Article 

« Il n’y a pas cinquante clubs où je peux aller », Zidane resserre l’étau autour de son avenir

Publié le jeudi 23 juin 2022 à 10:56 par Mathias Luis
Longtemps évoqué pour prendre la succession de Mauricio Pochettino, Zinédine Zidane ne sera pas sur le banc du PSG la saison prochaine. Lors de son long entretien à L’Équipe, le Français est de nouveau resté ambigu quant à un éventuel avenir au sein du club parisien.

Lorsqu’il s’était dit que Mauricio Pochettino ne serait pas reconduit au PSG la saison prochaine, les rumeurs autour de Zinédine Zidane ont aussitôt pullulé autour du club parisien. Depuis, on a appris que l’ancien coach du Real Madrid ne succèderait pas à l’Argentin. Nasser Al-Khelaïfi a même déclaré que le club n’avait pas discuté avec l’ancien numéro 10 des Bleus. De son côté, le principal intéressé a commencé par ne pas totalement fermer la porte au PSG dans le futur lors de son entretien à L’Équipe, même s'il confirme qu’une arrivée n’est pas du tout l’air du temps : « Il ne faut jamais dire jamais. Surtout lorsque vous êtes entraîneur aujourd’hui. Mais la question est sans objet. Ce n’est absolument pas d’actualité. »

Une liste réduite qui laisse de la place au PSG à l'avenir ?

Zinédine Zidane pousse la réflexion plus loin, lui qui sait que les postes sont rares : « Quand j’étais joueur, j’avais le choix, presque tous les clubs. Entraîneur, il n’y a pas cinquante clubs où je peux aller. Il y a deux ou trois possibilités. C’est la réalité actuelle. Coach, on a beaucoup moins le choix que joueur. Si je repars dans un club, c’est pour gagner. Je le dis en toute modestie. C’est pour cela que je ne peux pas aller n’importe où. Pour d’autres raisons, aussi, je ne pourrais peut-être pas aller partout. »

Pas évident alors de discerner si Zidane a aussi refermé la porte qu'il avait ouverte quelques instants plus tôt. Il est assez aisément compréhensible qu'il ne se voit pas prendre la tête du Barça pour son passé madrilène. Ne souhaitera-t-il jamais prendre les rênes du PSG étant donné son affection pour Marseille et l'OM ? Une nouvelle fois, la question reste en suspens. Reste que l'ancien 10 des Bleus se prive de nombreux clubs en mettant un point d’honneur à maîtriser la langue du club qu’il dirige. Un élément qui réduirait encore la liste des clubs susceptibles d’accueillir l’ancien coach madrilène, et dans laquelle le PSG se placerait naturellement sur ce point.  


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

mardi 28 juin

lundi 27 juin

dimanche 26 juin

samedi 25 juin

vendredi 24 juin

jeudi 23 juin

mercredi 22 juin

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux