Article 

Les 60M€ de ventes annuelles du PSG expliqués

Publié le vendredi 20 novembre 2020 à 18:44 par Arthur Verdelet
Dans le dossier du jour de L’Équipe consacré aux enjeux des prolongations de contrats de Neymar et Kylian Mbappé, on en apprend plus sur le casse-tête financier et les différentes problématiques que ces dossiers représentent. Les deux hommes pèsent énormément sur les finances depuis leur arrivée en 2017 et les récurrents 60M€ de ventes de joueurs à effectuer chaque saison sont en fait une budgétisation du club pour absorber le poids financier des deux stars.

Le journal L’Équipe l’a encore confirmé ce matin : prolonger les deux stars du projet sportif parisien que sont Kylian Mbappé et Neymar est le principal objectif du directeur sportif Leonardo au cours des prochains mois. Si les prises de contact ne datent pas d’hier, ni le dossier Mbappé ni celui Neymar ne sont pour l’instant en phase avancée. Respectivement transférés pour 222M€ et 145M€ plus 35M€ de bonus, Neymar et Mbappé pèsent lourdement sur les finances parisiennes.

Sous contrat jusqu'en en 2022, leurs salaires respectifs (30M€ net par an pour le Brésilien et 11M€ net en 2020/2021 pour le Français selon les Football Leaks) mais aussi l’amortissement échelonné de leurs transferts est un poids non négligeable pour le club parisien. Le PSG débourse en effet 166 millions d’euros annuellement rien que pour son duo d’artistes. Il n’est donc pas aisé de monter et conserver en parallèle un effectif de très haute qualité tout en respectant les différentes contraintes imposées par le fair-play financier de l'UEFA.

Chaque saison depuis l’arrivée au club du duo Neymar-Mbappé, il est répété par la presse que le PSG doit vendre pour 60M€ sur la saison afin d'être à l'équilibre. Ce chiffre nébuleux mais surtout récurrent est enfin expliqué et c'est en fait le club qui budgète 60 millions d’euros de ventes de joueurs dans son budget prévisionnel, bouclé chaque 30 juin suivant la fin d’un exercice. Il n'est en revanche pas précisé s'il s'agit de 60M€ de ventes ou, plus probablement, de 60M€ de plus-value comptable, un transfert étant à considérer selon l'amortissement de ce dernier.

Vendre un joueur que le PSG a formé et qui n'a donc rien coûté en indemnité de transfert reste bien plus rentable que de revendre un joueur acheté à un autre club et dont l'amortissement dans les comptes est égal au montant de l'indemnité de transfert divisé par le nombre de saisons. À titre d'exemple, un joueur acheté 50M€ qui signe un contrat de 5 ans verra son amortissement diminuer de 10M€ chaque saison. Mais la plus-value comptable encaissée au moment de la revente sera à déduire de l'amortissement restant. 

Pour la saison 2020/2021, le PSG reste bien loin de ce montant de 60M€ de ventes. Les cessions de Moussa Sissako au Standard de Liège et Loïc Mbe Soh à Nottingham Forest ne représentant qu’un total inférieur à 2 millions d’euros. Il faudra donc prêter attention aux intentions des décideurs parisiens lors des prochains mois, ces derniers devraient en effet être obligés de faire des choix s’ils ne veulent pas se mettre dans le rouge pour financer leurs projets d’envergure.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux