Article 

Les difficultés posées au PSG, les « arrêts déterminants » de Navas, le manque de réalisme, PSG/Brest vu par l’adversaire

Publié le dimanche 10 janvier 2021 à 10:47 par Arthur Verdelet
C’est assez rare pour le souligner. Pour ce match au Parc des Princes, Brest a choisi de jouer crânement sa chance et a posé des problèmes au PSG en première mi-temps avant de s’incliner 3-0 au final sans démériter. Les Brestois, et notamment leur coach Olivier Dall’Oglio, regrettent ne pas avoir pu mettre plus en danger le PSG par manque de réalisme.

Réputés pour leur beau jeu et la philosophie très ouverte de leur entraîneur, Olivier Dall’Oglio, les Brestois n’ont pas déçu hier soir face au PSG. Malgré ce que pourrait laisser envisager le score largement en faveur des Parisiens (3-0), tout n’aura pas été simple pour le PSG. Le technicien breton livre sa vision d’une rencontre frustrante malgré toutes les belles choses aperçues : « On ne mérite pas de perdre 3-0. Le score est lourd. Les joueurs sont déçus par ce résultat. Je ne peux pas leur en vouloir sur la discipline et l’envie. Mais ça me frustre un peu, car on aurait dû faire mieux sur le plan offensif où on a manqué de lucidité et de justesse, de tranchant. J’aurais bien aimé voir comment on aurait réagi si on avait égalisé dans nos temps forts en fin de première période ou début de seconde. Ça aurait été intéressant de voir la suite du match. »

Présent en conférence de presse juste avant son coach, Gautier Larsonneur a pointé le même souci de maladresse offensive. Regrettant également le manque de réalisme de ses coéquipiers : « On a des occasions en début de match pour mener au score, mais on n'a pas été assez pragmatiques offensivement. On prend deux buts anecdotiques dans les dernières minutes qui font que le score ne reflète pas le match. On a su se créer des occasions face à une grande équipe, mais Navas a fait des arrêts déterminants. Il faut aussi souligner notre solidité durant 80 minutes. » 

« On a montré qu’on peut tenir tête au PSG sans mettre un bloc bas derrière »

Le dernier rempart des Bretons se réjouit malgré tout de la philosophie inchangée de son équipe : « On procure beaucoup d’émotions. J’en prends aussi, même si j’encaisse pas mal de buts. Mais ça montre que l’on joue de manière offensive. On a montré qu’on peut tenir tête au PSG sans mettre un bloc bas derrière. On doit garder ça en tête. »

Très en vue lors de la rencontre, le milieu Romain Faivre avait livré le même constat que son coéquipier et son entraîneur au micro de Canal+ juste après le coup de sifflet final de la rencontre : « C'est sûr que c'est un score sévère. Mais on connaît les grandes équipes, il suffit d'une action pour qu'ils nous punissent. Mais je pense qu'on a montré de bonnes choses et il y a des choses à retenir pour la venue de Rennes la semaine prochaine. Il y a de quoi être optimiste. On a fait belle figure, mais il y a aussi des choses à rectifier. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux