Article 

Tuchel moins fédérateur qu'à ses débuts au PSG

Publié le lundi 10 août 2020 à 3:36 par Marius Cassoly
Dans son édition du jour, L'Équipe fait le point sur la situation de Thomas Tuchel au PSG à quelques jours du quart de finale de la Champions League face à l'Atalanta : dans une position fragile, l'entraîneur parisien a du mal à retrouver un esprit aussi fédérateur qu'à ses débuts au club parisien selon le quotidien sportif.

Au PSG depuis le 14 mai 2018, Thomas Tuchel s'apprête à disputer une troisième saison consécutive en la qualité d'entraîneur du club parisien, comme annoncé par Leonardo à l'occasion d'un entretien avec le Journal du Dimanche au mois de juin. Mais malgré sa place assurée dans la capitale française pour l'exercice 2020/2021, l'Allemand demeure cependant dans une position fragile alors que son équipe affronte l'Atalanta Bergame en quart de finale de la Champions League ce mercredi. Comme expliqué par L'Équipe dans son édition du jour, le coach de 46 ans a tout à perdre comme tout à gagner. 

Leonardo n'a pas apprécié le peu de jeu collectif lors des finales

Selon le quotidien sportif, Tuchel est dans une position fragile et cela se traduit même par une certaine nervosité affichée notamment lors du point de presse tenu à l'issue de la finale de la Coupe de la Ligue face à l'OL (0-0, 6 t.a.b. 5) le 31 juillet dernier. Le coach du PSG s'était notamment énervé après une question sur la productivité offensive de son équipe symbolisée par un seul but marqué dans le jeu en 210 minutes officielles depuis la reprise. Deux finales de Coupes nationales moroses d'un point de vue collectif qui n'ont d'ailleurs pas été appréciées par un certain Leonardo avec qui les divergences se sont intensifiées lors des derniers mois, Tuchel souhaitant notamment conserver Thiago Silva contrairement à la décision de son dirigeant. 

Dans le vestiaire du PSG, Thomas Tuchel n'a là aussi pas forcément gagné du crédit, au contraire. Toujours d'après L'Équipe, celui qui vient de se blesser à la cheville a du mal à retrouver un esprit aussi fédérateur qu'à ses débuts au club parisien : certains joueurs se montrent agacés par l'interventionnisme de leur entraîneur lors des matches. C'était notamment le cas de Thomas Meunier, désormais joueur du Borussia Dortmund, et qui a assené un nouveau tacle à destination de Leonardo récemment. Julian Draxler a aussi fait part de son mécontenement à son coach : à l'issue de la rencontre face à l'OL, Tuchel a tenté d'expliqué à son compatriote pourquoi il ne l'avait pas fait entrer sur le pré mais le milieu de terrain offensif a esquivé les paroles de son entraîneur d'après le journal. 

Toutefois, et alors que les premières prévisions de pertes pour le club parisien sur la saison 2020/2021 sont tombées, L'Équipe rappelle qu'un licenciement de Tuchel et de son staff, sous contrat jusqu'en juin 2021, coûterait environ 15M€ et le club parisien ne souhaite pas surréagir dans ce dossier. Une qualification du PSG pour les demi-finales de la Champions League, ce qui constituerait une première sous QSI, viendrait s'afficher comme une grande respiration pour Thomas Tuchel, avant une dernière année de contrat, pas plus visiblement. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

lundi 28 septembre

dimanche 27 septembre

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

mercredi 23 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux