Article 

Quand la Juventus voulait un échange Paredes/Can à 60M€

Publié le lundi 5 décembre 2022 à 16:38 par Luca Demange
La Juventus continue de faire l'objet d'une enquête approfondie concernant les multiples plus values dopées réalisées au cours de transferts ces dernières années. L'ancien directeur sportif Fabio Paratici avait notamment envisagé un échange entre Emre Can et Leandro Paredes, révèle la Gazzetta dello Sport. Les deux joueurs auraient chacun été valorisés à 60 millions d'euros.

La Juventus est dans le viseur du parquet de Turin. Depuis maintenant plusieurs mois, la justice locale enquête sur les manœuvres fallacieuses employées par le club piémontais lors des récentes fenêtres de mercato. Ces dernières années, la Vieille Dame a souvent en recours à une méthode bien connue en Italie : la plus-value fictive. 

Le modèle est simple. Quand un club A vend un joueur à un club B, il peut inscrire le montant de la vente en intégralité dans ses recettes, même si le transfert est payé en deux ou trois fois. A l’inverse, quand le club A achète un joueur à un club B, il inscrit dans ses dépenses uniquement le coût du transfert 'à la saison' comme le veut le principe de l'amortissement. Ainsi, les clubs gonflent artificiellement les bilans financiers en réalisant des double transferts aux valorisations volontairement déréglées.

Les exemples sont présents du côté de la Juventus ces dernières années : Joao Cancelo pour Danilo, Pjanic pour Arthur. Le pensionnaire de Serie A s'est même permis plusieurs autres montages partageant le même but. La vente de Stefano Sturaro au Genoa pour 16,5M€, celle d'Emil Audero à la Sampdoria pour 20M€ ou encore celle d'Alberto Cerri à Cagliari pour 9M€. Tous ces mouvements ont interrogé et continuent d'interroger.

Un échange entre Can et Paredes était à l'étude

En pleine enquête, le parquet de Turin épluche des milliers de documents et de données. Parmi elles, les discussions Whatsapp des anciens dirigeants de la Vieille Dame ne sont pas épargnées. Dans son édition du jour, la Gazzetta dello Sport indique que Fabio Paratici, ex-directeur sportif de la Juventus et actuellement en place à Tottenham, envisageait un échange entre Emre Can et Leandro Paredes à l'époque. Un an après son arrivée au PSG, l'Argentin avait fait l'objet de rumeurs en janvier 2020. La Juventus avait alors déjà porté son intérêt pour le récupérer en proposant d'intégrer l'ancien international allemand dans la balance. 

Sur sa messagerie Whatsapp, Fabio Paratici évoquait alors son ambition de réaliser un montage financier, à savoir un échange entre les deux joueurs valorisés chacun à 60 millions d'euros, le but étant encore ici de doper artificiellement les comptes de la Juventus et au passage celui du PSG, révèle le quotidien au papier rose. Finalement, l'opération n'a jamais abouti mais n'a pas empêché Paredes de passer de l'autre côté des Alpes deux années plus tard. 


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

Aujourd'hui

mardi 31 janvier

lundi 30 janvier

dimanche 29 janvier

samedi 28 janvier

vendredi 27 janvier

jeudi 26 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee