le faire avec toute l'équipe. Avec les attaquants, c'est toujours comme ça quand ils marquent. Ce sont des gars qui ont besoin de confiance et la meilleure chose pour ça est qu'ils marquent, ce qu'il a fait. Il peut espérer de jouer contre MU mais on va décider mardi. »

Une Ligue des champions qui prend un peu trop de place dans la tête des joueurs ?

« C'est un peu trop facile pour moi. Monaco avant Leipzig (1-0), puis là après Leipzig et avant Manchester, on a commencé bien et fort. C'est deux fois de notre responsabilité de ne pas finir le match en étant assez concentré. Après Monaco, j'ai défendu l'équipe car c'était juste après la trêve, et beaucoup de joueurs avaient fait un seul entraînement après de longs voyages. Je pouvais voir des raisons pour les défendre, ce match décisif contre Leipzig dans la tête, c'était à Monaco à l'extérieur. Là, je ne peux pas accepter les mêmes raisons car on a eu trois jours pour récupérer et on a encore trois jours pour récupérer, on joue au Parc, on maîtrise le match et ce n'est juste pas assez sérieux de jouer en seconde période comme ça. A la fin, c'est bien que cela ne suffise pas car ce n'est pas ce que le jeu demande. L'amour pour le jeu demande qu'on donne tout. Quand il y a des circonstances pour défendre mon équipe, je le fais, mais pas aujourd'hui. C'est notre responsabilité, on est tous ensemble et je dois chercher ce qu'on a fait la mi-temps et pourquoi on a donné l'impression aux joueurs que cela suffisait. Je ne sais pas. »

Mbappé bloqué par son 100e but qui ne vient toujours pas ?

« Je n'espère pas. Il réfléchit peut-être beaucoup à ça mais il peut vraiment bien gérer la pression car c'est une pression positive, ça va arriver. C'est seulement une question de temps. Donc, non, je ne pense pas. »

Thomas Tuchel a conclu sa conférence de presse par un point infirmerie concernant Manchester United/PSG.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux